Italie Pasta & risotto Recettes de cuisine

Gnocchi verts à la romaine, mousse légère au beurre

Gnocchi alla romana con rucola

Versione italiana più giù

Le temps des cocons est revenu, des petits plats chauds, tout doux, comme les gnocchi par exemple.
Comme vous avez pu remarquer, il existe tout un monde autour des gnocchi en Italie, en général sous forme de boulette (pas dans ce cas 😉 on peut tout mettre dedans: des pommes de terre, de la ricotta, des châtaignes, du pain…et ici de la semoule. Il existe aussi des gnocchi sucrés, comme quoi les italiens aiment ça.
Je ne sais pas si pour vous c’est la même chose mais la semoule est intimement liée à mon enfance. Salée, sucrée (avec la cannelle), sous forme de soupe ou pas, elle me rappelle beaucoup ces dimanches soir où nous mangions tôt sans les adultes en pensant joyeusement à la semaine d’école qui s’annonçait.
Les gnocchi à la romaine, c’est un peu un surnom puisqu’ils sont consommés aussi au Nord de l’Italie, sont composés de semoule de blé fine (que l’on appelle semolino, petite semoule, un mot gentils qui fait penser aux enfants). Nés comme plat pauvre mais nourrissant, à la base il n’y a que de la semoule, du beurre, des oeufs et du fromage. Réconfortant.

Sauf que, je vous avoue, je les trouve souvent un peu secs, ils ont besoin de quelque chose en plus, comme des légumes, un formage coulant. Quand j’ai vu sur La Cucina Italiana (du mois de septembre) une recette de gnocchi avec des épinards et une mousse au beurre, je n’ai pas arrêté d’y penser (je sais, ce n’est pas normal). C’était vert, joli, ça avait l’air goûteux mais surtout j’étais très curieuse quant à ce beurre monté à l’eau minérale :-). Je l’ai juste modifiée en remplaçant les épinards par de la roquette pour son côté herbe sauvage. Des gnocchis à la romaine superbes, élégants, moelleux à souhait. Surtout, je vous conseille vivement d ‘essayer ce beurre qui reste si léger en bouche..

Ils sont très faciles à faire, un peu longs mais peuvent se préparer à l’avance: il suffira de les faire gratiner 5 minutes juste avant de servir.
Je suis sûre qu’ils plairaient beaucoup à Mamina 😉

Gnocchi verts à la romaine, mousse légère au beurre (pour 4 personnes)
– 550 g de lait frais
– 100 g de semoule fine
– 100 g de roquette
– 2 jaunes d’oeuf
– 80 g de beurre demi-sel mou + un peu
– ½ verre d’eau minérale gazeuse
– Grana (ou parmesan) râpé, sel, poivre, noix de muscade, origan ou sauge
1. Porter le lait à ébullition avec une pincée de sel et de noix de muscade. Ajouter la roquette coupée en morceaux et la cuire pendant 3-4 minutes, la retirer et l’égoutter au-dessus du lait (de manière à ce que les sucs tombent dedans). Passer la roquette au mixeur.
2. Refaire bouillir le lait puis verser d’un seul coup la semoule, baisser le feu et cuire pendant 5 minutes. Incorporer 10 g de beurre, la roquette, les jaunes d’oeuf, 2 cs de grana et la roquette. Poivrer. L’ensemble doit être homogène. Laisser refroidir puis l’étaler avec un rouleau à 1 cm d’épaisseur. Couper une vingtaine de cercles ( 5 cm de diamètre) avec un emporte-pièce.
3. Allumer le four à 220°C fonction grill. Saupoudrer de fromage et cuire les gnocchi de semoule pendant 6-7 minutes jusqu’à ce qu’ils deviennent dorés.
4. Pendant ce temps, monter le beurre avec un fouet pour qu’il devienne mou. Ajouter peu à peu l’eau minérale jusqu’à obtenir une mousse légère. Servir les gnocchi chauds avec la mousse au beurre.
Gnocchi à la romaine
Versione italiana

Rimango sempre affascinata dal mondo degli gnocchi in Italia, dalle mille forme, sapori, consistenze… E poi sono coccolosissimi, perfetti per queste giornatine grigie che arrivano.
Quindi anche se non è giovedi’, ecco a voi gli gnocchi (mi sa’ che questa battutaccia l’ho già fatta da qualche parte nel blog ;-). Solo che questa volta sono quelli alla romana, semplicissimi, nutrienti, uno di quei valori sicuri come il semolino :-).
Non so’ se per voi è lo stesso, ma per me il semolino è veramente legato all’infanzia (vabbè alcuni lo odieranno immagino). A quelle domeniche sera dove si cenava presto senza gli adulti, con l’allegra prospettiva di una nuova settimana di scuola. Anche il dolce era composto da semolino (alla cannella).
L’unica cosa è che spesso trovo gli gnocchi alla romana un po’ secchi, non so’ hanno bisogno di un accompagnatore. E questo l’ho trovato nel numero di settembre de La Cucina Italiana: agli spinaci e con una spuma al burro. Una di quelle ricette che da quando le vedi cominciano ad ossessionarti, incuriosirti, soprattutto per la presenza di questa mousse di burro all’acqua minerale. Alla fine ho ceduto e li ho preparati con della rucola per il suo lato un po’ selvaggio e con questa spuma al burro che vi consiglio vivamente di provare: una sensazione di leggerezza unica (poi sicuramente le calorie ci stanno ma il palato non le sente 😉

Gnocchi verdi alla romana con spuma leggera al burro (per 4 persone)

– 550 g di latte fresco
– 100 g di semolino
– 100 g di rucola
– 2 tuorli
– 80 g di burro salato morbido + un po’
– ½ bicchiere d’acqua minerale gasata
– Grana grattuggiato, sale, pepe, noce moscata, origano o salvia
1. Portare il latte a bollore con un pizzico di sale e di noce moscata. Aggiungere la rucola a pezzetti e cuocerla per 3-4 minuti. Scolarla e strizzarla sopra il latte. Passarla al mixer.
2. Portare nuovamente a bollore il latte, versare il semolino, abbassare il fuoco e cuocere per 5 minuti.
Aggiungere 10 g di burro, 2 cucchiai di grana, i tuorli e la rucola. Pepare. La pastella deve risultare omogenea.
Far raffredare poi stendere con il mattarello ad un centimetro di spessore. Ricavare dei dischi di 5 cm con un tagliapasta.
3. Scaldare il forno a 220°C con funzione grill. Cospargere di grana e far gratinare per 5-6 minuti, fino a quando diventano dorati.
4. Nel frattempo montare il burro con l’origano. Quando comincia ad essere spumoso versare a poco a poco l’acqua minerale e continuare a montare fino ad ottenere una spuma.
Servire gli gnocchi caldi con la spuma di burro.

45 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer