Biscuits & mignardises Cheesecake Chocolat Desserts Italie Recettes de cuisine Recettes de fêtes

Cheesecake ricotta et chocolat (sans cuisson)

Cheesecake ricotta et chocolat (sans cuisson)
Cheesecake ricotta et chocolat (sans cuisson)
Ce cheesecake à la ricotta et au chocolat est un délice avec sa crème légère et gourmande à la fois, le côté cacao et les petits fruits secs croustillants pour avoir encore une autre texture. Un gâteau sans cuisson, très simple à réaliser, qui se conserve bien et qui plait à tous, petits et grands !
Désormais vous savez que quand j’ai de la bonne ricotta sous la main, je ne suis jamais à court d’idées. J’avais envie d’un cheesecake très italien (d’où les biscuits, voir mes notes ;-), au goût frais, idéal en été.
En plus si vous n’avez plus d’oeufs ou de sucre à la maison, ce dessert est pour vous.

La crème sur le dessus est une sorte de mousse à la ricotta et au chocolat qui devient plus consistante après un long repos (ainsi vous pouvez même choisir à quel moment vous souhaitez la déguster). Le tout se tient tout seul un peu dans le même principe que ce cheesecake sans cuisson au chocolat (mais là il y a avait le fameux cream cheese).
Un gâteau pour le goûter, une fin de repas ou même un anniversaire. Et parfait pour bien commencer la rentrée.
Cheesecake sans cuisson ricotta et chocolat
Cheesecake sans cuisson ricotta et chocolat
Cheesecake à la ricotta et chocolat, sans cuisson (pour 8 personnes) pour un moule rond (mieux si à charnière) de 20-22 cm de diamètre)
Pour la base :
  • 140 g de biscuits sablés au cacao ou au chocolat (recette maison ICI et ICI), mieux vaut prendre des biscuits peu beurrés et peu sucrés
  • 50 g de beurre fondu
Pour la garniture, crème ricotta chocolat :
  • 300 g de ricotta (dans l’idéal fraîche de brebis ou à défaut du brocciu frais ou du brousse), ou à défaut de la ricotta industrielle (dans ce cas, la crème sera moins ferme, plus mousseuse et mieux vaut utiliser que du chocolat noir et/ou de la gélatine, voir mes notes)
  • 20 cl de crème fleurette entière bien froide ou de crème liquide entière (s’il fait chaud la passer 10 min au congélateur)
  • 100 g de chocolat noir (dans l’idéal à 70% de cacao)
  • *50 g de chocolat gianduja ou à défaut du chocolat au lait aux noisettes (ou pas 😉
  • 2 càs de cacao en poudre non sucré + un peu pour la finition
  • 1 càs de rhum d’eau de vie ou d’Amaretto ou de Marsala (facultatif)
  • noisettes et pistaches coupées en deux pour la finition
1. Mettre les biscuits dans un sac de congélation, le fermer et les écraser à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, ou bien, mixer le tout dans le bol du mixeur.
Incorporer les beurre fondu et poser cette sorte de pâte collante sur le fond d’un moule à charnière ou bien poser du papier cuisson un peu mouillé et froissé sur le fond d’un moule à manqué.
2. Mettre au réfrigérateur 30 min-1 h (on peut aussi le passer 10 minutes au congélateur puis le garder au frais).
3. Fouetter la crème bien froide d’abord à petite vitesse puis à moyenne jsuqu’à ce qu’elle devienne mousseuse presque ferme (voir mon article pour réussir la crème fouettée). Garder au frais.
4. Faire fondre les chocolats au bain-marie ou au micro-onde. Dans un saladier, mélanger la ricotta avec le cacao et la liqueur. Incorporer le chocolat tiédi, puis, délicatement la crème fouettée, par mouvements circulaires, en soulevant la préparation de manière à conserver l’air incorporé.
5. Verser cette mousse sur la base de biscuits et garder au frais au moins 6 heures avant de déguster bien frais, saupoudré de cacao et de fruits secs
Conseils :
Conservation : ce cheesecake se conserve bien deux,voire trois, jours au frais. Je trouve qu’il est même meilleur après 24 heures car la crème sera plus ferme, plus savoureuse et se rapprochera plus d’un cheesecake classique (en moins dense et plus léger). Si par contre vous préférez le côté plus mousseux (un peu mousse au chocolat) dégustez-la avant.
Sans cuisson : pour qu’il soit vraiment sans cuisson (on n’a pas le four, pas le temps…) utilisez dees biscuits déjà prêts, de qualité et pas trop sucrés. Ici j’ai utilisé des Pan di Stelle de la marque italienne Mulino Bianco (Barilla) que j’aime bien, liés à des souvenirs d’enfance et que j’avais pris en vacances pour le petit Adriano (ils les appelait « biscuits petites étoiles »). Autrement, vous pouvez aussi les réaliser vous même (vous avez les liens dans les ingrédients) ou utilisez des biscuits de votre choix, des petits beurre ou plus anglo-saxons comme des Digestives ou de Graham crackers
Sans oeufs : la crème est sans oeufs car le chocoal va tenir le tout. Si vous souhaitez tout el gâteau sans oeufs, optez pour des biscuits aussi sans oeufs.
Sucre et chocolat  : ainsi que vous avez pu constater je n’ai pas ajouté de sucre (pratique si vous n’en avez plus à la maison 😉 d’une part car les biscuits le sont déjà et, d’autre part, car il y a du chocolat gianduja (aux noisettes et chocolat blanc et cacao typique italien et un délice) qui est déjà sucré. Si vous utilisez uniquement du chocolat noir (ça marche très bien et c’est plus fort en goût) ajoutez 20 à 30 g de sucre à la ricotta.
– Plus de hauteur : il suffit de doubler les quantités de crème. Personnellement au vu de la texture crémeuse et de par mes goûts je préfère ainsi, c’est plus équilibré et ça se rapproche d’une tarte.
Plus de tenue. Grâce au chocolat et à la crème, un peu comme dans ce cheesecake au chocolat et mascarpone, le gâteau se tient très bien mais la crème reste plus moelleuse qu’une classique et l’aspect est plus « rustique). Si vous souhaitez quelque chose de plus lisse et régulier, même à démouler, ajoutez 3 g de gélatine, trempée dans de l’eau, pressée et puis laisser fondre à feu doux avec 2 càs de crème avant de l’incorporer à la ricotta.
– Vous pouvez la servir aussi avec des fruits frais d’été comme des figues, des framboises, des prunes ou des pêches. Je vous suggère dans ces cas, d’ajouter 1 càs de confiture du même fruit dans la crème de ricotta
Cheesecake ricotta chocolat
Cheesecake ricotta chocolat

11 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer