Boissons Italie Pouilles Recettes de cuisine Sans gluten Végétalien

Lait d’amandes maison – Latte di mandorla

Lait d'amandes - Almonds milk
Lait d’amandes
Versione italiana più giù
Le lait d’amande maison… délicieux et facile à faire. J’adore ça, un lait léger et savoureux.
J’en prépare depuis des années notamment pour le fameux biancomangiare sicilien (blanc-manger) ou bien la granita di mandorle (granité sicilien aux amandes).
Le latte di mandorle fait partie de mes ingrédients italiens chouchous, de mes souvenirs dans les îles éoliennes ou dans les Pouilles (notamment le caffè leccese : du café espresso, des glaçons et du lait d’amandes). Au Sud de l’Italie, beaucoup de familles préparent encore le lait d’amandes maison, notamment avec les amandes siciliennes d’Avola (nec plus ultra). Il s’agit d’une boisson très Méditerranéenne (en réalité elle voyage jusqu’en Asie) connue depuis le Moyen-Âge. Apparemment, né dans les Monastères, c’était un lait qui se conservait bien mieux que celui de vache et qui pouvait être bu à l’époque du carême (la période light ;-). Si vous avez de bonnes amandes je vous conseille de vous lancer, c’est rigolo, bon et quelque part profondément ancestral, surtout ce geste de presser les amandes pour
en extraire le meilleur. En plus c’est tout bête à faire.Et comme
vous savez j’aime les produits maison comme le mascarpone, le fromage à tartiner, la pâte d’amandes, le beurre de noix de cajou… ça a un autre charme.

Vous pourrez ensuite l’utiliser dans une glace comme ce sorbet aux figues et lait d’amandes ou même dans
une crème à la place du lait. Bien sûr vous pourrez le servir un bel après-midi ensoleillé (ou pas) avec un petit glaçon. Je l’aime aussi avec un peu de coriandre, idée piquée à Pellegrino Artusi, dans son livre qui date de plus de 100 ans 🙂
Lait d’amandes maison (pour 1 litre
environ)
 
– 1 l d’eau de source
– 220 g d’amandes entières de bonnequalité (ou d’amandes mondées)
– 80 g de sucre
– 40 g de miel d »oranger ou de citronnier (ou bien 80 g de miel en tout, sans le sucre)
– coriandre en poudre pour servir (facultatif)
1. Pocher les amandes dans de l’eau bouillante pendant 30 secondes. Les égoutter et les peler (encore
tièdes). Mixer les amandes avec l’eau, le sucre et le miel. Mettre dans un récipient et laisser infuser tout la nuit au frais.
2. Le lendemain filtrer la préparation sur une passoire à mailles fines (ou un chinois) recouverte de gaze. Former une boule avec à l’intérieur les amandes et presser bien la gaze pour faire ressortir le maximum de jus d’amande. Garder au frais jusqu’à moment de servir avec un peu de coriandre et un glaçon. Si vous aimez, vous pouvez rajouter du sucre.
Latte di mandorle
Latte di mandorla
Versione italiana
Non c’è estate italica, blu e calda
senza il latte di mandorle. E per me è legato alle Eolie, per sempre
🙂 Anche se in realtà mi piace tutto l’anno e lo preparo spesso
soprattutto per il biancomangiare o la granita di mandorle.
Una bevanda antica diffusa in tutto il
Mediterraneo fino all’Asia, sin dal Medio Evo. Nata nei Monasteri,
era molto consumato non solo perché si conservava molto meglio del
latte di mucca (in manca,za di frighi 😉 ma anche perché era
consentito durante la quaresima.
È diventato un ingrediente italiano
per antonomasia non solo in Sicilia ma anche in Calabria, Basilicata,
Campania e in Puglia (si pensi al caffè pugliese).
E visto che è divertente e facilissimo
farlo in casa mi sono detta perché non proporverlo. Il momento che
mi piace di più? Quando si spremono le mandorle per fare uscire il
migliore di loro 🙂
Da servire fresco magari con un pizzico
di coriandolo (idea rubata all’Artusi che dà un tocco diverso e
molto armonioso)
Latte di mandorla (per 1 litro circa)
– 1 l d’acqua minerale liscia
– 220 g di mandorle intere di buona
qualità (oppure già mondate)
– 80 g di zucchero
– 40 g di miele d’arancio o di limone
(oppure 80 g di miele in tutto, senza lo zucchero)
coriandolo in polvere per servire
(facoltativo)
1. Tuffare le mandorle in acqua bollente
per 30 secondi, toglierle e ritirare la buccia quando sono ancora
calde-tiepide. Frullarle con l’acqua, lo zucchero e il miele. Versare
tutto in un recipiente e tenere al fresco per una notte.
2. L’indomani, filtrare la preparazione
con un colino ricoperto do garza, strizzarla bene in modo da far
fuoriuscire il massimo del succo di mandorla.
Conservare in fresco e servire con un
pizzico di coriandolo e un ghiacciolo.

25 Commentaires

  • Ma non è per nulla difficile…ed io che mi crucciavo di non trovarlo dalle mie parti!
    Grazie mille Edda 🙂

    P.S. :stasera mia sorella è a Parigi per lavoro, ma ha con sè un paio di indirizzi segnalati da te 😉

  • sarebbe la cosa migliore farselo sempre a casa 8come anche quello di soia). purtroppo nn ci riesce spesso e mi dispiace perchè fatto in casa ha un sapore troppo buono! Io che vivrei di sole mandorle (e dolci a base di..) mi devo impegnare a farlo più spesso. Una cosa: io di solito lascio le mandorle in ammollo per una notte prima di procedere alla frullatura, secondo te è sbagliato?
    Grazie per la dritta del coriandolo, sono curiosa di provare l'abbianmento!

    • Ecco quello di soia vorrei provarlo da un pezzo. Anch'io vivrei di sole mandorle 😉 una passione trasmessa da mia madre che ne ha sempre in casa da sgranocchiare.
      Non penso si sbagliato ma credo che il fatto di frullarle o pestarle al mortaio con lo zucchero, fa sì che il sapore si diffonda meglio.
      A presto!

  • C'est en effet très facile. Je n'aurais jamais pensé réaliser moi-même cette boisson que j'adore. Une question : est-ce que tu utilises après les amandes moulues et pressées à partir desquelles tu as extrait le lait ? Bonne journée, je t'embrasse très fort, Françoise

    • 🙂 Normalement on les jette car elles n'ont plus de saveur (elles ont tout donné 😉 mais des fois je les recycle pour la texture dans une sauce, une crème…
      Je t'embrasse aussi !

  • C'est sûr le fait maison est toujours plus authentique et bien meilleur! J'en suis une adepte mais malheureusement le temps joue contre moi et , honte, j'achète mon lait d'amandes en Biocoop…mais je me régale quand même!

    • Quand je n'ai pas d'amandes à la maison ou pas le temps d'y penser je l'achète aussi. Ceci dit, à part l'attente ça prend même pas 10 minutes… 😉

  • La pulpe qui va rester dans la gaze, peut être étalée et sechée un peu (20 mn)à four doux puis l'additionner à un gâteau contenant de la poudre d'amandes (financiers, pain de Gênes, macarons à l'ancienne, amarettis).
    Elle aura perdu un peu de saveur mais contient encore beaucoup d'éléments nutritifs et mineraux. Rien ne se perd…
    Edda, ne changez rien, félications.

  • Bonjour Edda,
    Encore une fois, tes photos magnifiques auront eu raison de moi..
    Partie pour réaliser la recette, j'ai finalement poussé plus loin et réalisé sur cette base du sirop d'orgeat dont ma famille est très friande.
    Le résultat est magnifique, avec une saveur pure d'amande (et de sucre, certes!) et d'amande amère. Je te le conseille vivement si tu ne l'as déjà fait.
    Encore merci pour ton joli blog, source d'inspiration et de bonne humeur.
    Bonne journée
    Danielle

    • Merci beaucoup Danielle, comme toujours ! Non je n'ai jamais poussé plus loin avec le sirop d'orgeat et je serais très curieuse de me lancer. Si tu as des conseils…
      Bonne nuit !

  • Bonjour Edda,
    Juste mon expérience à te livrer : la base du sirop est ton lait d'amande à peine modifié (sans le sucre ni le miel, avec 180 g d'amandes douces et 60 g d'amandes amères, et 750ml d'eau, plus concentré quoi).
    Tu rajoutes à ce lait 1 kg de sucre (le lait d'un blanc pur devient jaunâtre, pff) et tu portes à ébullition à feu très doux, en remuant régulièrement pour t'assurer que le sucre est bien fondu. J'ai poussé la cuisson jusqu'à 103°, c'était la consistance que je recherchais, amis tu peux t'arrêter à 100°.
    Tu mets en bouteille (suivant ta méthode de stérilisation géniale)et tu conserves à l'abri de la lumière …longtemps (si tu peux). Tu obtiens avec ces quantités un peu plus d'un litre de sirop d'orgeat (qui redevient enfin blanc quand tu verseras de l'eau fraiche et des glaçons dessus!).
    Tu peux bien sûr parfumer ce sirop juste avant la mise en bouteille avec de la fleur d'oranger, …
    Bonne journée
    Danielle

  • Bonjour, je m'y suis mise aussi et c'est vraiment délicieux ! mais j'ai une question : combien de temps peut-on la conserver au frais (réfrigérateur) ? merci
    Manuela

    • Bonjour Maloutouta,
      Je ne crois pas que ça puisse marcher tant pour le goût mais aussi parce que (d'après ce que j'ai lu) une trop grande quantité d'amandes amères est toxique. Par contre vous pouvez mélanger un tout petit peu de vos amandes amères avec des amandes douce.
      Bonne journée

  • Magnifique et délicieux j'adore cette boisson quant à moi;-)! Par contre je faisais l'inverse c'est à dire trempage toute la nuit des amandes entières qui commencent leur germination et le matin rinçage puis mixage avec une pincée de sel et 2ou3 dattes medjool ! Merci pour cette découverte…
    Très bonne soirée à vous…

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer