Brunch Entrées Pain Recettes de cuisine

Pain pour les nuls en cocotte (recette et vidéo)

Pain pour les nuls plus facile au monde recette video
Pain en cocotte pour les nuls gourmand et facile

Même si vous n’avez jamais jamais préparé du pain dans votre vie, même si vous n’avez pas de temps pour vous en occuper, il existe une solution merveilleuse : le pain en cocotte pour les nuls qui vous demandera 10 minutes de préparation (pas de pétrissage). Vous avez la recette et même la vidéo pas à pas ! Sur le même principe que mon pain en cocotte en graines sans pétrissage (l’enthousiasme est resté intact). Lancez-vous !

C’est devenu mon dada (jusqu’à la prochaine fixation 😉 je le prépare deux fois par semaine en variant un peu les farines et la garniture et nous l’adorons. Moelleux, savoureux, gourmand avec cette croûte magnifique qui tient des jours c’est notre meilleur ami au petit déjeuner (d’autant plus que l’on mange salé depuis deux ans) et lors des repas surtout avec les fromages. Je vous donne ici ma variante fétiche mais après à vous d’adapter (notamment les graines et les fruits secs qui ne sont pas obligatoires). Lancez-vous les yeux fermés et présentez-le fièrement 🙂

Quel est le secret du pain en cocotte pour les nuls ?

En fait il y a trois secrets :

  • les proportions et notamment la grande quantité d’eau (qui d’ailleurs peu varier, en plus, selon la farine plus fibreuse) qui va permettre une fermentation avec moins de levure et ne nécessitera pas de pétrissage
  • ensuite la cocotte en fonte, le récipient de cuisson qui est indispensable ! Je sais c’est un investissement (mais pour la vie et c’est super pour les plats mijotés et si vous l’utilisez souvent…) faites-le vous offrir, il y a aussi des offres sur le net ou même des cocottes d’occasion (sur le net, les brocantes…). J’ai mis des années à me décider et maintenant j’en ai deux (offertes à Noël) et j’en suis ravie. J’ai une Staub et une Le Creuset comme ça pas de jaloux.
  • enfin les températures de cuisson : d’abord couvert à très haute température (250°C) puis à découvert plus basse (180°C°). Personnellement je ne préchauffe pas la cocotte vide dans le four (pour éviter de me brûler ensuite en versant la pâte) certains le font. Vous pouvez aussi mettre le tout dans le four qui comment à préchauffer (donc pas encore chaud) dans ce cas il faudra compter 1h au lieu de 50 min pour 500 g de farine

Enfin, concernant le contenant, beaucoup de lectrices m’on indiqué qu’elles utilisait un récipient en Pyrex avec couvercle (et même pas besoin de papier cuisson), à vous d’essayer.

Quelles sont les proportions du pain en cocotte de base ?

  • 500 g de farine (la meilleure possible en terme de force 😉
  • 35 cl d’eau (environ, cela dépend des farines, peut-être un peu plus)
  • 3 g de levure sèche
  • 8 à 10 g de sel fin

Si vous avez une cocotte plus grande (ovale) optez pour une base de 700 g de farine et donc :

  • 700 g de farine (la meilleure possible et dans l’idéal des mélanges comme ci-dessous)
  • 40-45 cl eau
  • 4 g de levure sèche de boulanger
  • 12 g de sel fin

Quels sont les ingrédients et les proportions du pain sans pétrissage aux céréales et aux graines ?

Voici la base :

  • farine blanche (T45 ou T65) 50% de qualité pour la boulange, c’est important qu’elle va permettre une bonne levée (même si vous avez des farines plus complètes à côté), un goût équilibré.
  • farine plus complète 50% : T80, T110, ou même de la farine de grand épeautre (pas le petit !) T70 j’aime beaucoup. Ma préférence va à un mélange de farine pour pain aux 5 céréales que l’on trouve en magasin bio. Vous pouvez utiliser aussi des farines sans ou pauvres en gluten comme le petit épeautre ou celle de sarrasin mais en petite quantité. (maximum 100 g) sachant que le pain sera plus dense.
  • de l’eau ! (vous pouvez remplacer par de la bière mais cela aura un petit goût acidulé). Ce n’est pas hyper précis car cela dépend des farines et il en faudra un peu plus si on a des graines et des fruits secs
  • de la levure (fraîche ou sèche c’est exactement pareil ! J’ai testé les deux)
  • du sel
  • du miel (très peu) pour le goût et la conservation. Facultatif
  • des graines pour le côté texture, goût et fibres. Faites avec ce que vous trouvez, souvent les mélanges en vrac que l’on trouve pour les salades sont bien. Sinon opter pour des graines de tournesol par exemple
  • des fruits secs : comme des amandes, des noix (mon option préférée) des noisettes, des raisins secs, des pistaches… à vous de voir c’est un plus.
pain magique cocotte recette video
Pain en cocotte pour les nuls, une recette magique !

Variantes de farines et de graines sur la même base

Vous pouvez remplacer :

  • la farine T110 par de la farine T180 mais la pâte sera plus dense et il faudra un peu plus d’eau
  • Les graines : tournesol, lin, courge par un mélange salade avec des graines de tournesol, courge et des raisins secs ou par un mélange de pistaches, cranberries et graines de courge….
  • les fruits secs : noix, noix de pécan, noisettes, pistaches…

J’ai aussi vu des recettes avec de la purée de courge et/ou du fromage, je vous dis si je teste.

pain magique cocotte recette video

Pain en cocotte pour les nuls

Type de plat: Pain
Cuisine: Etats-Unis, Française, Italienne
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 1 heure 30 minutes
Repos: 4 heures
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Un pain parfaitement réussi, avec une croûte merveilleuse pendant des jours et qui vous demandera dix minutes de préparation. Le pain pour les nuls magique à décliner selon les envies !

Imprimer

Ingrédients

  • 250 g farine pour pain ou pizza de qualité et ruche en gluten (gruau, manitoba… voir mes notes)
  • 250 g farine semi-complète T110 ou cinq céréales (ma préférée)
  • 3 g levure de boulanger sèche ou 9 g de fraîche
  • 35 cl eau environ
  • 1 càs miel (romarin, agrumes…)
  • 10 g sel
  • 100 g graines mélange tournesol, lin, courge ou bien un mélange salade avec des raisins secs aussi….
  • 70 g amandes entières ou cerneaux de noix (ou un mélange d'amandes, pistaches et cranberries par exemple)

Instructions

  1. Dans un saladier, verser l'eau, ajouter la levure et le miel et mélanger.

  2. Ajouter les deux farines, le sel, les graines et les amandes. Travailler à l'aide d'une cuillère 5 minutes environ juste ce qui est nécessaire pour obtenir une pâte homogène (mais grumuleuse et collante, c'est normal elle est bien hydratée). Si besoin (pâte plus sèche à ajouter encore 3 càs d'eau voir plus (cela dépend des farines et des graines).

  3. Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever dans un endroit chaud/tiède (dans l'idéal autour de 25°C voir plus) pendant au moins trois heures voire quatre. La pâte doit presque tripler de volume et former des bulles. S'il fait plus froid il faudra attendre plus longtemps autour de 6-7h. Vérifier l'aspect (c'est sur la vidéo). On peut aussi le faire lever une nuit au frais.

  4. Préchauffer le four à 250°C (chaleur statique ou bien gril avec vapeur). Tapisser une cocotte en fonte ronde de 20-22 cm de papier cuisson (très important c'est du vécu !) et saupoudrer légèrement de farine (certains ne mettent pas de papier mais je préfère et saupoudrent de polenta essayé mais ça ne marche pas chez moi, j'ai passé 20 minutes à essayer de décoller 😉

  5. Reprendre la pâte et sans l'écraser (très important) à l'aide d'une corne dans l'idéal, la replier légèrement sur le dessus.

  6. Verser la pâte délicatement telle quelle (ne surtout pas la travailler) dans la cocotte. Saupoudrer de farine et inciser (pas obligatoire et dans l'idéal avec une lame que je n'ai pas 😉

  7. Refermer en ayant soin de bien replier le papier à l'intérieur (autrement il va devenir de la cendre dans le four 😉 et enfourner pendant 50 minutes.

  8. Retirer le couvercle (le pain est déjà bien coloré et la croûte commence à devenir plus épaisse et croustillante) et remettre dans la four à 180°C pendant 20 à 25 minutes. La croûte doit encore colorer et surtout être dure au toucher (bon c'est très chaud hein).

  9. Renverser le pain (en vous aidant du papier) et laisser légèrement tiédir (il va perde l'humidité) avant de déguster.

Video

Notes

Conseils :

Conservation : ce pain se conserve très bien trois jours dans un papier, sa croûte reste croustillante et il sèche peu, l’idéal ! Une fois bien refroidi à coeur (important) vous pouvez très bien congeler le pain entier (c’est mieux) et puis le faire décongeler une nuit à température ambiante. Vous pouvez aussi congeler les tranches.

Pourquoi le miel ? Il n’est pas obligatoire mais j’en mets souvent. Tout d’abord pour une raison technique chimique, il va permettre de garder l’humidité et donc de se garder plus longtemps (j’en ai d’ailleurs parlé dans mon article Le miel un ingrédient magique en cuisine). Ensuite il va donner une petite rondeur en bouche qui se marie bien avec la richesse du pain avec des graines, des fruits secs

Levée (pour s’organiser) : vous pouvez aussi faire lever le pain une nuit au frais puis une bonne demie-heure (voire une heure) à température ambiante avant d’enfourner.

 

27 Commentaires

  • 4 stars
    Je fais mon pain depuis de longues années.
    J’utilise du levain déshydraté ,meilleur pour la santé.
    Cuit dans un pyrex couvercle fermé: parfait

    Départ four froid à 200°, sole .
    Pendant 1h.
    Pas de miel, les boulangers n’en mettent pas.
    Que des compliments.
    Bravo pour vos superbes recettes.

  • Depuis le confinement je fais cette recette. C’est inratable. Le pain est très bon. En revanche je n’arrive pas à avoir un résultat correct en utilisant le levains. As tu un e recette à me suggérer ?
    Merci
    Victoria

  • Bonjour Edda,
    Magnifique recette à l’image de toutes celles que vous publiez. Merci pour le partage.
    Peut-on utiliser une cocotte en poterie culinaire Emile Henry ?
    Merci.
    Martine

    • Merci de tout coeur Martine !! Je n’ai pas testé mais si elle supporte le four jusqu’à 250°C je pense qu’il n’y a pas de soucis 🙂
      Vous me direz ?

  • Anche io ho ricevuto delle pentole di ghisa per Natale, ma sono senza coperchio!!
    A cosa serve il coperchio all’inizio? Per avere più umidità? Hai qualche consiglio da darmi?
    Grazie 😊

  • Bonjour Edda,
    J’ai de la farine italienne en masse depuis le confinement (de la 0 et 00), ça marche aussi pour ce pain (qui me fait de l’oeil) ?
    Dites-moi, merci !
    Pascale

  • Bonjour Edda
    Avez-vous essayé en préchauffant votre four 1/2 h avec la cocotte dedans à 240/250 et ensuite (en faisant très attention de ne pas se brûler) mettre la pâte dans la cocotte pour 30 mn puis encore 10mn en enlevant le couvercle puis encore environ 10mn four éteint. Pas besoin de papier sulfurisé 🙂
    @madleine_cuisine

    • Bonjour Madeleine,
      Merci pour le conseil !
      Oui j’ai déjà essayé avec le four chaud et cocotte chaude, et aussi le four éteint d’ailleurs (finalement avec cette recette j’ai presque tout essayé ;-)/ Mis à part le côté « faire très attention à ne pas se brûler » (un peu stressant quand même) sans papier sulfurisé (du moins pour moi) ça ne marche pas totalement. Et j’ai besoin d’une cuisson plus longue.
      Cela étant dit si ça fonctionne pour vous ne changez rien, mes conseils restent des suggestions personnelles
      Belle journée !

      • Pour moi aussi c’était une suggestion car l’essai avec cocotte froide et papier sulfurisé a tourné au cauchemar avec le papier qui avait collé à mon pain ! Je ne sais pas pourquoi alors plus jamais 🙂

        • 😉 Avez-vous mis de la farine dans le fond avec le papier (c’est un peu le secret, ça ne colle pas après)
          Bonne journée !

  • très bonne recette de pain . et j’en ai fait des pains dans ma vie ! 1ère fois que je fais du pain avec 1 seule levée .
    50/5O farine de gruau 45 et farine bio 110
    le papier cuisson est indispensable, au fond et remontant un peu sur les côtés , , sinon c’est la galère pour le sortir de la cocotte .
    il est long à lever . Comme je tombais de sommeil, je ne pouvais plus attendre , je l’ai mis au frigo , couvert, pour 1 nuit . Le lendemain , je l’ai versé ds la cocotte « papiétée « et sur le radiateur ( température 25° )au bout d’1h, la pâte a bien levé , hop au four . Résultat parfait . Croûte craquante et mie alvéolée . Merci

    • Merci Anne pour le retour et les suggestions ! Parfaitement d’accord avec le papier (d’ailleurs on le voit bien dans la vidéo 😉
      Bonne soirée !

  • Bonjour Edda, et merci pour cette recette qui vient de remporter un grand succès chez moi !
    Ceci dit, y aurait-il un inconvénient à faire lever la pâte directement dans la cocotte, sur le papier sulfurisé ? (cela éviterait une manip supplémentaire)
    Bonne journée !

    • Bonjour Anne, ravie du succès !!
      Je n’ai pas testé mais dans toutes les recettes que j’ai lues (des dizaines) une manipulation (voire deux) se fait toujours d’une part pour redonner une forme à une pâte qui n’en a pas, pour dégazer un peu et je pense pour avoir une pâte qui ne colle pas n’importe comment dans le moule 😉
      Après vous pouvez toujours essayer
      Belle journée !

      • oui Bonjour, j’ai déja essayé, mais apres petrissage on met la pate dans la cocotte a lever toute la nuit au frigo…et ensuite on enfourne le lendemain des la sortie du frigo sans retoucher a la pate …ça marche tres bien aussi et le gout du pain est meilleur aussi je pense…par contre votre recette est superbe et je vais l’essayer aussi…merci pour toutes vos merveilleuses recettes…

        • Bonjour Régis,
          Il y a en effet aussi la méthode levée une nuit au frais (je le fais parfois quand je n’ai pas le temps de cuire le soir et ça marche bien). Ici j’ai donné la version plus simple.
          Après personnellement je n’ai trouvé de différence au niveau du goût (la longue levée est déjà là, tout dépend aussi de l’eau et du la quantité de levure). Mais c’est subjectif 😉
          Belle soirée et un grand merci pour la fidélité !

  • 5 stars
    Superbe recette hyper pratique pleine de goût et de croustillant ! Merci beaucoup 😋
    Si on veut obtenir une croûte moins « dure », doit-on baisser la température du four ou le temps de cuisson ?

    • Avec plaisir Sophie ! Il faut cuire moins longtemps la deuxième partie (celle à 180°C°). Quand vous enlevez le couvercle en principe la croût est légèrement ferme mais pas complètement et c’est à partir de là que vous pouvez décider : 5 minutes à 20 min.

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer