Desserts Italie Recettes de cuisine Tarte

Strudel aux pommes (recette et vidéo)

Strudel aux pommes recette et vidéo pas à pas

Le strudel aux pommes d’origine d’Europe centrale et qui traverse différents pays comme la France et l’Italie est une de mes madeleines. Vous avez la recette et la vidéo pas à pas. Un des gâteaux favoris que préparait ma mamie alsacienne et un dessert que j’ai redécouvert ensuite lors de mon voyage dans le Haut-Adige. Une pâte fine, essentielle (qu’on appelle en Italie pasta matta, pâte folle 😉 qui renferme en son coeur tout plein de pommes, de parfums et de petits cadeaux. Un dessert qui est toujours bienvenu même après un repas important. Et encore meilleur avec une crème anglaise ou une glace à la vanille.

L’origine du strudel

Le mot signifie tourbillon… et son origine est plutôt turque (le Baklava, apparemment il existe depuis plus de 1000 ans) qui a ensuite rencontré le monde Austro-Hongrois dès 1526 😉 Les pommes bien sûr sont plus occidentales et la pâte aussi a changé (plus facile que la pâte phyllo).

La particularité de la pâte à strudel

Elle est très simple, fine et légère (elle rappelle d’ailleurs la pâte de la tourte landaise), tout le secret réside dans le travail pour la rendre très souple. Elle reste un support pour les fruits.

Le monde du strudel

Ici vous avez celui aux pommes mais il existe d’autres versions avec du fromage blanc par exemple ou plus créatives avec d’autres fruits. La pâte aussi peut changer : de la pâte à brioche, de la pâte sucrée ou de la pâte feuilletée.

Astuce du jour : contrairement à certaines recettes, évitez de rouler la pâte autour des pommes et essayez plutôt de renfermer les pommes genre enveloppe (autrement vous aurez de la pâte à l’intérieur des pommes qui ne cuira jamais 😉

Strudel aux pommes

Type de plat: Dessert
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 35 minutes
Temps de cuisson: 35 minutes
Repos: 30 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

La recette du strudel aux pommes, toute simple avec en plus la vidéo pas à pas.

Imprimer

Ingrédients

Pour la pâte à strüdel

  • 250 g farine ordinaire T55 ou T65 (voir mes notes)
  • 10 cl eau
  • 4 cl huile végétale (tournesol, arachide, pépins de raisins ou d'olive)
  • 30 g sucre
  • 1 pincée sel

Pour la garniture aux pommes

  • 800-900 g pommes à cuire (golden, reinettes, ariane, pink lady…)
  • 60 g sucre
  • 50 g noix ou amandes ou pignons de pin
  • 50 g raisins secs trempés dans du rhum
  • 50 g beurre fondu
  • 30 g amandes poudre
  • 2 pincées cannelle
  • sucre glace

Instructions

  1. Préparer la pâte à strudel. Dans un saladier, mélanger la farine avec le sel et le sucre puis ajouter l'eau et l'huile. Mélanger avec une cuillère en bois puis travailler à la main et enfin sur un plan de travail très légèrement fariné.

  2. Replier à plusieurs reprises la pâte sur elle-même jusqu'à ce qu'elle devienne lisse et très souple (il faudra 5 minutes environ).

  3. Chauffer une casserole puis placer la pâte sur un plan de travail avec la casserole chaude dessus (je sais cela parait bizarre mais c'est une super astuce pour garder la pâte souple et éviter qu'elle ne se déshydrate). Autrement, on peut l'envelopper de film alimentaire et la faire reposer au moins 30 minutes à température ambiante.

  4. Pendant ce temps, éplucher les pommes (pas obligatoire) et les couper en gros morceaux. Les mettre dans un saladier, ajouter le sucre, la cannelle, les raisins imbibés avec le rhum et les noix ou le mélange avec des amandes (ce que j'avais sous la main).

  5. Mélanger et laisser reposer pendant le travail de la pâte.

  6. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante). Tapisser une plaque de papier cuisson.

  7. Reprendre la pâte sur un plan de travail légèrement farine. L'étaler finement au rouleau en rectangle 30×40 cm (voire aussi plus grand). Elle doit être très fine presque transparente (attention à ne pas la déchirer). La mettre sur un torchon fariné (si on est plus à l'aise, étaler directement la pâte sur le torchon).

  8. Badigeonner avec la moitié du beurre et saupoudrer de poudre d'amandes et distribuer le mélange de pommes au centre de la pâte. Replier les côtés plus courts sur les pommes puis rouler la pâte délicatement à l'aide du torchon pour couvrir les pommes et former une sorte de boudin (éviter d'avoir des épaisseurs et de la pâte roulées à l'intérieur car elle va mal cuire). Faire attention à ne pas la déchirer et si besoin refermer les trous, autrement le jus des pommes va sortir en cuisson.

  9. Badigeonner la surface avec le reste de beurre. Poser le boudin (le faire rouler délicatement toujours à l'aide du torchon) sur la plaque.

  10. Enfourner pendant 30-40 minutes, le temps que la pâte devienne croustillante et colore.

  11. Saupoudrer de sucre glace et servir.

Video

Notes

Conseils :

Conservation : le strudel est très bons tout juste préparé avec les pommes chaudes mais aussi tiède. Il se conserve un jour (surtout si encore fermé) à température ambiante (outre la garniture va s’abîmer).

Pâte à strudel : c’est la pâte occidentale, elle est très souple, sans oeufs et se travaille longuement pur avoir justement cette élasticité (en Orient c’est la pâte phyllo ;-). Pour avoir un résultat extra, utilisez une farine forte (bonne T45, une manitoba…). Procédez par étapes en l’étalant.

Variantes : selon les pays et les familles les fruits secs peuvent être des noix, des amandes ou des pignons (en Italie, notamment ), la liqueur peut aussi changer (ou être omise, vous pouvez remplacer la poudre d’amande par de la chapelure (version plus pauvre mais qui permet d’absorber un peu d’eau des pommes). Et bien sûr vous pouvez changer les épices, remplacer des pommes par des poires… Vous pouvez aussi remplacer 50 g d’eau par un l’oeuf.

Imprimer

26 Commentaires

  • 5 stars
    Excellent le Strudel. Comme je me rends souvent en Bavière et en Autriche j’en consomme sur place où il est fréquemment accompagné, au choix, d’une boule de glace à la vanille ou de crème anglaise, cette dernière ayant nettement ma préférence. Les pâtisseries locales proposent également d’autres sortes de strudel, notamment le « quarkstrudel » dans lequel les pommes sont remplacées par un appareil au fromage blanc également agrémenté de raisins macérés. Je n’en ai jamais fais moi même et n’en ferais certainement jamais, la préparation de la pâte me semblant un peu trop compliquée.
    Bravo à toutes celles et ceux qui tenteront l’expérience

  • J’en ai goûté du strudel, en Autriche il y a longtemps, c’est très bon, justement, c’est cette pâte si fine qui fait toute sa réussite. L’étaler sur un torchon directement me rassure je crois et me laisse penser que c’est possible!

  • Bonjour Edda! Merci pour cette recette et vidéo. voilà qui va ravir ma belle-mère 😀 Par contre, je suis à la recherche d’une recette de gaufres et bizarrement, je n’en trouve pas sur le blog… Est-ce possible? Ou je cherche mal? Merci et belle journée

    • Bonjour Val,
      Merci, ravie de vous donner envie !! Pour les gaufres il n’y en a pas en effet (vous avez bien cherché) tout simplement car je n’ai pas de gaufrier (il faudra que je remédie 😉
      Belle journée

      • Peut-être pas les moins chers mais les meilleurs rapport qualité prix… Le » Fri-Fri « ou son cousin le « La Grange ». Je possède le Fri Fri avec des plaques amovibles pour les gaufres de Liège, de Bruxelles, les galettes fines et pour les croques-monsieur… A bientôt 🙂

          • Bonjour Edda! Si je peux me permettre une petite question concernant l’astuce de la pâte sous la casserole d’eau chaude. Cela fonctionne t il aussi pour de la pâte à raviole, s’il vous plaît? Merci si vous avez un instant pour me répondre. Belle journée 🙂

          • Bonjour Val,
            Non car le but n’est pas de la garder humide. La pâte à raviole en général est gardée au frais dans du film alimentaire.
            Belle journée !!

  • Merci Edda. Je suis surprise car j’étais persuadée que ce gâteau se faisait avec de la pâte feuilletée. Tant mieux, ce sera à ma portée et je vais me lancer.

  • 5 stars
    Bonjour Edda, voilà des années que je rêve de faire ce gâteau ! J’ai essayé il y a très très longtemps… Et ça ne s’était pas bien passé avec la pâte… Je vais réessayer en suivant tes conseils. Je te dirai ce que ça donne !

  • Bonjour Edda, j’ai réalisé ta recette le weekend dernier et elle a fait l’unanimité. Même mon mari qui n’est pas toujours fan des gâteaux , s’est servi plusieurs fois !
    Un recette à essayer ! Merci
    Nelly

  • mon commentaire n’est pas passé ( à moins d’avoir oublié de cliquer sur envoyer ! )
    bon
    je recommence je te disais que j’avais fait la recette , réussie et bonne , mais quelle galère pour glisser le paquet sur la plaque de cuisson et après impossible de la décoller du papier cuisson sur le plat de service . Pourtant bien beurré . ya un truc !!tu peux me dire comment tu fais ?

  • ah j’ai retrouvé mon mail je l’avais tt simplement envoyé sur l’autre article ( Strudel de ma grand mère et Chr. Ferber )pardon de t’avoir dérangée. Bonne après midi et bonne soirée

  • Bonjour Edda, après avoir fait tant de merveilleuses recettes grâce à vous, je souhaiterais faire celle-ci. Peut on faire la pâte la veille et la laisser reposer au frigo toute la nuit, ou sur le balcon, bien enveloppée, la sortir une ou deux heures avant et l’étaler au dernier moment pour faire le gâteau ? Merci encore et belle journée, Hélène

    • Bonsoir Hélène,
      Oui c’est tout à fait possible de la garder au frais, sortez-la une heure avant de l’utiliser.
      Bon strüdel et à bientôt !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer