lundi 25 juillet 2016

Brochettes de poulet sauce satay

Brochettes de poulet sauce satay
Brochettes de poulet sauce satay
Si vous avez déjà goûté à la cuisine thaïlandaise, vous connaissez sûrement ces brochettes de poulet sauce satay (ou saté) absolument irrésistibles. À l'instar des brochettes de poulet yakitori, japonaises, non seulement c'est ultra simple et rapide à faire mais c'est vraiment délicieux et connu du monde entier, de la street food aux restaurants plus gastronomiques.
En fait c'est cette sauce à base de cacahouètes (ou cacahuètes) et de lait de coco (miam !) qui va apporter toute la texture et la gourmandise à la viande. Elle est en plus assaisonnée avec de jolis parfums d'ailleurs, équilibrés... et vous n'aurez pas besoin d'ajouter de sel.
Si vous ne connaissez pas, je vous invite vivement à les découvrir... difficile de revenir en arrière après hi hi.

Même si on associe cette sauce saté à la cuisine thaïlandaise, en réalité, apparemment elle est d'origine indonésienne puis s'en répandue en Malaisie, en Thaïlande et dans tout le Sud de l'Asie.
Du coup, comme toujours, il existe nombre de versions de ces brochettes et même les sauces changent et, rarement, elles ne contiennent pas de cacahouètes.
Ici je vous donne une version classique (croisement de différentes recettes) et qui nous a convaincu à 100% (j'en ai refait plusieurs fois). Je vous donne en plus deux recettes de sauce, dont l'une peut se préparer avec des ingrédients que l'on trouve vraiment partout. Ainsi, vous n'aurez plus d'excuses.

Des brochettes à préparer au barbecue, à la plancha, au gril ou même à la poêle pour le grand bonheur de tous !
Brochettes de poulet sauce saté
Brochettes de poulet sauce saté
Brochettes de poulet, sauce satay ou saté (pour 4 personnes)
  • 500 g de blanc de viande de poulet coupée en des ou de lanières de 1 à 2 cm de largeur (que l'on enroulera sur la brochette)
  • 5 petits concombres (dits libanais) pelés et coupés en dés pour servir
  • quelques cacahouètes et un citron vert pour servir

Pour la sauce satay version "originale"* :
  • 150 g de beurre de cacahuètes nature (en magasin bio)
  • 16 cl de lait de coco (voir mon article sur le lait de coco)
  • 12 cl d'eau**
  • 1 à 2 càs de pâte de curry jaune ou rouge (certaines grandes surfaces rayon cuisines du monde, épiceries asiatiques ou sur le net)
  • 2 feuilles de lime kaffir (certaines grandes surfaces rayon cuisines du monde, épiceries asiatiques ou sur le net)
  • 2 càs de nuoc-mâm
  • 1 càs de sauce soja (ou du kepap manis ou de la sauce soja sucrée) ou du tamari (si sans gluten)
  • 1 càs de sucre de palme ou de canne
  • 1 càs d'huile végétale (huile de noix de coco dans l'idéal ou de la bonne huile d'arachides)
  • 1 càc de curcuma en poudre ou encore mieux, un cm de curcuma frais râpé (en épicerie asiatique, indienne ou certains magasin bio)
  • 1 petit piment rouge frais, ou, à défaut, un piment oiseau
  • le jus d'un citron vert (facultatif)

Pour la sauce saté avec des ingrédients du placard ou de la grande surface :
  • 160 g de cacahouètes (dans l'idéal non salée) ou, à défaut, des noix de cajou
  • 3 cl d'huile d'arachides
  • 16 cl de lait de coco (recette maison ICI)
  • 12 cl d'eau presque bouillante**
  • 2 càs de nuoc-mâm
  • 1 petite gousse d'ail
  • 1 càs de sauce soja (ou du tamari si sans gluten ou rien du tout)
  • 1 càs de sucre de palme ou de canne
  • 1 càc de curcuma en poudre
  • 1 petit piment oiseau
  • le jus d'un citron vert (facultatif)

1. Si l'on procède avec la première version de la sauce : dans un poêle fare chauffer l'huile puis ajouter les feuilles de lime kaffir coupées en morceau, le curcuma et faire rissoler une à deux minutes. Ajouter le beurre de cacahuète (ou cacahouètes), un peu d'eau et mélanger. Éteindre et mixer le tout (avec un mixer plongeant ou, encore mieux, dans le bol du mixeur) avec le reste des ingrédients sauf le citron vert jusqu'à obtenir une sauce crémeuse.
2. Si l'on procède avec la deuxième version : verser tous les ingrédients dans le bol du mixer (sauf le citron vert) et mixer par à coup de manière à obtenir une sorte de pâte grossière (mieux vaut avoir quand même les cacahuètes les plus fines possibles)
3. Séparer la sauce en deux.  Verser la moitié dans un grand bol ou une boîte hermétique ou un grand sachet de congélation. Ajouter la viande et l'enrober de sauce, mélanger bien et laisser mariner au frais 30 min-1 h)
4. Préparer les brochettes. Enfiler la viande marinée (avec la marinade : il est restera un peu un plus c'est normal, prendre que celle qui est sur la viande) dans des brochettes. Selon la taille des brochettes, il faudra environ seize brochettes en bambou (4 par personne) avec 3 à 4 morceaux de viande dessus. Il y aura que 8 brochettes si elles sont plus grandes et en métal.
Préparer la salade de concombre et verser le jus de citron vert
5. Préchauffer la plancha ou un grill ou un barbecue... et si vraiment on a rien, chauffer une bonne poêle à fond épais puis ajouter un peu d'huile d'arachide. Poser dessus la moitié des brochettes (il faut que la base soit bien chaude pour saisir la viande et la sauce. Laisser griller ou cuire 5 minutes environ en retournant à mi-cuisson (la viande doit être un peu griller et pouvoir se détacher facilement).
6. Servir bien chaud avec la salade de concombres, un peu de citron vert, les cacahuètes et le reste de sauce. On peut aussi opter pour la salade de concombres à la thaïlandaise ou bien la salade de pois gourmands à la thaïlandaise. Ou bien simplement une salade verte ou une salade de tomates.

Conseils :
- La recette est très facile et peu se préparer à l'avance de manière à avoir qu'à cuire les brochettes
- La sauce satay se conserve au frais, bien recouverte, une semaine. Vous pouvez aussi la congeler (la version avec le beurre de cacahouète, l'autre, moins homogène, se congèle mal).
- Pour une marinade pratique, je vous conseille un sachet de congélation : cela prend peu de place, la viande est bien au contact et vous pouvez le manipuler tranquillement avec le mains pour mélanger
- * quand je parle de version originale je devrais dire une des versions. En effet, d'une part comme pour les curry, les pâtes de curry etc, chaque famille, cuisinier, chef etc... a sa recette avec ces nuances dans les proportions, les ingrédients. D'autre part, ici je vous ai proposé la recette la plus connues (et terriblement gourmande) avec des cacahouètes mais il existe également, notamment en Indonésie, des saté, sans sauce ou plutôt pâte de cacahuètes comme l'explique bien wiki ;-)
- ** la quantité d'eau dépend des autres ingrédients et des goûts personnels. Je vous donne ce qui nous a plu mais n'hésitez pas à en mettre moins et à rectifier au fur et à mesure (sachez qu'elle apporte aussi de la légèreté). On peut aussi remplacer l'eau par du lait de coco.
- Il y a énormément de recettes même avec un support différent. Vous pouvez en effet remplacer le poulet par du filet de porc, du boeuf, de l'agneau et même du mouton ou des crevettes. Il y a aussi des variante végétariennes avec du tofu. Vous pouvez d'ailleurs improviser avec des courgettes ou des aubergines rôties par exemple.
- La sauce est déjà un délice en soi même simplement dans une salade mélangée avec des tomates.

10 commentaires:

  1. Ces brochettes sont bien alléchantes...

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette recette ! Petite précision : pour qu'elle soit sans gluten, il faut utiliser de la sauce tamari et non de la sauce soja classique (qui contient du blé). Le goût n'est pas exactement le même, mais cela permet de profiter tout de même des recettes asiatiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Oui vous avez raison, cela m'a échappé en rédigeant, je vais le préciser (et merci)
      Bonne soirée !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Bonsoir Christiane,
      Il s'agit d'une sauce de poisson, un condiment très utilisé dans la cuisine asiatique (souvent à la place du sel). J'en ai parlé ici http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/05/reussir-pad-thai-recette-astuces-ingredients-maison-thalilande.html
      On la trouve très facilement (comme la sauce soja) en GMS et épiceries

      Supprimer
  4. J'ai fait cette recette hier soir avec de la purée de cacahuètes et c'était délicieux ! Je me suis régalée ! Merci beaucoup Edda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Laetitia, heureuse du régal !

      Supprimer
  5. Bonjour Edda,

    Je suis une inconditionnelle de vos recettes...aussi loin que du Canada. :-)
    Un grand Merci pour des années de bonheurs gourmands sur notre table.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce message qui fait chaud au coeur !
      Belle journée et à bientôt

      Supprimer