Abruzzes Calabre Entrées Italie Recettes de cuisine Régimes & occasions Soupes Végétalien

Minestrone aux pois chiches et crozets

Minestrone italien pois chiches legumes
Recette de minestrone aux pois chiches recette typique italienne

Il accompagne la vie de tous les italiens depuis l’enfance, le plat sain, réconfortant, d’antan que la nonna ou la mamma nous prépare avec amour (en choisissant, nettoyant tous les légumes) selon les saisons, ce qu’offre le marchée ou le potager…. Je parle du minestrone (littéralement grosse soupe pour son côté non rangé, on y met un peu de tout), un potage souvent enrichi avec des pâtes (forcément !), plus rarement du riz (dans le nord de l’Italie), des petits plus comme de la charcuterie…. Aujourd’hui je vous présente un minestrone au légumes et aux pois chiches typique de Molise (au sud des Abruzzes et au Nord des Pouilles). Une région du sud d’où la présence des pois chiches et surtout des tomates ! J’y ai ajouté un intrus savoyard : les crozets (dont je vous ai parlé à propos de ce gratin de crozets à la gremolata). Un format de pâtes petit et savoureux qui se marie parfaitement à ce type de soupe.

Les avantages du minestrone

  • C’est un plat sain, léger, gorgé de légumes avec plein de saveurs différentes que vous pouvez décliner selon ce que vous avez sous la main et la saison (ici j’ai fait très basique mais vous pouvez l’enrichir, voir les suggestions plus bas).
  • Vous pouvez en faire un plat complet avec des pâtes, des légumineuses (ou servi avec du pain), du fromage
  • Il se conserve, se déguste chaud ou à température ambiante

La base d’un minestrone et les variantes

Le soffritto

La base italienne est le fameux soffritto c’est à dire un concassé d’oignon, carotte et céleri. Quelques fois, on ajoute aussi de l’ail. Et bien sûr le tout est cuit avec de l’huile d’olive (parfois du beurre au Nord mais c’est plus rare). Pour le reste on y ajoute des légumes du potager, du sel et du poivre (ou du piment selon les régions). La soupe au pistou est dans le même esprit 😉

Enrichir le minestrone pour le rendre plus gourmand

Parfois on ajoute des légumineuses et très souvent des pâtes (ou même du riz) pour avoir un plat complet. Ainsi vous pouvez le décliner comme vous aimez.

Vous pouvez l’enrichir aussi avec du fromage (et ajouter de la croûte de parmesan dans le bouillon) ou un pesto, de la pancetta sautée au préalable ou ajouter des anchois en début de cuisson.

D’autres recettes italiennes de minestrone ou soupes aux légumineuses

Minestrone italien pois chiches legumes recette legere
Minestrone aux pois chiches et légumes comme en Italie
Minestrone italien pois chiches legumes recette legere

Minestrone aux pois chiches et légumes comme en Italie

Type de plat: Soupe
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une soupe végétale, savoureuse, légère avec les légumes du potager

Imprimer

Ingrédients

  • 200 g pois chiches cuits en bocal (ou maison)
  • 4 belles tomates grappe
  • 80 g pâtes crozets ou autre pâtes petites (facultatif)
  • 2 branches céleri
  • 2 carottes nouvelles
  • 2 gousses ail
  • 1/2 oignon jaune ou rouge
  • 2 épis romarin
  • 1 piment oiseau
  • huile d'olive vierge extra
  • feuilles basilic
  • sel

Instructions

  1. Laver et couper la carotte en dés. Faire de même avec le céleri (sans les feuilles). Emincer l'oignon et couper en quatre l'ail. Laver et couper la tomate en gros dés

  2. Dans une casserole, faire revenir 3 càs d'huile avec l'oignon et l'ail. Ajouter ensuite, le piment, la carotte et le céleri et laisser légèrement colorer. Ajouter le romarin puis couvrir d'eau (le triple de volume, 1,5 litres environ. Porter à frémissement 15 minutes puis ajouter les tomates et faire cuire encore 10 minutes. Ajouter enfin les pois chiches égouttés et laisser cuire 5 minutes. Une partie de l'eau doit s'évaporer et la soupe devenir plus dense.

  3. Pendant ce temps, cuire les crozets dans de l'eau bouillante salée 5 minutes. Les égoutter puis les ajouter à la soupe et laisser cuire encore quelques minutes. Retirez le romarin (ou les branches qui restent)

  4. Rectifier l'assaisonnement, ajouter du basilic

Notes

Conseils :

Conservation : ce minestrone se conserve bien quelques heures, voire jusqu’au lendemain si gardé au frais. Vous pouvez ensuite le déguster à température ambiante ou réchauffé.

Variantes : vous pouvez omettre les tomates, y ajouter des courgettes par exemple. Remplacer le basilic par du persil plat, les pois chiches par des haricots blancs ou coco rose ou même des petits pois. Vous pouvez aussi ajouter à la fin du pesto au basilic comme dans ce minestrone au pesto et pâtes typique de Ligurie.

7 Commentaires

  • C’est tout à fait le genre de plat que j’adore, sans chichi et avec bien du goût! j’ai essayé votre glace au citron et lait concentré, faite hier pour ce midi. C’est fou que l’on puisse préparer ça sans turbine ou sorbetière et que ça ait vraiment la texture! c’est exquis, mon mari a adoré! à mon sens, le sucre n’est pas nécessaire, puisque le lait concentré l’ai déjà, du coup j’ai goûté et ajouté du jus de citron pour avoir l’acidité que j’aime…

  • J’ai fait cette recette hier soir, au pied de la lettre sauf pour le celeri que je n’avais pas, et c’etait vraiement excellent! Merci!

  • J’ai testé cette recette cuisinée en avance pour le repas de ce jeudi midi, pile quand la température en Bretagne venait de redescendre de quelques degrés, parfait…le goût du bouillon et la texture du céleri et des carottes encore fermes….le fumet réconfortant… 🙂 J’ai remplacé les crozets par des mini pates « alphabet' ». Merci Edda pour cette recette pas du tout de chez moi et importée avec succès !

Commenter






Partagez
Tweetez
Enregistrer