Brioches Brunch Desserts Recettes de cuisine

Brioche roulée à la confiture de griottes

Brioche confiture recette facile
Brioche roulée à la confiture super moelleuse et gourmande

Tourbillon gourmand rouge pourpre, doux, acidulé et infini… moelleuse et légèrement collante entre les doigts cette brioche roulée à la confiture de griottes a à la fois la simplicité de l’enfance et le charme d’une brioche de grand avec cette confiture que j’adore. Je crois même que cette base reste ma recette préférée (avec en plus la touche de la farine d’épeautre et qui se rapproche de cette brioche roulée aux noix de pécan) : très moelleuse, facile à faire, assez légère en bouche. De quoi égayer vos petits-déjeuners, vos goûters et faire sourire la petite Lydia qui arrive en courant dans la cuisine « Encore brioche maman ! »

Quelle sont les clés de la réussite de la brioche roulée ?

  1. Tout d’abord et comme toujours pour avoir du moelleux il faut une excellente farine. Je vous ai longuement parlé dans ce billet Pizza, brioche, pain : quelle farine utiliser. Je prend de la Manitoba pro ou la PZ3 de Spadoni (une des meilleures, je la trouve en ligne) mais vous avez aussi une version bio de Priméal Spécial Pizza (une T65) qui est très bien, vous pouvez utiliser une très bonne gruau ou T45, de la bonne farine 00 italienne (on en trouve en grande surface désormais mais là aussi toutes ne se valent pas 😉
  2. Ensuite le petit levain, c’est à dire une première fermentation avec une partie de la farine et de l’eau au préalable va vous garantir une meilleure réussite (oui même si c’est la première fois). La levée (et donc aussi la formation du gluten) va commencer avant d’ajouter les éléments plus riches comme les oeufs et le beurre
  3. Travaillez longuement la pâte avant d’incorporer le beurre
  4. Ajoutez le beurre toujours par petites doses afin qu’il soit bien absorbé sans compromettre la belle formation souple de la pâte
  5. Etaler la pâte en rectangle quand elle est froide pour éviter qu’elle ne soit trop souple et couper les tranches aussi à froid, ce sera plus précis et pas déchirures

Comment s’organiser pour réaliser la brioche si on n’a pas beaucoup de temps devant soi ?

Vous pouvez procéder par étapes et même sur plusieurs jours (bonne nouvelle non ?

  • Préparez la pâte de base la veille, couvrez et mettez-la au frais une nuit (elle ne va pas beaucoup lever du fait du froid c’est normal mais va commencer à fermenter)
  • Etalez la pâte froide, garnissez-la, roulez-la puis faites-la reposer au froid avant de la couper. À ce stade vous pouvez très bien garder le saucisson de pâte cru dans du film alimentaire au congélateur une bonne semaine. Ensuite il vous suffira de couper et faire lever la pâte (plusieurs heures).
  • Vous pouvez aussi couper la pâte congelée, la faire lever une nuit (dans l’idéal quand il fait un peu froid dans la maison) et puis cuire le lendemain matin très tôt pour avoir des brioches tout juste préparées !
Brioche roulee confiture griottes
Brioche roulée à la confiture de griottes, moelleuse et facile

Quelques recettes de confitures maison alternatives

Brioche roulee confiture griottes

Brioche roulée à la confiture de griottes

Type de plat: Brioche
Cuisine: Française, Italienne
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Repos: 3 heures
Portions: 6 personnes

Une brioche moelleuse, facile, jolie et très gourmande parfaite pour le petit déjeuner ou le goûter.

Imprimer

Ingrédients

Petit levain :

  • 100 g farine pour brioche forte et de qualité type gruau, manitoba, bonne T45… voir mes notes
  • 7 cl d’eau ou du lait frais entier tiède
  • 3 g de levure sèche de boulanger ou 9 g de fraîche
  • 1 càc miel

Pâte :

  • Petit levain précédent +
  • 70 g farine à brioche ou à pain (de qualité) + un peu
  • 70 g farine grand épeautre T70
  • 60 g beurre coupé en dés et à peine mou (doux ou demi-sel)
  • 70 g sucre
  • 3 g de sel fin
  • 1 gros oeufs entiers (80 g sans la coquille) ou un oeuf entier et un jaune
  • 1 belle pincée cannelle
  • lait frais pour la finition
  • sirop eau + sucre
  • 150 g environ confiture de griottes

Instructions

  1. Dans un saladier ou la cuve d’un robot, mélanger tous les ingrédients secs du petit levain. Ajouter ensuite l’eau avec le miel, mélanger pendant 5 minutes environ le temps que la pâte devienne bien souple et se détache des parois (elle est un peu collante c’est normal). Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tiède (dans l’idéal 25°C) sans courants d’air pendant une heure environ. La pâte doit doubler de volume.

  2. Ajouter à cette pâte les deux farines, le sucre, la cannelle, le sel et pétrir. Incorporer un à un les oeufs (attendre que le précédent soit absorbé) et continuer de pétrir 5 à 10 minutes environ afin que la pâte devienne très souple (elles doit former des sortes de cordes un peu collantes) et se détache des parois. Si elle est trop collante (cela dépend des farines) ajouter 1 à 2 cs de farine, pas plus ou si trop sèche 1 càs d'eau (cela dépend beaucoup des farines).

  3. Incorporer, tout en travaillant la pâte, le beurre en 4 fois, par petites quantité et vérifier qu’il soit absorbé. Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

  4. Former une boule et couvrir de bol ou le saladier de film alimentaire. Laisser lever une heure environ dans un endroit tiède : la pâte doit doubler de volume. La mettre ensuite 20 minutes au frais.

  5. Renverser la pâte sur la plan de travail légèrement farine. Étaler la pâte à 1 cm d’épaisseur en forme de rectangle, étaler dessus la confiture. Rouler dans le sens de la longueur pour former un saucisson. Le couvrir de film alimentaire et garder au congélateur pendant 10 minutes.

  6. Sortir un saucisson et le couper en 12 tranches égales. Les poser dans un moule rectangulaire de 30 cm couvert de papier cuisson, trois par trois un peu séparées (la pâte va encore lever). Procéder de même s'il vous reste de la pâte (pas sûr).

  7. Couvrir le moule de film alimentaire et laisser lever dans le four éteint pendant 30 minutes environ (voir un peu plus). les rouleaux doivent presque doubler de volume. Retirer du four et enlever le film.
  8. Préchauffer le four à 200°C (statique ou grill avec vapeur). Badigeonner la surface de la pâte avec un peu de lait. Enfourner pendant 20-25 minutes dans la partie basse (si le dessus colore trop vite couvrir de papier cuisson).

  9. Les brioches doivent colorer (blond foncé et caramélisé légèrement sur le dessus mais pas trop).

  10. Sortir du four, arroser encore avec du sirop de sucre tiède (facultatif mais c'est meilleur) d’érable et laisser à peine tiédir avant de déguster

Notes

Conseils :

Conservation : la brioche est délicieuse tiède mais elle se conserve bien un jour à température ambiante recouverte de film alimentaire. Vous pouvez aussi, une fois bien refroidie à coeur, la congeler. Il suffira de al décongeler à température ambiante et la faire légèrement réchauffer (même au micro-ondes) avant de déguster. Le rouleau de brioche crue se conserve au congélateur une semaine

Pour s’organiser : si vous n’avez pas le temps de tout faire de suite ou l’on souhaite ces brioches chaudes pour le petit déjeuner, je vous conseille de congeler le saucisson (donc après la première levée), puis de le faire décongeler une nuit au frais et ensuite de le couper (ou bien on peut le couper encore congelé) et de le faire lever les brioches une vingtaines de minutes à température ambiante avant d’enfourner.

Vous pouvez aussi faire cuire les brioches dans des moules à muffins beurrés mais attention car elles lèvent plus vite au four et la surface colore très rapidement.

14 Commentaires

    • Bonjour Evelyne,
      Comme indiqué cela dépend du poids d’où l’alternative : il faut autour de 80-90 g maximum. Si vous avez un gros oeuf de 90g optez pour lui (plus rare) sinon un oeuf plus un jaune (cela fait autour de 80 g).

  • Hello Edda !
    Magnifique brioche. Les photos donnent envie de croquer dedans pour le petit dèj. !!
    Bravo pour cette recette.
    Bises. SAB

  • Nickel, pour une fois que j’ai TOUS les ingrédients (même la confiture de griottes maison avec les griottes du jardin qu’une amie m’a offerte cet été) ! 😀

  • Chère Edda,

    Tout d’abord, mille mercis pour votre blog qui m’a donné le goût de la cuisine, et que je lis chaque jour depuis maintenant 5 ans ! Je ne compte plus le nombre de recettes que j’ai pu faire, vous êtes ma mine d’or.
    J’ai voulu tester hier cette brioche roulée, mais j’ai un peu oublié le petit levain toute la nuit à côté de la cheminée… Ce matin il avait superbement levé, mais avec une odeur de vinaigre… J’ai voulu le rafraîchir en le nourrissant un peu (un peu de farine + un peu d’eau), et j’ai quand même poursuivi la recette… La pâte a très bien levé, je l’ai donc mise au froid pour les 20 minutes indiquées, mais en la sortant, je trouve qu’elle a à toujours une odeur de levure très très forte ! J’hésite à mettre la confiture ou à tout jeter… Que feriez-vous ?? Merci encore, bien cordialement,

    J

    • Quelle aventure ! 😉 Essayez quand même…
      En fait la levure à « mangé » tout le sucre et l’ensemble a trop fermenté d’où l’odeur. Le problème c’est que souvent cela compromet la texture de la pâte et le goût.

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer