Conserves, sauces & condiments Recettes de cuisine Recettes de fêtes Sans gluten

Confiture de Noël

Confiture de Noël : un délice fruité et parfumé !

La confiture de Noël est comme un petit écrin secret plein de surprises et de petits trésors. Déjà le nom laisse rêver un enfant ou un adulte… Mais qui y a-t-il dedans et quelles sont ses promesses ? Une confiture riche et généreuse avec les fruits d’hiver bien sûr, frais ou secs : pomme, poire, dattes, pruneaux, orange confite… et qui varie de famille en famille.
Il s’agit comme vous pouvez imaginer d’une confiture ( typiquement alsacienne mais je pense qu’elle doit être répandue dans le Nord et l’Est de l’Europe) que l’on offre en période de l’Avent et qui est dégustée (c’était ainsi chez ma grand-mère) en période de fêtes surtout le matin. De quoi vous mettre de bonne humeur. 

Plus qu’une confiture on pourrait penser à un dessert (je la déguste aussi à la petite cuillère) plein de textures (notamment le croustillants des noix et noisettes, les morceaux de fruits) et très parfumée. Un vrai délice je vous dit !
Ici la recette est un croisement entre différentes et est liée à mes goûts (notamment mon amour pour les agrumes) et les disponibilités du placard (comme toujours ;-).
C’est rapide à préparer, ça se garde bien et c’est aussi pétillant que Noël.
Confiture de Noël (pour deux pots)
  • 30 cl de jus de pomme (bio de
    préférence)
  • 170 g de sucre
  • 2 poires moyennes (non traitées)
  • 1 grosse pomme (non traitée)
  • 30 g d’orange confite (recette maison ICI)
  • 7 dattes
  • 6 pruneaux
  • 6 cerises séchées
  • 6 abricots secs
  • 30 g de noix
  • 30 g de noisettes
  • la pulpe d’une demie gousse de vanille
  • le zeste et le jus d’un demi citron
    jaune non traité
  • le zeste d’une orange non traitée
  • 2 c. à soupe de rhum
  • 1 c. à café rase de cannelle en
    poudre
  • une pincée d’épices à pain d’épices
1. Laver et couper en dés la pomme et les
poires. Les mettre dans une casserole avec le sucre, le jus de
citron, les zestes, la vanille et les épices. Verser le jus de
pommes.
Couper en dés les fruits secs.
2. Chauffer la casserole à petite
ébullition, ajouter tous les fruits sauf les noisettes et les noix.
Cuire pendant 15 minutes environ, ajouter les noix, les noisettes et
le rhum. Faire cuire encore 10 minutes. Éteindre, verser la
confiture dans des pots stérilisés (à l’eau bouillante ou au four
à 130°C pendant 15 minutes). Fermer et retourner le pot pour faire
le vide jusqu’à refroidissement. Conservez au réfrigérateur.
3. Cette confiture se garde bien
(hermétiquement fermée) pendant 15 jours.
On peut bien sûr, selon les goûts varier le type et les proportions de fruits secs, en gardant toujours comme base les pommes et les poires.

21 Commentaires

  • Tiens, la confiture de Noël ! Je la fais toutes les années (mais il n'y a pas autant de choses), mon époux étant originaire d'Alsace. Par contre, d'après ce qui m'a été dit, cette confiture ne se déguste traditionnellement que le matin du 25 décembre, c'est d'ailleurs pour ça que les doses des ingrédients sont assez réduites. Normalement, on n'en fait qu'un pot de 375 gr. Bien entendu, je multiplie au moins par 4 les doses, car j'en donne à bcp de personnes et mon mari est un grand gourmand ! Ca m'a fait plaisir de trouver cette recette sur un blog. Je la croyais presque oubliée ! 😉

  • Préparation longue, mais le résultat en vaut vraiment la chandelle ! Un délice cette confiture. Avec les oranges confites maison en prime c'est un régal. Espérons qu'elle plaise à toutes les personnes à qui elle est destinée (j'ai triplé la dose et fait une douzaine de petits pots à offrir). Merci pour cette belle idée cadeau.

  • Merci pour cette recette que beaucoup semblent apprécier mais car il y a toujours un mais lolll pourquoi à l'instar des autres confitures ne peut-on la conserver que 15 jours ? Merci de votre réponse.

    • De rien !
      Parce que c'est une confiture très différente, moins sucrée, moins cuite et avec des fruits frais qui restent presque entiers.
      Si vous souhaitez la conserver plus longtemps alors il faudra stériliser les pots pleins.
      Bonne soirée !

  • Je viens de mettre mes pots au frigo et je viens de voir que mes oranges confites faite la semaine dernière exprès pour la confiture , sont tjrs dans leurs boites ……trop triste 🙁 j’espère que ma confiture sera quand même bonne .

    • C’est bon quand même mais c’est différent (l’orange apporte vraiment du parfum), ça m’est arrivé aussi avec une autre recette snif 😉
      Bonne journée !

  • Bonjour Edda,

    Fidèle de votre blog, je découvre cette recette que je n’ai jamais eu l’occasion de faire (je ne vous connaissais pas encore en 2013 :)). J’ai lu dans une de vos réponses que pour pouvoir converser la confiture plus de 15 jours il était recommandé de stériliser les pots pleins. Dois je comprendre qu’une fois remplis de confiture, il faut mettre les pots dans de l’eau bouillante à 130° pendant 15 minutes ?

    Merci pour votre retour,
    Véronique

    • Bonjour Véronique,
      Merci pour le message, ravie de vous donner envie !
      Pour stériliser les pots (pleins, oui !) il faut les mettre dans une casserole l’eau bouillante, donc à 100°C sauf si vous utilisez une cocotte minute du coup la température est plus haute (dans l’idéal avec un torchon dedans pour que les pots ne cognent pas) couvert, pendant une trentaine de minutes (voire 40).
      J’utilise le four à 130°C pendant 15 minutes pour stériliser les pots vides mais quand ils sont plein mieux vaut utiliser la stérilisation à l’eau, plus sûrs d’avoir la température à coeur.
      Bonne confiture !

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer