Desserts Recettes de cuisine Recettes de fêtes Tarte

Tarte aux fraises, chantilly mascarpone et sablé breton pour la fête des mères

Tarte aux fraises, chantilly mascarpone et sablé breton
Tarte fraises mascarpone
Comme promis, après vous avoir parlé de la chantilly au mascarpone (superbe), voici une recette toute simple (pour femme ou homme débordés) idéale pour la fête des mères : une tarte aux fraises au mascarpone sur base de sablé breton. Vous avez d’ailleurs un billet sur comment réussir le sablé breton (clic) et même un billet sur d’autres desserts pour la fête des mamans (gâtés hein? 😉
Non seulement c’est délicieux, cela plait à tout le monde mais surtout c’est vraiment à portée de tous et rapide à réaliser.

Le sablé breton est ultra gourmand mais c’est aussi une excellente base, croustillante et friable (et zéro stress : pas besoin de mettre en forme) pour les tartes, il suffit de penser à cette tarte sablé breton, crème au citron et fraises des bois.
Ici l’idée de départ est le classique fraise-chantilly mais en version un peu plus riche et surtout avec la touche croustillante du sablé breton qui transforme le tout en gâteau de fête.
N’hésitez pas à vous lancer, même avec les enfants, vous pouvez même réaliser 2/3 de la tarte à l’avance.
Et puis… bonne fête à toutes les mamans !!!
Tarte aux fraises, chantilly mascarpone et sablé breton pour la fête des mères, facile et rapide
Tarte aux fraises avec sablé breton et chantilly mascarpone
Tarte aux fraises facile sur base de sablé breton et avec une chantilly au mascarpone (pour 4 à 6 personnes, un cercle de 22 cm)
Pour le sablé breton :
  • 130 g de farine ordinaire (T55 ou éventuellement T45 ou de gruau)
  • 70 g de sucre
  • 60 g de beurre demi-sel mou (ou bien de beurre doux avec une pincée de fleur de sel)
  • 40 g de beurre doux mou
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 càc bombée (3 g) de levure chimique ou bicarbonate de sodium (alimentaire) ou de baking powder
  • la pulpe d’une gousse de vanille bien pulpeuse
Pour la chantilly au mascarpone et la garniture :
  • 250 g de crème fleurette bien froide (ou en tout cas de crème fraîche entière à au moins 30% de matière grasse)
  • 130 g de mascarpone froid  (recette maison ICI)
  • 5 càs de sucre glace (voire plus si on la sert seule avec des fruits)
  • la pulpe d’une belle gousse de vanille
  • 300 à 500 g de fraises (selon l’abondance sur la tarte 😉 sucrée et parfumées (Mara des Bois, Charlotte….)
1. Préparer le sablé breton (même la veille). Mettre les jaunes d’oeufs dans un saladier et ajouter le sucre et la vanille. Mélanger (dans l’idéal avec la feuille du robot) jusqu’à ce que l’oeuf monte à peine. 
2. Ajouter  en deux fois le beurre et mélanger pour obtenir une crème. Ajouter enfin la farine bien tamisée avec la levure et mélanger à nouveau rapidement pour obtenir une pâte homogène (et molle, c’est normal). Il est important de ne pas trop mélanger et de ne pas avoir de traces de beurre. Voir tous les conseils ICI. Former une boule aplatie, recouvrir de film alimentaire et garder au frais au moins 3 heures (voire toute la nuit). 
3. Préchauffer le four à 160°C (voire 170°C si le four n’est pas très performant). Sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser se détendre quelques minutes. L’étaler à un cm d’épaisseur sur une feuille de papier cuisson légèrement farinée (ou sur un plan à peine fariné) à 1 cm d’épaisseur. 
4. Poser dessus un cercle à entremets ou un moule de manière à découper un disque. Remettre la pâte dans le disque ou le moule (lui recouvert de papier cuisson) et enfourner pendant une vingtaine de minutes (pas plus) le temps que la pâte gonfle un peu et dore. Sortir et laisser tiédir puis démouler. Garder de côté dans un endroit sec.
5. Préparer la chantilly au mascarpone peu avant de servir (ou jusqu’à 3 heures avant). Dans un saladier bien propre (ou le bol d’un robot) mettre le mascarpone, la crème et la vanille. 
6. Commencer à fouetter d’abord à petit vitesse puis à moyenne vitesse quelques minutes le temps qu’elle prenne du volume, devienne mousseuse mais pas trop ferme. Elle doit former une pointe sur le fouet (elle doit tenir sans être trop dense). Ajouter à mi-parcours le sucre.
7. À l’aide d’une cuillère ou d’une poche à douille, poser la chantilly pour garnir la base de tarte en formant une sorte de pyramide (donc avec plus de chantilly au centre).
8. Peu avant de servir, laver rapidement les fraises, les essuyer délicatement puis les équeuter. Les poser entières ou coupées en deux sur la chantilly et servir de suite.
Conseils :
– Vous pouvez préparer la pâte à sablé breton la veille et la cuire le lendemain (c’est l’idéal). Vous pouvez aussi la cuire la veille et garder la base de tarte dans un endroit sec et frais
– Vous pouvez préparer la chantilly maximum 4 heures à l’avance et la conserver au frais recouverte de film alimentaire
– La tarte déjà montée se conserve deux heures au frais. En fait c’est surtout à cause des fraises car le sablé tient bien.
– Vous pouvez bien sûr remplacer les fraises par des framboises ou un mélange de fruits rouges (frais) ou même aromatiser la chantilly différemment avec du zeste de citron ou de la cardamome par exemple
Tarte aux fraises, chantilly mascarpone et sablé breton
Tarte fraises mascarpone, facile et rapide
Imprimer

22 Commentaires

  • Wow, c'est délectable pour les yeux! Je vais suggérer cette recette à mon mari et mes enfants pour l'occasion… On verra bien! 😀

  • J'ai découvert votre blog il y a quelques semaines et vos recettes me mettent l'eau à la bouche , celle-ci en particulier.
    Je ne manquerai pas de venir vous en parler une fois que je l'aurai réalisée.

    Merci de vos partages gourmands !!!
    A très bientôt

  • Bonsoir, quel beau dessert et délicieuse la chantilly au mascarpone, c'est un vrai régal!!Merci Chère Edda

  • Recette essayée hier (préparation de la pâte) et aujourd'hui: sans doute pas le jour idéal, vu qu'il faisait plus de 30 dehors et sans doute 26 dans ma cuisine (donc la pâte pour le sablé breton s'est vite ramollie à la sortie du frigo, et la chantilly a été un peu délicate à monter, heureusement que j'avais mis la crème un petit moment au congélateur…)

    Résultat très bon, à refaire 🙂 En particulier, la chantilly au mascarpone a une texture très agréable (d'ailleurs je me demandais si on pouvait par exemple s'en servir pour farcir de petits choux, avec des fraises ou des framboises).

    Je n'ai sans doute pas laissé le sablé au four assez longtemps, vu qu'il était encore un petit peu mou dessous même après avoir refroidi. Sur la photo, on a l'impression qu'il a une couleur assez foncée, faut-il qu'il soit doré un peu foncé ?
    Comme je n'avais pas de moule de 22 cm mais seulement de 20 cm, j'ai eu pas mal de chutes de pâte, je m'en suis servie pour faire 6 petits sablés bretons (un peu mous, mais très bon quand même).

    Bon, il ne me reste plus qu'à convaincre mon mari d'apprendre la recette pour que ce soit lui qui me la fasse l'an prochain pour la fête des mères 🙂

  • DÉ-LI-CIEUX!!
    et avec de la menthe ou/et du basilic ciselé et parsemé dessus c'est magique!!
    Merci pour la recette qui a ébahie mes amis!!

  • Cette tarte est terrible !!! Très facile à faire, et merveilleuse en goît ! Elle est devenue mon classique, ma signature désormais ^^ Merci !!!!!!!

  • Ciao grazie per la ricetta. Pensez vous qu'une fois assemblee la tarte tient 2 jours ( la chantilly va t elle retomber) merci

    • Ciao !
      Non deux jours c'est trop, la chantilly retombe un peu (et est moins bonne) mais surtout la tarte va prendre l'humidité et vous n'aurez plus le croustillant de la base.
      Vous pouvez préparer le sablé la veille (ou même le congeler cuit, le faisant décongeler quelques heures) ainsi que la chantilly et assembler le jour même.
      Bonne tarte !

  • Bonjour Edda,
    Je viens de suivre à la lettre tes indications pour faire cette tarte pour mon anniversaire : elle est tout simplement fabuleuse et la chantilly au mascarpone est top !!
    Un grand merci à toi pour cette merveilleuse recette.

  • Bonjour.

    Je me permets de commenter cet article, bien qu’il soit ancien, parce que j’ai rencontré une difficulté : j’ai réalisé la recette pour servir de base à des sablés à la fraise (sablé + crème pâtissière + mara des bois). J’ai réalisé les sablés et les ai laissé refroidir à température ambiante, puis j’ai disposé la crème pâtissière (préalablement passée au frigo) ainsi que les fraises. Pour conserver leur craquant, j’ai disposé les tartelettes ainsi obtenues dans un tuperware que j’ai placé au frigo. Déception car quelques heures plus tard, les sablés étaient tout mous (de la condensation s’était d’ailleurs formée sur le couvercle du tuperware). Comment éviter ce désagrément et conserver au mieux des sablés garnis quelques heures en avance ?

    Je vous remercie par avance pour votre attention et vos conseils.

    • Bonjour Thomas,
      Le fait de les mettre dans des boîte a condensé toute l’humidité, il n’aurait pas fallu.
      Pour pouvoir conserver les tartelettes (quelques heures pas plus car le sablé breton est plus friable, ça marche mieux avec une pâte sucrée classique) mieux vaut tout d’abord très bien cuire la pâte (elle doit être bien sèche) et la faire refroidir complètement, ne pas mettre trop de crème (c’est elle qui va imprégner la pâte peu à peu, elle est plus dense et humide que la chantilly) et garder au frais à l’air libre, c’est moins humide.
      Autre astuce : vous pouvez imperméabiliser un peu la pâte, en badigeonnant le sablé cuit avec un peu de blanc d’oeuf (et le rapssant une minute au four) ou bien avec du beurre fondu (une fois qu’il a refroidi).
      Bien sûr l’idéal sera de les composer minute en gardant les sablés dans un endroit sec à température ambiante.
      Bonne journée !

      • Merci pour votre réponse, Edda !
        J’imperméabiliserai, la prochaine fois, pour limiter le problème. Une connaissance me suggérait aussi de placer les tartelettes au frigo sans les fermer pour qu’elles refroidissent à la température du frigo, puis seulement à ce moment-là de les placer dans une boite hermétique : cela éviterait à la fois la condensation et éviterait que l’humidité du frigo ne les fasse ramollir. Pensez-vous que cela puisse fonctionner ?

        Dans tous les cas, j’ai investi dans du nappage neutre pour pouvoir conserver plus longtemps les tartelettes à l’air ambiant et ne les placer au frigo qu’un peu avant de servir : j’espère que cela limitera le problème (après tout, en boulangerie, ils arrivent bien à les conserver une journée…).

        Merci encore !

        • De rien c’est avec plaisir !
          Je ne saurais trop vous dire pour le refroidissement suivi de la boîte, je n’ai jamais vu ça en pâtisserie (ils suggèrent juste de garder au frais). L’air est important aussi.
          Le problème si vous conservez à l’air ambiant est lié à la crème pâtissière, elle risque de tourner et en tous cas n’aura plus la même texture. Je pense qu’il faut vraiment le froid, quelques dégrés (je garde très souvent mes tartes avec de la crème au frais plusieurs heures sans problèmes… après ce n’est pas aussi croustillant qu’un montage express mais ça reste bon).
          Belle fin de journée !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer