Brioches Brunch Chocolat Recettes de cuisine Recettes de fêtes

Brioche flocon de neige au chocolat (photos pas à pas)

Brioche flocon de neige au chocolat (recette et photos pas à pas)
Brioche flocon de neige au chocolat (photos pas à pas)
Voici une brioche qui est non seulement délicieusement gourmande (et qui disparaît très vite) mais aussi très jolie à voir : la brioche flocon de neige (ou brioche sculptée) au chocolat. Mais vous pouvez l’appeler comme vous voulez. La bonne nouvelle est que c’est facile à réaliser. Comme pour le babka au chocolat je vous ai pris des photos pas à pas de manière à vous accompagner. Et vous pourrez dire que c’est bien vous qui l’avez faite.

La brioche est garnie de pâte à tartiner ou de Nutella ou autre, comme vous préférez. Sachant que comme vous savez, pour moi Nutella n’est pas Le mal 😉 (voire pas du tout, même si j’en consomme très très rarement) et qu’il y aussi plein d’alternatives selon les goûts, les envies et le placard (voir la recette et mes notes). Sur le blog vous aussi une recette de pâte à tartiner maison très très bonne et vous pouvez remplacer par un mélange de chocolat et praliné ou de beurre…

 

Lancez-vous, c’est tellement tentant et quel plaisir à la dégustation !
Brioche flocon de neige au chocolat (pas à pas)
Brioche flocon de neige au chocolat. Tour de main, étape 4
Brioche flocons de neige, torsadée ou sculptée à la pâte à tartiner ou Nutella (pour 4 à 6 personnes, cercles de 22 cm)
Préparation : 30 min (+levée et repos de la pâte : 3h)
Cuisson : 30 min
Petit levain :
  • 200 g de farine pour brioche (forte et de qualité type gruau, manitoba, bonne T45… voir ce billet, j’ai utilisé de la Spadoni professionnelle PZ3 ou Manitoba)
  • 14 cl d’eau ou du lait frais entier tiède
  • 4 g de levure sèche de boulanger (ou 12 g de fraîche)
  • 1 càc de miel doux
Pâte : Petit levain précédent +
  • 200 g de farine à brioche ou à pain + un peu
  • 80 g de beurre coupé en dés et à peine mou
  • 70 g de sucre semoule ou de canne blond
  • 8 g de sel fin
  • 2 oeufs entiers (100 g environ sans la coquille) 
Garniture et finition :
  • 1 jaune d’oeuf + 1 càs de lait
  • 120-150 g de pâte à tartiner (maison recette ICI ou ICI) ou Nutella ou Nocciolata (celle que j’ai utilisée ici) par exemple ou bien un mélange de chocolat noir et de praliné ou du chocolat gianduia avec un peu de beurre fondu
1. Préparer le petit levain. Dans un saladier ou la cuve d’un robot, mélanger tous les ingrédients secs du petit levain. Ajouter ensuite l’eau, mélanger pendant 5 minutes environ le temps que la pâte devienne bien souple et se détache des parois (elle est un peu collante c’est normal). Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tiède (dans l’idéal 25°C) pendant une heure environ. La pâte doit doubler de volume.
2. Préparer la brioche. Ajouter à cette pâte le reste de farine (de la pâte, étape II), le sucre et le sel. Incorporer un à un les oeufs (attendre que le précédent soit bien absorbé) et continuer de pétrir 5 à 10 minutes environ afin que la pâte devienne très souple (elles doit former des sortes de cordes un peu collantes) et se détache des parois. Si elle est trop collante (cela dépend des farines) ajouter 1 à 2 cs de farine, pas plus. Si par contre elle est un peu sèche (cela dépend des farines) ajouter un peu d’eau et travailler encore.
3. Incorporer, tout en travaillant la pâte, en 3 fois le beurre par petites quantités et attendre qu’il soit absorbé. Si l’on procède à la main mieux vaut se mettre sur un plan de travail avec les mains bien beurrées et replier plusieurs fois la pâte sur elle-même, le beurre sera ‘pris’ dans ces mouvements. Puis recommencer. Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Former une boule et couvrir de bol ou le saladier de film alimentaire. Laisser lever une heure environ dans un endroit tiède : la pâte doit doubler de volume.
4. Procéder au montage et garniture. Séparer la pâte en 4 pâtons de même poids et les étaler en forme de disques de mêmes dimensions et à quelques mm d’épaisseur (autour de 0,4). Poser un disque sur une feuille de papier cuisson légèrement farinée puis tartiner avec la pâte à tartiner (pardon pour le jeu de mots), 30 à 40 g environ. Poser dessus un autre disque, étaler la pâte à tartiner et recommencer encore une fois. Poser dessus le dernier disque. Passer le tout au congélateur une dizaine de minutes, pour faciliter le découpage ensuite.
Brioche flocon de neige au chocolat (tutoriel)
Brioche flocon de neige au chocolat (tutoriel). Étape 5
5. Poser au centre des disques un petit verre puis couper le toute en 4 parts, puis 8 puis 16 (voir les photos pas à pas). Prendre les parts deux par deux, les tirer légèrement et les torsader vers l’extérieur deux fois (voire trois si on y arrive). Sceller ensuite les extrémités. Il est important de bien tirer et torsader (bon chez moi le tour de main n’est pas parfait mais vous avez une idée et vous ferez mieux que moi) de manière à avoir une forme qui se garde aussi après la levée ou la cuisson.
6. Faire lever le tout dans un endroit tiède (four éteint) pendant 20 minutes environ, le temps que la pâte gonfle mais sans doubler de volume.
7. Sortir du four et préchauffer ce dernier à 210°C (statique). Badigeonner la brioche à l’aide d’une pinceau du jaune d’oeuf bien mélangé avec le lait et enfourner plutôt dans le bas du four pendant 20 à 30 min. Vérifier bien que la brioche ne colore pas trop, auquel cas, baisser la température à 180°C.
Servir tiède ou à température ambiante
Conseils :
Conservation : la brioche se conserve un jour bien recouverte de film alimentaire. Pensez à la réchauffer légèrement avant de servir. Vous pouvez aussi je pense la surgeler une fois cuite mais je n’ai pas testé. La pâte à brioche après la première levée peut être conservée au frais une nuit et peut aussi se congeler une fois aplatie en forme de rectangle et bien recouverte de film alimentaire
Pour vous organiser : si vous ne souhaitez pas tout faire en même temps, vous pouvez vous y prendre la veille en réalisant le petit levain et le première levée et puis en mettant le tout au frais dans un saladier recouvert de film alimentaire. Le lendemain il suffire de faire la découpe, la faire encore lever et la cuire. Vous pouvez aussi mettre au congélateur le ‘gâteau’ avec les 4 disques garnis. Faites-le décongeler une heure environ à température ambiante puis découper et procédez avec la recette.
Tour de main : ainsi que vous pouvez voir sur le tutoriel, c’est facile (on peut aussi le réaliser avec des enfants) en gros il faut superposer, couper et torsader. Je vous avoue que pour ma part j’appréhendais un peu n’étant pas la reine des décorations ou du cake design mais finalement c’est vraiment simple. Il faut juste être bien précis et plus soigné que moi (j’avoue j’étais un peu pressée et ai fini par m’emmêler les pinceau au moment de prendre les bouts deux à deux, du coup le centre n’a pas le dessin d’une étoile mais je me rattraperai)
Base de brioche : j’ai utilisé une de mes bases fétiches (comme dans cette brioche roulée au sirop d’érable ou  assez légère et facile à réaliser (avec les trois passages de levée, vous ne pouvez la rater) et à travailler. Mais à vous d’adapter avec une autre que vous aimez ou vous êtes à l’aise, sachant qu’il vaut mieux éviter la brioche parisienne très beurrée et une brioche trop sucrée puisqu’il y a aussi la pâte à tartiner
Variantes d’arômes et garnitures : la plus gourmande reste à mon sens avec du chocolat ou plus exactement de la pâte à tartiner. Vous pouvez remplacer par du chocolat, pas seul (ne soyez pas tentés c’est une vraie déception et il a tendance à brûler ou devenir sec, il faut du gras pour protéger le chocolat en cuisson) mais avec du beurre un peu sur le même principe que ce babka au chocolat. Vous pouvez aussi pour rester plus classique y mettre simplement un mélange de beurre mou, sucre et cannelle comme dans la Torta delle rose ou même de la confiture (prochain test). Vous pouvez aussi bien sûr parfumer la pâte avec des épices telles que la vanille, la cannelle… ou même avec des zestes d’agrumes. Je ne l’ai pas fais car le goût de chocolat et de noisettes est déjà bien présent.
– J’ai vu pour la première fois cette idée chez mon amie Sylvie d’Amuses bouche (aux mains en or) sous le nom de brioche sculptée de Valentina Zurkan et puis je l’ai vu circuler maintes fois, surtout au chocolat, sur Pinterest sous le nom de brioche flocon de neige. On ne sait trop ses origines (peut-être que l’idée première vient de Valentina Zurkan), ce nom que je trouve très poétique…
Brioche flocon de neige au chocolat (pas à pas)
Brioche flocon de neige au chocolat (pas à pas)

32 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer