Plats Recettes de cuisine Régimes & occasions Sans gluten Viandes

Joue de boeuf mijotée à la bière et aux champignons

Boeuf mijoté bière
Joue de boeuf braisée à la bière et aux champignons

Saveurs plus du Nord ou de l’Est, un plat de caractère réconfortant et d’hiver, facile et sans chichis : je vous propose de la joue de boeuf braisée à la bière et aux champignons, que vous pouvez réaliser à la mijoteuse (zéro stress et pas besoin d’être là) ou en cocotte au four (vous avez les deux explications dans la recette).

J’aime cette viande fondante, goûteuse, cette saveur linéaire presque virile… servie avec quelque chose de doux à côté comme la purée de pomme de terre. La bière apporte une petite saveur subtile et les champignon une note végétale et une autre texture. Comme moi (intrus) ajouter une herbe fraîche à la fin. Un plat à portée de tous même si vous n’avez jamais cuisiné. Et la joue de boeuf est un de mes morceaux chouchous.

Avec quoi servir le boeuf braisé ?

À part l’incontournable purée de pommes de terre, vous pouvez opter pour une écrasée de pommes de terre aux olives, une polenta nature ou au fromage, un gratin de pommes de terre et courge butternut, un gratin dauphinois… et une salade verte en plus ! 😉

Quelle différence entre la cuisson à la mijoteuse et en cocotte au four ?

La première va cuire plus à l’étouffée de manière plus douce et longue, la viande sera plus fondante et éffilochée. Et le grand avantage c’est qu’il ne faut pas y penser, on peu très bien sortir de chez soi pendant des heures.

La deuxième va donner une viande avec moins de liquide, plus braisée, légèrement plus ferme (d’ailleurs si vous souhaitez des plus gros morceaux, utilisez des gros morceaux et ce type de cuisson) et moins « défaite ». Mais il faut surveiller et donc rester près du four.

D’autres recettes de boeuf mijoté ou braisé

Joue boeuf bière
Joue de boeuf mijotée bière et champignons
Joue boeuf bière

Joue de boeuf mijotée à la bière aux champignons (à la mijoteuse)

Type de plat: Viande
Cuisine: Française
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 2 heures
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une viande mijotée, fondante et savoureuse très facile à réaliser et à l'avance

Imprimer

Ingrédients

  • 1 kg boeuf joue (parées et coupées en gros dés)
  • 30 cl bière blonde ou brune
  • 700 g champignons de Paris ou bruns
  • 2 oignon
  • 2 gousses ail
  • 2 càs sucre canne
  • 2 feuilles laurier
  • sel
  • poivre
  • huile d'olive vierge extra ou beurre
  • 1/2 botte ciboulette

Instructions

  1. Dans la cocotte de base de la mijoteuse (j'ai une Crock-pot) ou une cocotte en fonte, faire chauffer la base 5 minutes puis ajouter un peu d'huile ou de beurre et faire revenir la viande (procéder en deux fois, la moitié d'abord afin d'aviter d'avoir trop de viande, de l'eau et une mauvaise saisie). La faire saisir quelques minutes des deux côtés, la retirer et y mettre le reste de viande.

  2. Retirer toute la viande. Dans la même casserole, ajouter un peu d'huile ou de beurre si besoin et faire revenir les oignons émincés et l'ail en morceaux. Dès qu'ils colorent à peine, ajouter le sucre, laisser fondre puis y remettre la viande. Ajouter le laurier et saler.

  3. Verser ensuite la bière, laisser légèrement évaporer 2 minutes puis couvrir et mettre la cocotte dans la base de la mijoteuse. Programmer le programme plus intense 3 ou 4h ou plus bas au moins 6h. Sans mijoteuse : utiliser une casserole en fonte, préchauffer le four à 170°C puis enfourner, couvert, au moins 2h30 (en vérifiant que la viande soit toujours couverte de liquide). La viande doit devenir très tendre, fondre, presque s'effilocher (ou utiliser des plus gros morceaux si on souhaite ne pas avoir ce dernier aspect).

  4. Pendant ce temps, laver et couper les champignons en tranches. Dans une poêle faire revenir 3 càs d'huile ou une belle noix de beurre puis ajouter les champignons et les faire sauter une dizaine de minutes (ils doivent un peu colorer et perdre leur eau).

  5. Quand la viande est cuite, ajouter les champignons, mélanger et laisser cuire encore une dizaine de minutes.

  6. Servir chaud, avec la ciboulette ciselée, accompagné de purée, des pommes de terre à la vapeur, du riz… ou simplement du pain pour saucer.

Notes

Conseils :

Conservation : ce plat se conserve un jour à température ambiante (s’il ne fait pas trop chaud) et deux jours au frais. Une fois complètement refroidi vous pouvez aussi le congeler dans un récipient. Pensez à bien le réchauffer avant de servir.

Variantes : vous pouvez remplacer la bière par du vin rouge, omettre le sucre, les champignons par des cèpes ou ajouter des lardons sautés. Vous pouvez utiliser un autre morceau de viande (toujours typique du boeuf bourguignon par exemple) paleron ou gîte à noix.

Note exotique : sur cette base en fin de cuisson vous pouvez ajouter 2 càs de curry thaï rouge, de la coriandre fraîche et des brisures de cacahouète pour servir.

 

Imprimer

12 Commentaires

  • Bonjour Edda une recette délicieuse que j’avais faite ds ma cocotte fonte noire sur la plaque vitrocéramique au thermostat le plus bas .Oui c’est une viande très fondante, elle se congèle très bien. J’aime bien ces plats du Nord à la bière comme la carbonnade flamande qui se fait cuire de la même façon
    Belle journée !

  • 5 stars
    Bonjour Edda, j’adore cette recette de joues de boeuf!!! On en trouve plus rarement maintenant; Je les faisais mijoter avec de la sauce soja et miel, j’obtenais une délicieuse sauce sucrée-salée,un petit délice! bon dimanche à toute la petite famille!

    • 5 stars
      Bonjour , on en trouve moins parce que des personnes comme EDDA n’arrêtent pas
      de parler des Joues de Bœuf , de dire que c’est délicieux , facile à cuisiner , à la mijoteuse , au four !!! Donc, comme des joues il n’y en a que deux par animal ! Je suis obligé maintenant de me rabattre sur les joues rebondies de mes enfants que je dévore de baisers et caresses !!! Ouf ! ils ont eu chaud ces Amours ! C’est vrai que je trouve encore chez des bouchers ce que je veux .

  • Quelle bonne idée, ce plat de saison ! l’ajout de champignons rissolés quelques minutes, doit être un petit plus .personnellement je me contentais de les rajouter tel quel en fin de cuisson .
    Oui, cela reste un plat qui demande un long mijotage , mais .. une fois la cocotte placée dans le four, la cuisson se fait tranquillement ; il ne nous reste plus qu’à préparer le dessert ! ( sourire )
    merci, Edda , et belle journée à vous .

  • PLAT délicieux!!!! toujours cuisinée au vin rouge, je vais tenter à la bière! L’été, cette joue mijotée ainsi est transformée en terrine et se mange avec une salade… très frais à déguster et pratique! je fais alors, une fois refroidie, des tranches de joue que j’alterne avec carottes cuites coupées en tranches, petits pois etc….. laisser aller l’inspiration mais à la découpe, plus sympa que viande seule; Je coule alors un peu de sauce que k’ai légèrement tiédie car figée mais c’est ce qui fait alors la gelée. Bien évidemment une « vraie » gelée peut être confectionnée.
    MERCI Edda pour toutes ces suggestions gourmandes et belle semaine!

  • Il est clair que la joue de boeuf est l’un des meilleurs morceaux pour ce type de plat, hyper fondant, même pas besoin de couteau quand elle est bien cuite…elle est devenue un peu chère car à la mode, mais je l’adore totalement et votre recette aussi!

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer