Italie Recettes de cuisine Soupes Toscane

Minestrone d’hiver (à la mijoteuse)

Minestrone (mijoteuse)

Minestrone d’hiver (à la mijoteuse)

Revenons aux plats d’hiver réconfortants avec ce minestrone toscan plein de bons légumes, de petits plus (comme la pancetta et les pâtes). J’ai ressorti ma mijoteuse pour le préparer (je vous en ai parlé à propos de la pintade à l’orange et au miel) et le résultat est extra, sans se soucier de rien. À la maison, nous sommes très fans de ces potages, complets, gentils, rustiques. Il ne manque plus que la maison de campagne et le coin du feu. Je vous en ai d’ailleurs déjà proposés sur le blog des très différents  : minestrone de légumes au pesto de Ligurie, le minestrone aux légumes d’été des Pouilles et le minestrone aux petits pois, fèves et mentheEt puis c’est vraiment très italien avec les pâtes et la touche de charcuterie (le côté gourmand et la mini dose de protéines animales si précieuses à l’époque).

Minestrone signifie potage avec une connotation péjorative en italien (tout ce qui fini en « one » est plus grand/grossier) puisqu’on y mettait un peu les légumes, coupés en gros morceaux, qu’on avait sous la main et c’était une soupe paysanne. Sauf que cette connotation s’est perdue et le minestrone est devenu la soupe de la nonna ou de la mamma avec les légumes du potager (dans le meilleur des cas 😉 qui réconforte à tout moment.

Il existe nombre de versions dans toute l’Italie, non seulement les légumes changent selon les saisons (ici vous avez du chou, des oignons et le fameux trio soffritto : carotte, oignon, céleri), il y a la plupart du temps une légumineuse, en général des haricots (frais ou secs). Quelques fois il est tout vert ou avec de la sauce tomate. Végétarien ou pas (la plupart du temps) on y ajoute à la fin souvent des féculents comme des pâtes ou du riz. Comme je disais cette recette est inspirée d’une recette toscane (enfin une des recettes car vous avez des différentes familiale et même sans légumineuses et avec du riz comme par exemple à Livorno).

Et voilà de quoi se faire du bien en ces soirées d’hiver

Minestrone italien

Minestrone d’hiver (à la mijoteuse)

Minestrone d’hiver comme en Toscane (à la mijoteuse) pour 6 personnes

Préparation : 20 min Cuisson : 4 à 5h (si mijoteuse) 3h environ si cocotte

  • 1/2 chou blanc ou vert frisé (verza)
  • 800 g de tomates en boîtes (concassées ou tomates cerise)
  • 300 g de haricots blancs secs (mis dans l’eau la veille au préalable)
  • 150 g de pâtes pour soupe (maltagliati, ditalini, à défaut des pappardelle au blé dur ou spaghetti coupés)
  • 80 g de pancetta allongée (tesa) ou de guanciale ou à défaut de bons lardons
  • 3 carottes moyennes épluchées
  • 3 branche de céleri
  • 2 oignons jaunes
  • 2 gousses d’ail
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 branches de romarin
  • 2 branches de thym frais (ou quelques feuilles de sauge)
  • 1 poireau
  • 1 navet (facultatif)
  • huile d’olive vierge extra
  • sel et poivre
  1. Émincer les oignons, l’ail et le poireau (en retirant la partie verte plus coriace). Couper en dés les carottes, éplucher le navet et le couper ne morceaux. Couper le céleri en dés (en retirant la partie plus haute avec les feuilles).
  2. Émincer le chou en fines tranches.
  3. Dans la cocotte de la mijoteuse (qui peut aller sur le feu comme la mienne Crock-pot), faire revenir dans 2 cas d’huile l’oignon, l’ail, le poireau jusqu’à ce qu’ils commencent à colorer. Ajouter le céleri et les carottes et laisser cuire deux minutes.
  4. Ajouter le navet et le chou et laisser cuire encore une minute.
  5. Mettre la cocotte sur la base de la mijoteuse électrique (récipient). Ajouter les haricots égouttés, la sauce tomate, les herbes. Mélanger un peu d manière à ce que les haricots soient plutôt sur le fond et recouverts de liquide.
  6. Ajouter un demi verre d’eau, saler et allumer la mijoteuse. Programmer pour 4h-4h30 en chauffage fort ou 8h en chauffage faible.
  7. Une fois la soupe prête (ou 10 minutes avant). Faire bouillir de l’eau dans une casserole, la saler et y plonger les pâtes le temps indiqué sur le paquet. Pendant ce temps, couper la pancetta ou le guanciale en dés et la faire rissoler dans une poêle sans matière grasse 5 à 10 minutes à feu moyen/doux de manière à la faire colorer et faire ressortir le gras sans la brûler.
  8. Égoutter les pâtes et les plonger dans la soupe. Mélanger. Retirer les herbes. Si besoin, selon la texture souhaitée, ajouter un peu d’eau chaude au potage.
  9. Servir chaud avec la pancetta croustillante.

Conseils :

Conservation : la soupe (sans la garniture) se conserve bien un ou deux jours au frais. Réchauffez-la avant de servir et accompagnez de pancetta. Le mieux serait de préparer les pâtes le jour J mais vu qu’ici la texture doit être fondante (pas de al dente, c’est une soupe ;-), vous pouvez éventuellement garder la soupe avec les pâtes dedans un jour.

Mijoteuse (ou sans) : vous l’aurez compris, j’en suis très fan pour plusieurs de raisons (dont certaines pratiques du genre je peux sortir de chez moi l’esprit tranquille, elle s’arrête toute seule, pas de brûlures…). J’aime le fait que les légumes soient biens cuits fondants mais gardent quand même leur texture. Le fait de cuire à basse température avec peu d’eau et de ne pas bouger donne cet effet. De plus je voulais essayer la cuisson des légumineuses et ça marche très bien. Mais si vous n’en avez pas, vous pouvez bien sûr préparer ce minestrone dans une grande casserole ou cocotte, toujours dans le même ordre. Il faudra juste ajouter plus d’eau (notamment pour les haricots, ils doivent plonger dedans) : le même volume voire plus des légumes et la cuisson sera plus courte, autour de 2h30-3h (2h à couvert et le reste à découvert) à feu doux. Et il faudra quand même surveiller. Si vous utilisez une casserole vous pouvez aussi cuire les pâtes directement dans la soupe en ajoutant un peu d’eau.

Légumes et texture : vous avez ici des légumes d’hiver et des haricots blancs (très utilisés dans la cuisine italienne et notamment toscane, pensez à la ribollita par exemple). C’est à la fois très végétal, un peu fondant… on a vraiment aimé. En saison vous pouvez remplacer les haricots secs par des frais et les tomates en boîte par des fraîches (en automne par exemple).

Pâtes et pancetta : ces deux éléments vont ne faire un plat complet et avec encore d’autres textures. Mais vous pouvez les omettre, les remplacer…

Fromage ? En principe dans la recette traditionnelle on sert sans fromage mais bon, désormais en Italie il est presque toujours de mise (et cela dépend aussi des goûts). Vous pouvez donc accompagner de parmesan, de grana ou de pecorino Romano

32 Commentaires

  • Wouah ! Quelle belle soupe. Complète et gourmande à la fois. Je vais la tenter au plus tôt.
    Bonne journée Edda 😃😃. Sabine

  • Toujours sympathiques les commentaires instructifs avant la recette! J’aime beaucoup votre façon de raconter votre cuisine, touche d’une vraie passionnée. Je ne vois pas la possibilité d’imprimer les recettes….mais peut-être ai-je vraiment besoin de changer de lunettes? Bonne journée.

    • Merci beaucoup Claudine pour vos mots, contente que vous l’appréciez ! Pour imprimer le billet (ou sélectionner la page de la recette) il y a une petite icône avec l’imprimante en haut sous le titre du billet.
      Bonne journée

  • Mystère résolu: si je me connecte avec internet explorer je n’ai rien. Si je prends Mozilla j’ai l’icone! J’ai peut-être une version trop ancienne, je vais explorer ça. Merci.

  • C’est tellement bon le minestrone ! Merci pour cette recette. J’en fais hiver comme été. Mais ici, l’été, on appelle cela la soupe au pistou puisqu’on y met du basilic.
    Tous mes vœux pour 2018.

  • Petit coup de froid hier matin à Aix, il n’en m’en fallait pas moins pour tester la recette le soir même. Et nous nous sommes régalés ! Le plus long étant d’attendre que la cuisson se termine :p

  • « La soupe de la nonna » : mais oui! Sauf que quand j’étais petite le minestrone n’était pas vraiment mon meilleur ami… pour me le faire manger, ma nonna me promettait du dessert si je finissais mon assiette 🙂 Merci pour ce clin d’oeil et ta recette !

    • De rien ! 😉 Ni le mien ni celui de mon mari d’ailleurs. Ce n’est qu’après, adulte, quand j’ai commencé à le préparer moi-même avec de bons légumes frais qu’on a commencé à vraiment l’apprécier.

  • Bonjour Edda,

    Recette réalisée à l’auto-cuiseur chez moi. J’ai juste diminué la quantité d’oignons, de haricots blancs secs et de céleri. Malgré ces diminutions, mon auto-cuiseur de 4,5l était plein ! Ma demoiselle de 3 ans a commencé par ne pas vouloir goûter puis a dévoré l’intégralité de son assiette.
    Ce week-end, j’ai pris plaisir aussi à faire des lemon posset améliorés : au fond une compote de framboises du jardin sucrée à 10%, le lemon posset et dessus des galettes bretonnes émiettées. Mes invités se sont régalés !
    Merci Edda
    Delphine

    • Merci beaucoup Delphine pour les retours détaillés, ravie ! Et quelle chance que votre petite mange le minestrone (Adriano est bien loin 😉
      Belle soirée et à bientôt

  • Bonjour Edda,
    Je suis fan de votre blog, et la nouvelle version est super!! Bravo.
    J’ai qq questions concernant le Crock-Pot comme j’ai un autocuiseur la différence entre les 2 c’est le mijotage c’est bien ça? Pour une quantité comme celle de votre recette est-ce qu’un modèle de 5L convient? Je suis tentée par l’achat d’un Crock-Pot pour faire par exemple faire des curries, daube etc… Moins de surveillance…
    Si vous pouviez m’éclairer ce serait super.
    Bonne journée à vous

    • Merci beaucoup pour le fidélité ! Ravie qu’il vous plaise.
      Oui c’est le mijotage et à plus basse température. J’ai le modèle de 5l et je cuisine pour 4 personnes dedans (après ça dépend aussi quoi). Avec cette quantité, il est bien plein mais ça marche et ça ne pose pas de soucis si ont met bien les haricots en bas comme précisé.
      Personnellement je suis très contente du Crock-pot, zéro surveillance et le fait que la cocotte de base puisse passer sur le feu, au four et au frais est vraiment très pratique pour réchauffer les restes.
      Belle soirée et à bientôt

  • Merci Edda pour ta réponse, plus d’hésitation pour moi je vais l’acheter et faire ton minestrone. Mes casseroles et autocuiseur sont des Lagostina mais je n’avais pas encore de mijoteuse.
    Ho comprato i tuoi 2 libri, ho tanti libri di cucina, non ne ho mai abbastanza!!
    Buon domenica
    Muriel

  • Un vrai délice cette soupe, on s’est régalé ! Je pense quand même que la prochaine fois je diminuerai un peu la quantité de tomates pour qu’elle soit moins épaisse. Merci ! 😉

    • Merci pour le retour ! Si vous la souhaitez moins épaisse, il faut diminuer la quantité de haricots ou augmenter la quantité d’eau 😉
      À bientôt

  • C’est parti pour le minestrone, par contre ce sera autocuiseur :(, l’odeur est déjà prometteuse, vivement ce soir.

    Pas une semaine sans l’une de vos recettes, j’adore merci.

  • Arrivée par hasard sur votre site en cherchant des recettes de panna cotta, je tombe sur votre minestrone. Recette alléchante et qui ravive en moi des souvenirs de plats familiaux italiens découverts il y a quelques années. Malheureusement après de longues heures de cuisson (cuit en cocotte en fonte pdt 5h..), les haricots ne sont que très peu cuits et les légumes trop croquants… Je comprends pas j’ai dû louper quelque chose !

    • Bonjour Emilie et bienvenue !
      Difficile de dire à distance et étonnant en effet (cela ne m’est jamais arrivé après toutes ces heures). Peut-être cela dépend des légumes ou plus simplement du fait qu’il n’y avait pas assez d’eau (notamment les légumineuses en ont besoin même après une nuit de trempage) ou le feu pas assez fort.
      Je ne saurais trop vous dire
      Bonne journée

      • Je ne me décourage pas je recommencerai car les saveurs étaient bien là !
        De plus votre blog est agréable et tellement alléchant, que d’autres recettes me font de l’œil 😉
        Merci en tout cas pour votre réponse et bonne journée à vous également.

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer