Plats Recettes de cuisine Recettes de fêtes Sans gluten Viandes

Pintade à l’orange et au miel à la mijoteuse

Pintade orange miel mijoteuse

Pintade à l’orange et miel à la mijoteuse

Si vous cherchez un plat de fêtes ou du dimanche (ou même du lundi soir), savoureux, fondant, parfumé avec très peu d’ingrédients simples, bon marché et aucune prise de tête, je l’ai pour vous. Je vous propose une pintade à l’orange, miel et épices cuite à la mijoteuse électrique qui nous a régalé à plusieurs reprises (y compris petit Adriano qui est la plupart du temps bien difficile mais il a mangé toute la pintade !).

La viande est savoureuse, extrêmement fondante avec cette note douce mais discrète du miel et de l’orange (ce n’est pas vraiment un plat sucré-salé mais plus classique en bouche). Les carottes et les oranges s’imprègnent du bon jus et déjà à elles seules, elles valent le détour. Finalement avec des ingrédients du quotidien on obtient un plat fin et festif.

Comme indiqué, j’ai utilisé une mijoteuse et plus précisément la fameuse mijoteuse électrique Crock-pot (un peu une icône, on dit que c’est La mijoteuse électrique originale). Elle a été lancée aux États-Unis en 1971 (même si je ne me trompe pas, elle existait encore avant, pendant la deuxième guerre mondiale) et depuis elle connait un énorme succès. L’idée de départ était celui de créer une cuisson lente et douce (un peu comme d’antan dans le four à bois du village éteint) utilisant très peu d’énergie. Parmi les tendances (vous me connaissez, je n’y baigne pas trop, je perd un peu le tour ou arrive en retard), celle-ci est une de celles qui m’a le plus attirée depuis le début. Ça doit être mon côté grand-mère je pense ou mes souvenirs d’enfance. Une cuisson lente, gentille où les parfums embaument la maison… avec une touche bien moderne puisque la machine fait tout, en toute sécurité. C’est à la fois ancien comme concept mas très moderne dans la pratique.

Donc pour revenir à cette mijoteuse électrique, j’ai utilisé la version DuraCeramic 5 l (pour environ 6 personnes) qui a l’avantage de contenir une cocotte à l’intérieur en matériel très léger et résistant qui passe partout (polyvalente) : feu, induction, four et même congélateur (quand même très pratique). Sur le plan fonctionnel, un autre avantage est la facilité d’utilisation : trois lignes d’instructions (j’adore ne pas devoir me perdre et consulter la notice toutes les 5 minutes) : on branche, on choisi l’intensité de cuisson (il y en a 2) et puis on programme le temps par tranches de 30 min jusqu’à 20h. C’est intuitif et on peut tout de suite s’amuser à cuisiner.

Mijoteuse Crock pot Duraceramic recette

Pintade à l’orange et au miel à la mijoteuse

Et niveau saveurs me direz-vous (le plus important) ? Je vous avoue que j’avais quelques réticences surtout avec la viande (à la maison on n’aime pas la « viande à l’eau » comme dirait mon mari) et j’ai été assez bluffée. Avec très peu de liquide (c’est important, n’en rajoutez pas), on obtient une viande et des légumes extra fondants mais qui ont gardé la forme initiale (ils bougent pas) mais, surtout, le goût est vraiment là, presque concentré. Nous nous sommes léchés les babines. Et cela m’a donné envie de préparer plein d’autres choses (je vous tiens au courant). Et en parlant autour de moi avec des amis j’ai pu constater que mon enthousiasme pour la mijoteuse électrique Crock-pot est largement partagé : c’est bon et relaxant à préparer. Notamment une amie qui tient un restaurant m’a dit que ses mijoteuses électriques sont toujours en fonction, des fois elle programme aussi la veille pour le lendemain.

Et voilà de quoi vous régaler sans vous soucier de la cuisson…

Pintade orange miel mijoteuse

Pintade à l’orange et au miel à la mijoteuse

Pintade à l’orange, miel et épices à la mijoteuse électrique Crock-pot DuraCeramic (pour 4 personnes)

Préparation : 10 min Cuisson : 4h

  • 4 cuisses de pintade (ou une petite pintade fermière coupée en morceaux)
  • Le jus d’une belle orange
  • 3 pommes de terre moyennes
  • 3 carottes moyennes
  • 3 échalotes
  • 3 branches de romarin frais
  • 1 cuillère à soupe de miel toutes fleurs (ou d’oranger ou de citronnier)
  • 1 cm de gingembre frais coupé en petits dés
  • épices : une belle cuillère à café de coriandre en poudre, une cuillère à café de gingembre en poudre, un belle pincée de cannelle et une de noix de muscade
  • huile d’olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Dans un bol, mélanger le miel avec le jus d’orange (il va se dissoudre peu à peu). Éplucher les pommes de terre, les carottes et les couper en morceaux de 2 cm. Éplucher les échalotes et les couper en deux.

2. Chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans la cocotte du Crock-pot (la casserole en céramique). Poser dessus deux cuisses de pintade, côté peau et laisser dorer au moins 5 minutes à feu moyen. Retourner et faire colorer de l’autre côté. Les retirer et laissez cuire de même les deux autres Retirer les cuisses. Garder de côté.

3. Dans la même casserole, ajouter 1 càs d’huile puis les échalotes, les pommes de terre et les carottes. Laisser cuire 2 minutes, ajouter les épices dont le gingembre frais et la moitié du mélange jus d’orange et de miel. Laisser cuire encore 2 minutes.

4. Mettre directement la casserole avec les légumes dans la cuve de la mijoteuse électrique Crock-pot. Poser dessus les cuisses de pintade en les superposant deux par deux, verser le reste de jus d’orange et de miel, saler et ajoutez les branches de romarin. Fermer avec le couvercle, brancher la machine, choisir la cuisson plus intense (les trois flammes) et régler le temps à 3h30.

5. À la fin de la cuisson, la mijoteuse électrique se met en mode tenir au chaud. Peu avant de servir, éteindre l’appareil (en débranchant simplement), soulever le couvercle (attention à la vapeur), retirer très délicatement une à une les cuisses de pintade et les placer sur les assiettes ou le plat de service. Retirer le romarin, récupérer la garniture et surtout verser le délicieux jus qui s’est formé, sur la viande et les légumes. Poivrer et saler encore si besoin.

Conseils :

Conservation : ce plat se conserve très bien jusqu’au lendemain dans la mijoteuse électrique (il ne bouge pas). Vous pouvez le réchauffer directement sur le feu en mettant la casserole dessus. On peut aussi le réchauffer ou four ou le mettre en mode maintien au chaud.

Atouts de la mijoteuse électrique : elle permet à la fois une cuisson douce, graduelle mais concentrée (vue le matériel, le volume…). Avec très peu d’eau et de matière grasse et une grande économie d’énergie, les légumes et la viande s’imprègnent des saveurs, deviennent fondants sans se défaire, au contraire, vous retrouvez ce que vous avez laissé. Et le vrai plus qui m’a frappé c’est le goût, il est là (ce n’est pas du tout une cuisson à la vapeur ou à l’eau 😉 Et bien sûr c’est un cuisson zen qu’il ne faut pas vérifier (rien ne va s’attacher, brûler ou se défaire) : vous pouvez même sortir de chez vous ! D’ailleurs si vous n’êtes pas là pour longtemps, vous pouvez opter pour ma cuisson plus douce (deux flammes) et programmer 7h30.

Cuisson préalable sur le feu : elle est importante pour la saveur et donner corps à la peau de la volaille (fameuse réaction de Maillard ;-). De plus le gras va un peu ressortir et il va donner du goût aux légumes. N’omettez pas cette étape, surtout que vous allez tout faire dans la même casserole.

Saveurs : ici les saveurs sont volontairement rondes et douces (comme les fêtes non ?) du fait du miel bien sûr, avec la petite note acidulée de l’orange et les épices subtiles qui accompagnent le tout (vous pouvez très bien doubler les quantités si vous les souhaitez plus présentes). Le romarin (que vous pouvez remplacer par deux feuilles de laurier) va contribuer au bon parfum.

Variantes : vous pouvez remplacer la pintade par du poulet fermier ou de la poularde. L’orange par du citron ou un mélange d’agrumes. Vous pouvez omettre les épices (sachant qu’elles sont vraiment très discrètes, elles apportent surtout un petit parfum aux légumes) ou accentuer par exemple le côté gingembre. Vous pouvez aussi ajouter dans la sauce 1 càs à soupe de sauce soja ou de vinaigre balsamique.

Article sponsorisé

22 Commentaires

  • Bonjour,
    Tout d’abord merci pour vos super recettes!
    Pensez-vous que cette recette pourrait fonctionner au thermomix?

    Merci d’avance 🙂
    Adeline

  • Bonjour Edda, et encore bravo pour votre nouveau blog ! J ai très envie de tester cette recette ce we mais je n ai pas de Mijoteuse…si je la fais dans ma cocote en fonte, le temps sera t il le même ?
    Très bon we à vous !

    • Bonjour Anne,
      Un grand grand merci pour le message enthousiaste !
      Je n’ai pas testé mais je pense qu’il faudra un peu moins de temps, plus de liquide et plus de surveillance 🙂
      Belle journée et tenez-moi au courant

  • Bonjour
    Cette recette me tente beaucoup.
    J’ai déjà testé une mijoteuse électrique mais je n’était pas satisfaite car le revêtement anti adhesif donnait des mets avec beaucoup de liquide. Celle dont vous parlez donnent elle une cuisine mijotee comme dans une cocotte en fonte ?
    Merci
    La nouvelle version de votre blog est très agréable et facile par contre je n’arrive pas à me connecter sur l’index

    • Bonjour Marithé,

      Ravie de vous tenter ! Le premier secret est de mettre peu de liquide comme ici et le résultat est vraiment du mijoté avec juste la sauce très savoureuse (il n’y a rien d’aqueux). J’ai essayé aussi avec des légumes ou une soupe, le résultat est super. Moi-même je ne m’y attendais pas j’avoue mais les saveurs sont bien là (et c’est plus sûr comme résultat qu’une cocotte en fonte classique que j’ai aussi).
      Oui oui l’index est là, comme expliqué dans mon article sur le nouveau design, vous le trouvez sur la colonne de droite plus bas dans l’encart « toutes les recettes ».
      Belle journée et à bientôt !

  • Pas de crockpot pour moi mais une autre machine américaine, l’Instant pot. Je pense que j’essaierai dedans en adaptant les temps de cuisson. Le mélange doit être savoureux, et j’ai des épices à pain d’épice qui conviendraient tout à fait.

  • Bonjour,
    Je ne dispose pas de cette mijoteuse Crock-Pot. Il n’empêche, la recette me plait bien et je la réaliserai en cocotte ou en terrine lutée. Il n’y a pas de raison pour que le résultat ne soit pas à la hauteur de mes attentes. Je vous rendrai compte.
    Bon dimanche,
    Jean-Michel 71

  • Bonjour Edda, je viens de découvrir votre blog et je suis ravie ! ayant une mijoteuse, je vais essayer votre recette de pintade … j’espère que vous publierez d’autres recettes avec la mijoteuse ! Bravissima !!

  • je ne vais pas acheter une mijoteuse pour faire cette recette ( et d’autres ) car j’ai une excellente petite cocotte ronde noire en fonte qui cuit à tt petits feu juste avec le jus des légumes , donc je je vais faire ta recette pour Noel , nous sommes 2. Merci Edda.

  • Bonjour Edda
    D’abord merci pour votre blog et la newsletter, ma première lecture du matin. Il m’arrive souvent de faire des dîners pour mes amis entièrement « un déjeuner de soleil » très réussis et des cadeaux gourmands, comme on dit, qui les ravissent. L’alliance entre technicité, plaisir et conseils d’amie fonctionne très bien !
    Ma question : Je ne vois pas clairement en quoi la mijoteuse apporterait une différence notable à ce que j’emploie souvent : le Römertopf de terre qui mijote doucement, demande peu de graisse et de liquide etc. Pouvez-vous me le dire ? On put programmer les fours aussi.
    Merci. en voyant l’heure de vos mails, je me dis que le travail ne vous fait pas peur !

    • Bonjour Marie,
      Merci beaucoup pour le fidélité, vos mots et les retours, heureuse que vous vous régalez et d’être un peu avec vous !
      La mijoteuse apporte un plus au niveau de la cuisson (personnellement je trouve mieux qu’une cocotte en fonte que j’ai aussi et qui ça marche hein ;-). Le type de cuisson lente (plus lente qu’en casserole ou casserole au four) qui recycle tout grâce au type matériel, avec très très peu de liquide ou de matière grasse. La viande est fondante et les saveurs concentrées (j’avoue que c’est cet aspect qui m’a le plus marquée). De plus c’est une cuisson détendue (on peut aussi partir de chez soi d’où la modernité) : pas de risque que ça colle, brûle sur le fond… Et enfin cela consomme peu d’énergie. J’ai essayé aussi avec que des légumes (et j’ai d’autres recettes à tester) et là aussi on ne perd pas de saveurs.
      Voilà pour les arguments qui m’ont séduite après on fait aussi avec ce qu’on a.
      Très belle journée !

  • Bonjour Edda. Je suis votre blog depuis des années pour y piocher des recettes (c’est toujours le votre que je consulte en premier). Il est très difficile de trouver de bonnes recettes utilisant une mijoteuse en français. J’en suis déjà à mon second appareil, ultra pratique quand on travaille. Je vais donc faire cette pintade les yeux fermés. Bonne année

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer