Entrées Italie Ligurie Lombardie (Milan) Recettes de cuisine Rome (Latium) Soupes

Minestrone aux légumes et au poulet

Minestrone italien légumes hiver poulet recette légère

Minestrone aux légumes et au poulet

Un minestrone aux légumes d’hiver et au poulet rôti, délicieux, léger, gentil et très italien. Parfait pour les soirée d’hiver et finalement pas si daté que ça (et idéal pour recycler des restes). J’ai mis des années à me réconcilier avec le minestrone et à réconcilier mon mari, après des minestrone fades voire pas bon (oui même en famille 😉 pour comprendre enfin qu’il faut le faire maison et si possible avec les meilleurs légumes frais que l’on a sous la main. Et puis, comme dans la tradition italienne, il faut des plus savoureux : des protéines, des pâtes et du parmesan !

Le minestrone signifie grosse soupe dans le sens péjoratif mais les italiens l’adore, c’est leur madeleine et le marketing n’est pas un soucis (il y a aussi par exemple des biscuits qui s’appellent casse-dents ou os des morts ;-). Et le sujet est très très vaste, il n’y a pas une recette mais des dizaines voire des centaines. Elles sont très très variables selon les régions, les villes, les familles et la saison. D’ailleurs je vous en ai proposé trois très différents : minestrone au pesto, minestrone des Pouilles et de l’éta et le minestrone d’hiver typique toscan.

Le principe est celui d’utiliser des légumes du potager avec des bonnes choses (en général des protéines animales ou pas et des féculents, comme les pâtes ou le riz et/ou les pommes de terre). On trouve très souvent des légumineuses et de la viande sous forme de charcuterie comme des lardons, des restes de jambon (parfois même l’os) ou des restes de rôti. Et bien sûr le fameux parmesan. Ici le concept reste le même avec des restes de volaille, en version un peu plus légère et moins cuite (souvent le minestrone cuit très/trop longtemps, je préfère sentir plus les légumes).

Une recette simple, complète, qui fait du bien et qui peut même faire chic je trouve.

Minestrone légumes vert et poulet recette italienne facile

Minestrone aux légumes et au poulet

Minestrone légumes d'hiver et poulet

Type de plat: Soupe
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 50 minutes
Portions: 4 personnes
Auteur: Edda Onorato

Recette de minestrone italien aux légumes d'hiver, pâtes et poulet. Facile, léger et réconfortant.

Imprimer

Ingrédients

  • 200 g poulet rôti (restes) ou cuit
  • 3 carottes moyennes
  • 3 branches céleri
  • 2 poireaux
  • 3 feuilles chou frisé
  • 160 g pâtes pour soupe ou de spaghetti
  • quelques feuilles épinards pousse
  • huile d'olive vierge extra
  • quelques feuilles persil plat et sauge
  • sel
  • poivre
  • 1 feuille laurier

Instructions

  1. Emincer les poireaux. Laver, éplucher et couper les carottes ainsi que le céleri en dés. Dans une casserole ou un faitout, faire revenir 3 càs d'huile puis ajouter les poireaux. Laisser cuire 2 minutes.

  2. Ajouter les carottes et le céleri, ainsi qu'une feuille de chou émincée et le laurier. laisser cuire 1 minutes puis saler et couvrir d'eau (le double de volume environ). Laisser cuire à frémissement pendant 20 minutes. Si besoin ajouter un peu d'eau. 

  3. Y plonger les pâtes (si on n'a pas des petites pâtes à soupes sous la main, en Italie, on utilise des spaghettis que l'on casse, les spaghetti spezzati) et les deux autres feuilles de chou émincées. Laisser cuire 10 minutes puis ajouter les épinards. 

  4. Saler, poivrer, ajouter le persil. Répartir le poulet dans les assiettes creuses ou coupelles. Verser dessus le minestrone et servir chaud, avec un peu de parmesan râpé.

Notes

Conseils :

Conservation : ce minestrone (potage) se conserve plusieurs heures et même jusqu'au lendemain si conservé au frais. Personnellement j'aime le déguster peu de temps après pour la texture des légumes mais il est vrai qu'il est meilleur quand il a reposé.

Pour des touches encore plus italiennes : vous pouvez ajouter dans le bouillon un os du jambon (oui je sais on a souvent l'habitude d'acheter, à l'époque de produire, un jambon entier et de tout utiliser jusqu'au bout) ou même la croûte du parmesan.  On peut aussi utiliser du bouillon de volaille à la place de l'eau (c'est encore meilleur).

Végétarien : remplacez le poulet par des haricots blancs (déjà cuits) à ajouter 10 minutes avant la fin de la cuisson.

Imprimer

17 Commentaires


  • bonjour Edda,en effet,une bonne soupe au milieu de la saison froide;Je l’ai faite en faisant cuire mon poulet avec des légumes du pot au feu;Bonne journée 🙂


  • Bonjour Edda !! Encore une belle recette de soupe. Génial. Dès que je peux je l’a fait.
    Bonne journée. Bises. SABINE

  • J’adore ce type de soupe. Même sans les pâtes. Des saveurs brutes, un aspect rustique , un vrai régal. Dans ma famille on met la croûte du parmesan dans le bouillon. Belle semaine à venir pour vous et vos proches


  • Quelle soupe facile et rapide à faire avec un résultant super, super bon. C’est fait en 30 min avec un résultat comparable au minestrone de grand-mère qui doit cuire pendant des heures. Merci Edda pour vos superbes recettes.


  • Dimanche dernier, j’ai cuit au four un très gros poulet fermier jaune avec de l’eau (pour faire beaucoup de jus) que nous avons dégusté pour le déjeuner avec du riz. J’ai gardé le jus mis au réfrigérateur ainsi que les restes de poulet. Pour le dîner, j’ai suivi la recette en utilisant mon bouillon de poulet (que j’ai dégraissé) mélangé à un peu d’eau et j’ai utilisé mes restes de poulet. J’ai utilisé des spaghettis classiques (autant que pour un plat principal soit 500 g pour 8) que j’ai coupés en 2 et mis en tout dernier, juste pour le temps de cuisson de 10 mns; j’ai disposé dans chaque assiette, mes restes de poulet, puis versé le minestrone dessus (spaghettis compris) et coupé des lamelles de parmesan. Et j’ai aussitôt séparé avec une écumoire les spaghettis du reste afin qu’ils ne continuent pas de cuire (je n’ai pas d’autre idée). Puis nous nous sommes resservis en piochant d’un côté les spaghettis et de l’autre la soupe. Toute la famille s’est régalée et j’ai retrouvé le goût authentique des plats que nous confectionnait ma grand-mère. A refaire, c’est vraiment délicieux. Et merci, merci Edda, vos recettes qui sont toujours fabuleuses. Je trouve qu’il est important qu’il y ait un retour sur votre blog de la part des personnes qui les utilisent.

    • Un immense merci Laure pour le message adorable, la description (j’en ai l’eau à la bouche !), les instants de vie qui rende cette recette encore plus vraie 🙂
      J’ai de le chance d’avoir énormément de retours, c’est vous qui rendez ce blog très chaleureux, humain et gai
      Belle soirée !
      P.S pour les pâtes dans les soupes, elles n’ont pas besoin d’être al dente (comme dans le cas de celles au four par exemple), du coup on les laisse dedans, cela fait partie du charme aussi 😉

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer