vendredi 29 avril 2016

Soupe d'asperges au parmesan

Soupe d'asperges au parmesan
Soupe d'asperges au parmesan
Envie de soupe (oui, toujours !) mais en habit printanier. Voici donc une soupe ou velouté d'asperges vertes et parmesan, un peu sur le même principe de la soupe de fenouil et parmesan proposée dans mon livre Cuisiner les produits méditerranéens.
Une soupe presque pure (que des asperges !) liée et adoucie par le parmesan (la poudre magique). Les pointes sautées (mon dada) et les pignons apportent une nouvelle texture. Au fond avec juste trois gestes vous avez une soupe délicieuse et même un peu chic.

J'adore les asperges, notamment les vertes (sans parler des sauvages désormais presque introuvables), vous avez dû le remarque sur le blog. J'ai grandi avec en Italie (il n'y avait presque pas d'asperges blanches à Rome), nous en mangions des quantités incroyables à toutes les sauces pendant toute sa courte saison. Vrai synonyme de printemps en Italie, des jours qui s'allongent, du petit air tiède plein de promesses, des robes à fleurs, des après-midi au parc et de l'approche des grandes vacances.

Comme souvent dans mes soupes, j'ai opté pour la simplicité afin de sentir complètement le goût des asperges. Mais après à vous d'adapter et de personnaliser (sans omettre le parmesan) comme indique plus bas.

Soupe veloutée d'asperges vertes au parmesan (pour 4 personnes)

  • 2 bottes d'asperges vertes bien fermes (800 g environ qui fera 600 g net à cuire)
  • 4 càs de parmesan fraîchement râpé
  • 2 càs de pignons de pin (ou de pistaches)
  • 1 échalote
  • le zeste finement râpé d'une demi citron jaune (facultatif)
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Couper la partie basse la plus coriace des asperges. Couper les pointes et les mettre de côté. Couper le reste des asperges en rondelles.
2. Dans un casserole, faire revenir l'échalote émincée avec 2 càs d'huile d'olive. Dès qu'elle commence à colorer, ajouter les rondelles d'asperges. Mélanger et laisser cuire encore une à deux minutes pour les faire saisir/colorer légèrement. Couvrir avec le double de volume d'eau, saler un peu porter à frémissement pendant une vingtaine de minutes le temps que les asperges deviennent tendres.
3. Pendant ce temps, couper les pointes en deux dans le sens de la longueur. Les faire sauter dans une poêle chaude avec 2 càs d'huile d'olive pendant 2 minutes environ : elles doivent légèrement rôtir. Saler et mettre de côté.
4. Quand les asperges sont cuites et l'eau a un peu réduit, mixer (mieux dans le bol du mixeur) puis ajouter les parmesan et le zeste de citron. Mélanger, saler, poivrer et rectifier la consistance, si besoin, avec un peu d'eau. Chauffer à nouveau légèrement la soupe puis servir avec les pointes d'asperges et les pignons.

Conseils :
- Conservation : la soupe veloutée nature (sans le zeste de citron et le parmesan) se conserve bien un jour au frais recouverte de film alimentaire. Garder les pointes dans un ramequin au frais et faites-les sauter peu avant de servir.
- La soupe ic a une saveur très pure qui met en valeur la délicatesse des asperges. Le zeste de citron apporte un plus, du peps mais si on ne souhaite que 100% asperges on peut l'omettre. À l'inverse on peut aromatiser avec des herbes (à ajouter ne fin de cuisson avant de mixer) : persil, coriandre, basilic, ciboulette, cerfeuil... à condition d'en mettre peu pour ne pas se superposer à la saveur des asperges
- Vous pouvez remplacer le parmesan par du pecorino si vous souhaitez une saveur plus marquée. Pour un côté laiteux, vous pouvez ajouter 2 càs de crème fraîche ou de mascarpone en fin de réchauffement, juste avant de servir ou même avant de mixer
- Vous pouvez servir cette soupe avec des croûtons maison (clic) ou même des tuiles de parmesan (clic).
- Si vous souhaitez une soupe plus complète et raffinée, servez-la avec des crevettes sautées ou du saumon frais gratiné au four ou sauté par exemple.
- Vous pouvez remplacer les asperges vertes par des asperges blanches (à condition qu'elles soient fines, blanches et fermes) mais la saveur sera un peu différente et elles risques d'être un peu plus coriaces.

25 commentaires:

  1. BONJOUR

    IL SEMBLERAIT QUE VOUS N'EPLUCHIEZ PAS LES ASPERGES. CELA N'EST PAS NECESSAIRE ??
    MERCI DE VOTRE RETOUR
    MV

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Non ce n'est pas nécessaire, je ne les ai jamais épluchées. L'important est d'enlever la base plus coriace, le reste se mixe après facilement (surtout si elles sont fraîches, fines et fermes).
      Tenez-moi au courant !

      Supprimer
    2. Bonjour Edda,
      Effectivement pas besoin de l'épluchage!
      Votre recette est délicieuse. Merci.
      MV

      Supprimer
    3. Merci à vous pour le retour !

      Supprimer
  2. Haaan et moi qui suit totalement accro aux asperges vertes fraîches !

    RépondreSupprimer
  3. oh la là.. j'adore les soupes et crèmes, je vais essayer ta bonne recette
    bon week end
    rosa

    RépondreSupprimer
  4. Mmmh j'ai hâte d'essayer, c'est printanier comme tout cette recette !

    RépondreSupprimer
  5. Une véritable tuerie !
    Je suis un grand fan de ton blog, de tes recettes et particulièrement quand elles sont végétales ! Je ne m'attendais pas à une soupe en cette fin avril. Je me suis donc empressé de la réalisé dès que j'ai trouvé des asperges vertes (espagnoles malheureusement).
    Je ne commente pas souvent mais là c'est vraiment parfait ! L'équilibre des saveurs, la texture, les pignons de pin, tout y est !
    Merci beaucoup pour cette superbe recette. Je pense vraiment que les pignons font la différence et qu'il serait dommage de s'en passer pour ceux qui souhaiteraient faire cette excellente recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci Jérémie pour le message, l'enthousiasme et la fidélité ! Heureuse que ça vous ait plu et je suis d'accord : les pignons sont importants (texture, goût...)
      Bonne soirée et à très bientôt

      Supprimer
  6. J'en ai fait une ce soir , j'ai hésité à mettre des zestes de citron à cause de mon homme , mais j'essaierais une prochaine fois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le retour ! Bonne nuit

      Supprimer
  7. Que c'est bon la soupe d'asperge ! Et je la préfère avec des vertes, comme ici... :-)

    RépondreSupprimer
  8. Fait ce soir, très bon Edda, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour le retour, ravie !

      Supprimer
  9. Alors ai essayé. .hier soir.et c'est délicieux. ..le bon dieu en culottes de velours comme disait un ami...Me suis régalée..Merci Edda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi Figi merci à vous, vous m'avez fait rire...
      Belle journée !

      Supprimer
  10. Faite hier au soir !
    C'est la première fois que je suis un peu déçue par une recette de ton blog, on n'a pas trop accroché... je crois que c'est le zeste de citron qui nous a surpris ?
    Sinon les pointes d'asperge et les pignons effectivement c'était très chouette :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marguerite,
      Désolée... peut-être en effet les zestes (c'est particulier et on peut les omettre) ou simplement des goûts personnels ou même des asperges pas trop savoureuses.
      Bonne journée !

      Supprimer
  11. Gentilissima Edda, mi sapresti suggerire un modo per tradurre le tue meravigliose ricette?
    Grazie sempre....
    Maria Gemma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cara Maria Gemma,
      Intanto grazie di cuore! Puoi usare google translate, funziona abbastanza e, se hai un dubbio specifico, sono qui.
      Buona serata!

      Supprimer
  12. J'ai adoré! Je suis la seule à aimer les asperges à la maison, alors j'en prépare pour demain avec une seule botte. Avec les pointes je me fais des bruschette asperges, salsiccia di Napoli, pancetta et scamorza fumée (je reviens de l'épicerie italienne, j'en profite!).

    RépondreSupprimer