Brunch Entrées Italie Pain Recettes de cuisine Toscane

Pain cocotte aux noix et à l’épeautre

pain sans petrissage nule epeautre
Pain sans pétrissage en cocotte pour le nuls à l’épeautre et aux noix. Magique.

Depuis que j’ai testé et re-testé ce pain en cocotte sans pétrissage pour les nuls, il m’accompagne au quotidien, j’en prépare deux fois par semaine, il dure et on se régale à chaque fois. Celui-ci est à l’épeautre et aux noix et figure parmi nos préférés. Quand je pense qu’il me faut dix minutes, que je ne dois rien faire, à part acheter de bonnes farines, mélanger et cuire… pour me sentir un peu boulangère 😉 c’est magique ! Il est savoureux, moelleux à coeur (mais avec une mie serrée vu les farines) et surtout il a une croûte de rêve qui reste ainsi des jours. Que des avantage. Difficile de revenir en arrière après hi hi. Cette version est très savoureuse (grillé, il a petit goût de noisettes irrésistible), un peu rustique et se marie très bien avec du fromage, en tartine, avec des soupes…

Sur le blog vous avez déjà le pain en cocotte aux graines, le pain en cocotte sans pétrissage de base et même une version de pain cocotte à la courge. Tous pour les nuls 😉

Principe de ce pain en cocotte magique

C’est un peu un pain qui se fait tout seul, j’en ai parlé longuement dans cet article 🙂 Il y a trois éléments importants (qui le différencient d’un pain classique) :

  • l’hydratation (c’est à dire la quantité d’eau) supérieur à 50% (ici 64% mais on peut arriver à 70% selon les farines
  • peu de levure et une levée longue (au frais ou pas, si c’est une nuit je fais au frais autrement dans la journée c’est 4-5 heures environ voire moins s’il fait chaud)
  • pas de pétrissage (il faut le manipuler le moins possible) et une cuisson longue au four à température élevée dans une cocotte (un peu un four dans le four

Les ingrédients du pain en cocotte à l’épeautre

Vous aurez besoin de :

  • la farine blanche de qualité (elle va garantir une bonne levée et un équilibre) : un peu moins de 50% : 42%. Une bonne T45, une manitoba (j’utilise la marque Spadoni une PZ3 va aussi…).
  • la farine de grand épeautre blanche T70 : 35%
  • la farine de petit épeautre complète c’est encore mieux. Cette dernière est là pour le goût plus profond mais en petites quantités (21%) car elle contient très peu de gluten (ce n’est pas même céréale que le grand) donc lève mal donnant un pain trop compact en soi. Mais avec ce mélange vous aurez les avantages des trois farines !
  • Si vous souhaitez quelque chose de moins rustique et dense utilisez ces proportions : 350 g de farine riche en gluten, 250 g de farine de grand épeautre et 100 g de farine de petit épeautre
  • de l’eau
  • de la levure
  • du miel (il va participer au goût et garantir une meilleure conservation, un vrai plus mais pas obligatoire, je préfère avec)
  • du sel
  • des cerneaux de noix (ou un mélange comme ici de noix et de noisettes)

Astuce du jour : si vous avez un T55 ou une T45 ou même une T65 ordinaire, ajoutez 2 càs de gluten pur (on en trouve en magasin bio ou en ligne). Il va la « renforcer »

Proportions du pain aux deux épeautres

Pour 700 g de farine, on calcule à la base 45 cl d’eau mais en fonction de la qualité de la farine (plus de fibres ou riche en gluten) ou même de la présence de fruits secs, on risque d’avoir besoin d’augmenter. Je vais jusqu’à 50-52 cl si j’ai de la farine complète de petite épeautre notamment. Sur cette base, on peut ajouter 100 à 200 g de fruits secs et/ou de graines.

Et pour 500 g de farine ? Il faut 35 cl d’eau, variable là aussi. Et 100-120 g de fruits secs ou graines.

Pain cocotte epeautre noix recette facile
Pain en cocotte (sans pétrissage) à l’épeautre et au noix. Une merveille super facile !

Rôle de la cocotte en fonte, dimensions…

  • Elle va tout d’abord tenir le pain, dans le sens que la pâte est très molle et il est difficile de lui donner une forme libre
  • Ensuite elle va protéger le pain, comme un deuxième petit four (si elle est noire c’est encore mieux, ça conduit mieux la chaleur) avec la vapeur qui reste dedans, sans sécher le pain.
  • Enfin, dans la deuxième partie de cuisson, sans le couvercle , elle va permettre la formation d’une belle croûte

Et pour ses dimensions : j’utilise dans les deux cas (500 ou 700 g de farine de base) une cocotte en fonte de 24 cm et je dirais même que le pain a l’épaisseur parfaite avec une base de 700 g de farine et une cocotte de 24cm (mais vous pouvez aussi utiliser une ovale de 33 cm).

D’autres recettes de pain en cocotte sans pétrissage

Et si je n’ai pas de cocotte ?

Achetez-en une ! 😉 Oui vraiment, elle dure une vie, c’est un bon investissement (on peut en trouver de seconde main ou en soldes à moitié prix), elle sert pour tous les mijotés du monde. Mes préférés sont les Staub et Le Creuset (toutes deux m’ont été offertes à deux Noël différents) mais il y en a sûrement d’autres (prenez de la qualité).

Et si vraiment vous n’en avez pas, une lectrice m’a indiqué qu’elle utilisait un moule en pyrex avec couvercle (c’est important de couvrir).

Sinon vous pouvez toujours opter pour la préparation de pains plus classique :

Vidéo pas à pas du pain pour les nuls en cocotte

pain sans petrissage nule epeautre

Pain en cocotte à l’épeautre et aux noix

Type de plat: Pain
Cuisine: Etats-Unis, Italienne
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 1 heure 15 minutes
Repos: 5 heures
Portions: 8 personnes
Auteur: Edda Onorato
Un pain pour les nuls, sans pétrissage (magique) qui ne demande que 10 minutes e préparation. Une croûte magnifique qui se conserve des jours et au bon goût d'épeautre avec la touche de noix.
Imprimer la recette

Ingrédients

  • 300 g farine pour pain ou pizza voir mes notes + un peu
  • 250 g épeautre farine blanche de grand épeautre T70
  • 150 g farine de petit épeautre blanche ou complète
  • 50-60 cl eau
  • 200 g noix cerneaux ou un mélange de noix et de noisettes
  • 4 g levure de boulanger sèche ou 12 g de fraîche
  • 15 g sel fin
  • 20 g miel toutes fleurs ou romarin

Instructions

  • Dans un grand saladier, mélanger la levure avec l'eau et le miel puis ajouter les farines et mélanger à nouveau. Incorporer le sel et les noix.
  • Mélanger pour obtenir une pâte molle (elle est bien hydraté d'où son côté un peu collant). Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever à température ambiante 5h (ou une nuit au frais puis à température ambiante 1h). La pâte doit tripler de volume et former des bosses, bulles.
  • Préchauffer le four à 250°C chaleur tournante (dans l’idéal avec vapeur). Tapisser une cocotte ronde de 24 cm (le centre est de 20 cm) d’un papier cuisson et fariner la base en répartissant bien. Cela va aider pour le démoulage
  • À l’aide d’une corne, travailler la pâte pour former une boule (le faire très délicatement, sans écraser, juste afin qu’elle soit un peu plus lisse). Verser la pâte dans la cocotte en un coup pour essayer d’avoir un forme unique plus ou moins homogène. Le dessus sera un peu bosselé c’est normal. Fariner le dessus puis inciser des lignes.
  • Couvrir avec le couvercle puis enfourner pendant 1h. Le pain va cuire (comme un double four) et former une belle croûte.
  • Retirer le couvercle et laisser cuire encore un quart d’heure environ (vérifier l’aspect du pain et la dureté de la croûte).
  • Laisser légèrement tiédir puis démouler en soulevant le papier (s’il s’effrite, aidez-vous de deux longues cuillères pour soulever le pain). Laisser encore tiédir (important il est encore humide à coeur) sur une grille puis déguster.

Notes

Conseils :
Conservation : ce pain se conserve très bien trois jours dans un papier, sa croûte reste croustillante et il sèche peu, l’idéal ! Une fois bien refroidi à coeur (important) vous pouvez très bien congeler le pain entier (c’est mieux) et puis le faire décongeler une nuit à température ambiante. Vous pouvez aussi congeler les tranches.
Pourquoi le miel ? Il n’est pas obligatoire mais j’en mets souvent. Tout d’abord pour une raison technique chimique, il va permettre de garder l’humidité et donc de se garder plus longtemps (j’en ai d’ailleurs parlé dans mon article Le miel un ingrédient magique en cuisine). Ensuite il va donner une petite rondeur en bouche qui se marie bien avec la richesse du pain des fruits secs
Le papier cuisson et la farine finale : certaines recettes préconisent pas de ppaier cusison mais l’utilisation d’une cocotte déjà réchauffée à 250°C (du vécu, c’est risqué avec la cocotte froide on est plus tranquille) et uniquement de la farine sur le fond. Pour avoir essayé plusieurs solutions (donc que la farine… et la galère pour détacher le pain ensuite) je vous suggère de mettre du papier et puis un voile de farine en base et sur le pain. Faisons simple.
Esthétique : pour le dessus vous pouvez faire mieux que moi avec une corne repliez bien la pâte de manière à ce qu’elle soit lisse. Ensuite saupoudrez de farine et incisez (avec la corne ou une lame c’est encore mieux). Vous aurez un aspect de pro !
Fermentation au frais : si vous voulez procéder en deux temps, comme indiqué pour les autres recettes de ce genre, mettez la pâte une nuit au frais, faites-la lever ensuite une heure à température ambiante (pendant ce temps préchauffez le four), puis enfournez.

30 Commentaires

  • 5 stars
    Merci, Edda ! et bonne année ensoleillée de recettes ! Vivement demain, à l’ouverture des magasins, que je me précipite pour acheter les ingrédients et essayer cette recette.
    Bonne journée.

  • 4 stars
    Bravo…dommage pour moi ! Je suis devenu intolérant au gluten.
    Auriez vous une recette de pain en cocotte et sans gluten
    Merci

    • Bonjour,
      Ah dommage. J’ai déjà fait des tests mais pas concluants du tout (c’est compliqué car c’est un peu la colonne vertébrale). Si je trouve quelque chose de bien je le publierai.

  • Il a l’air magnifique ce pain, petite question, j’ai une cocotte le creuset mais elle est immense,je peux faire cette quantité de pain dedans ?

    • Merci beaucoup ! Qu’entendez-vous par immense ? Dimensions ?
      Vous pouvez opter pour un pain avec un kilo de farine.
      Bonne journée !

      • Elle est ronde et fait 30 centimètres de diamètre, elle me semble vraiment grande, c’est une cocotte récupérée chez mon arrière grand mère ☺️

        • Bonsoir Eva,
          Alors utilisez 1kg (et 75-80 cl d’eau) ou 1,5 kg (et 1,2 l d’eau environ) de farine de base. Faites cuire d’abord 1h15 puis 20 minutes et vérifiez la croûte.
          Vous aurez un beau et gros pain mais vous pouvez, une fois complètement refroidi à coeur, le congeler (la moitié par exemple).
          Bon pain !

  • 5 stars
    Bonjour Edda,

    Je suis une adepte de ce pain magique que l’on prépare presque sans rien faire !

    J’aime beaucoup le choix de farines dans ta recette, l’épeautre donne un goût unique, plus les noix, quel régal en perspective !

    Et tes photos toujours magnifiques !

    Bonne semaine…

  • Merci beaucoup pour votre recette puis-je employer uniquement de la farine d’épeautre ?je n’ai pas de farine blanche, bonne année Edda et continuez à nous faire saliver avec vos délicieuses recettes 🙂

    • Bonjour Colette,
      Si vous avez de la farine de grand épeautre T70 oui (le petit épeautre est une autre céréale et lève très mal seul, voire pratiquement pas)
      Belle année et merci merci pour vos mots !

  • Bonjour Edda,
    Si on met le pain au frigo pour lui donner une plus longue fermentation, disons 2 jours, est-il nécessaire au sortir du frigo de laisser la pâte se tempérer, ou peut-on enfourner directement?

    J’adore vous lire, merci à l’avance

    Pierre

    • Bonsoir Pierre,
      Merci beaucoup !!
      Pour cette recette compte tenu du degré d’hydratation une nuit voire un peu plus suffit largement (plus c’est vraiment trop, ça va pour des pains avec 50% d’eau).
      Et le sortir avant est vivement conseillé (la pâte lève très peu au froid, même si elle fermente, la mie a besoin de plus de volume). Je fais en général lever entre 30 min et une heure.
      Belle soirée et bon pain

  • 5 stars
    Bonsoir Edda,
    J’adore le pain en général, et après fait celui-ci tout à l’heure je comprends qu’il soit l’un de vos préférés !
    Ma cocotte étant chez des amis, j’ai utilisé un moule à cake, de la farine 80 (un mélange 60 % blé/40 % grande épeautre plus du petit épeautre, comme indiqué, et un mélange noix/noisettes … j’adore !
    Merci pour cette recette – et pour toutes celles que j’ai déjà essayées et adoptées …

  • Je vous suis depuis longtemps sur Instagram et un déjeuner de soleil est dans mes favoris
    Cette recette a l’air top et je voudrai la faire avec mon thermomix.
    Est-ce que vos recettes seront un jour duplicables en mode thermomix ????

  • 5 stars
    Testé et approuvé ! Merci pour cette recette, excellente !
    C’est effectivement rapide, facile et délicieux !
    Il a cuit assez vite, en 50min je dirais. L’odeur est un bon indicateur.

  • Bonjour mon four ne va pas au delà de 240 degrés. Je peux le faire quand même en rajoutant du temps de cuisson ? Merci pour ces recettes j’adore faire mon pain

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer