Italie Pasta & risotto Recettes de cuisine Végétarien

Gnocchi de petits pois et carottes rôties

Peas gnocchi with roasted carrots
Versione italiana più giù

Les gnocchi de pomme de terre sont
toujours synonyme de fête à la maison (même si c’est un jour quelconque en milieu de semaine). Ils requièrent un
peu de temps et de soin mais c’est si bon et vraiment incomparable
par rapport à ceux qu’on trouve déjà prêts. C’est peut-être un
des seuls produits que je vous déconseille très fortement d’acheter
(je ne le fais jamais): ils se conservent mal et deviennent gommeux
ou durs, même au restaurant, demandez toujours s’ils sont fait
maison…c’est un autre monde. Vous avez d’ailleurs sur le blog tous
les conseils pour réussir les gnocchi de pommes de terre (et 2
recettes de base).
Ces gnocchi (pluriel de gnocco) sont
les amis du printemps et du potager : verts comme les petits pois,
frais comme la menthe et accompagnés de carottes rôties (un peu
comme ces fenouils ou le chou-fleur rôti, effort minimum pour un
super résultat ;-). Vous pouvez, pour les rendre plus riches,
ajouter du fromage ou de la pancetta croustillante par exemple. Ici
nous avons aimé le côté léger et très végétal.
Dernièrement je suis un peu fixée
avec les petits pois frais, si doux, et je m’amuse à les accommoder
dans des plats classiques, comme la vignarola ou la salade tiède de petits pois et lardo de Colonnata ou plus inattendus comme ici. Ainsi
que vous pouvez le constater, les gnocchi de pommes de terre sont une
base que vous pouvez décliner : avec des herbes, ou un mélange
d’autre légumes. Ils ne seront que plus attrayants.

Par rapport à la recette que j’utilise
depuis des années, j’ai omis l’oeuf vu l’humidité des petits pois
et j’ai mélangé de la farine ordinaire avec de la semoule de blé
dur qui permet une meilleure tenue et cuisson. Ceci dit, ça reste un
plat minute, qui se cuit très vite. Ces gnocchi me donnent envie de
campagne colorée, de fleurs et de douces températures 🙂

Bon début de semaine !
P.S. Le délai pour participer au jeu-concours Cuisinez la pasta avec Garofalo a été prorogé au 14 mai (bonne nouvelle non ?). Vous avez encore un peu de temps pour cogiter. Toutes les idées avec des pâtes sèches sont bienvenues et de très beaux prix (15 en tout)
à la clé, dont un dîner pour 2 personnes. Vous avez toutes les
infos ICI.
Gnocchi de petits pois, menthe et carottes
rôties
(pour 4 personnes)
– 230 g de pommes de terre à chair
farineuse (type bintje)
– 360 g de petits pois écossés
– 50 g de semoule très fine de blé dur
(en magasin bio)
– 60 g de farine ordinaire + un peu
– 5 carottes nouvelles (si vous en
trouvez, de sable)
– 2 oignons nouveaux
– huile d’olive vierge extra, sel,
poivre, laurier, menthe fraîche, basilic, origan
1. Préchauffer le four à 200°C fonction
grill. Couper les carottes en morceaux, les oignons en deux, saler, poivrer, parsemer
d’origan et huiler. Faire rôtir pendant une demi-heure environ.
Mettre de côté.
2. Cuire les pommes de terre dans l’eau
froide, avec une feuille de laurier, jusqu’à ébullition. Baisser le
feu et cuire une demi-heure environ (les pommes de terre doivent être
tendres, le temps dépend des dimensions). 
3. Pendant ce temps, cuire
les petits pois dans de l’eau bouillante salée avec quelques
feuilles de menthe, pendant un quart d’heure environ. Les égoutter
puis les mixer avec un peu de sel et 4 nouvelles feuilles de menthe,
2 feuilles de basilic, pour obtenir une sorte de purée.
4. Éplucher les pommes de terre encore
chaudes, les passer au moulin à légumes (ou au presse purée). On
doit obtenir 200 g de pommes de terre écrasées. Laisser tiédir
légèrement puis ajouter les petits pois, une pincée de sel et
mélanger. Incorporer peu à peu la farine de manière à obtenir une
pâte souple, homogène mais ferme. Former des tranches puis des
boudins et couper en petits tronçons de 2 cm de long. Passer chaque
gnocco dans la farine et réserve sur un torchon bien fariné.
Procéder de même avec le reste des ingrédients.
5. Porter à ébullition de l’eau, la
saler puis y plonger les gnocchi (en s’aidant du tissu). Dès qu’ils
remontent à la surface les égoutter avec une écumoire et les
assaisonner avec de l’huile d’olive, les carottes et les oignons, de la menthe
fraîche, sel et poivre.

Fiori
Versione italiana
Gli gnocchi
sono sinonimo di festa a casa per antonomasia. Richiedono tempo, cura
ma sono poi così buoni e fanno così piacere che ne vale la pena. E’
tra l’altro forse uno degli unici piatti che non compro mai (se ho
fretta, beh mi preparo un piatto di pasta ;-), sono spesso deludenti
(pallette gommose? 😉 e anche al ristorante chiedo sempre se sono
fatti in casa.
Questi qui sono amici della primavera e
dell’orto: verdi come i piselli, freschi come la menta e accompagnati
da carote novelle arrostite (adoro questo metodo di cottura minimo
sforzo massimo risultato).
Ultimamente sono un po’ fissata con i
piselli freschi (non fraitendete 😉 e così mi è venuta l’idea di
farci degli gnocchi. Le carote mi sembrano adatte ma se avete altro
in casa e volete qualcosa di più consistente potete anche aggiungere
del formaggio o un salume come dela pancetta croccante. A noi è
piaciuto il lato delicato e molto vegetale.
Buon inizio settimana!
Gnocchi di piselli, menta e carote arrosto
(per 4 persone)
– 230 g di patate farinose (200 g una
volta lessate)
– 360 g di piselli freschi sgranati
– 50 g di semola (o farina) di grano duro
– 60 g di farina + un po’
– 5 carote novelle
– 2 cipollotti
– olio d’oliva extra vergine, sale, pepe,
alloro, menta e basilico fresco, origano
1. Scaldare il forno a 200°C funzione
grill. Tagliare le carote a pezzi (lunghi o dadoni), tagliare i cipollotti, salare, pepeare
cospargere d’origano e oliare. Far arrostire mezz’ora circa (dipende
dalla grandezza dei pezzi e dal forno). Mettere da parte.
2. Lessare le patate con la buccia
partendo da acqua fredda con un foglio d’alloro poi far sobbollire
per 30 minuti circa: devono essere morbide. Lessare i piselli in
acqua bollente salata con qualche foglia di menta, per un quarto
d’ora circa. Frullare con 4 foglie di menta fresche e due foglie di
basilico per ottenere
3. Sbucciare le patate ancora calde,
schiacciarle o passarle al passaverdure. Far leggermente intiepidire,
salare poi mescolare con il purè di piselli. Aggiungere un paio di
foglie di menta, salare poi incorporare le farine a poco e poco in
modo da ottenre un impasto omogeneo, fermo ma ancora un po’ morbido.
Tagliare a fette poi formare un salsicciotto e tagliare a fette di 2
cm di lunghezza. Infarinare bene. Procedere allo stesso modo con il
resto dell’impasto. Conservare ben
4. Portare a bollore dell’acqua, salarla e
tuffare gli gnocchi. Non appena vengono a galla, scolarli con un
mestolo forato e condirli con olio d’oliva, carote e cipollotti arrosto, menta
fresca, sale e pepe.

56 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer