dimanche 9 août 2015

Gaspacho andalou

Gaspacho andalou (gazpacho)
Gaspacho andalou
Un été sans gaspacho (ou gazpacho) andalou est impensable... Cette soupe froide de légumes crus (tomates, poivrons, oignon...) et de pain est un incontournable de la cuisine espagnole, léger, très rafraîchissant et savoureux, il ne peut manquer sur nos tables. D'autant que sa préparation ne prend que quelques minutes. Je vous avais d'ailleurs proposé la recette dans mon livre Cuisiner les produits méditerranéens (vous avez aussi la version blanche et ancestral l'ajo blanco ;-)
C'est une des soupes préférées de mon mari et un grand classique de ma belle-maman qui a passé une partie de son enfance en Espagne. Du coup quand je le prépare je sais que je ferai plaisir et que nous seront en plus rafraîchis. Un ami du salmorejo (même si ce dernier est uniquement à base de tomates et a une texture plus crémeuse).

Le gazpacho est une ancienne soupe typique du Sud de l'Espagne, notamment de l'Andalousie (même si désormais on en trouve dans tout le pays et même bien au-delà des frontières ;-). Un plat paysan à déguster dans les champs lors des fortes chaleurs. La simplicité qui a rencontré un énorme succès au point qu'aujourd'hui on en trouve différentes versions, du bistrot au restaurants chics.

Gaspacho (gazpacho) andalou (pour 4 personnes)

  • 500 g de tomates en grappe bien mûres
  • 1 poivron rouge moyen ou 2 poivrons verts fins et allongés
  • 3 oignons nouveaux (sans le vert) ou un demi-oignon rouge
  • 3 tranches de pain de campagne
  • 1 concombre moyen
  • 1 petite gousse d'ail dégermée (ou 2 gousses d'ail nouveau)
  • vinaigre de Xérès
  • huile d'olive vierge extra
  • piment en poudre (pimento)
  • sel

1. Laver et couper les tomates et les oignons en gros morceaux. Laver et couper le poivrons en gros morceaux en ayant soin de retirer le pédoncule, la partie blanche et le graines. Peler le concombre et le couper en rondelles.
2. Mettre le pain dans un saladier, versez-y 5 c à s d'huile d'olive puis ajouter toutes les légumes (garder un peu de concombre et de poivrons pour servir), 2 c à s de vinaigre, une pincée de sel et de piment. Laisser reposer au moins une heure au frais (toute une nuit c'est encore mieux). Passer ensuite le tout au blender en ajoutant un peu d'eau afin d'obtenir une soupe un peu épaisse. 
3. Rectifier l’assaisonnement et ajouter encore de l'eau selon vos goûts. Garder au frais au moins une heure et servir avec des glaçons, un filet d'huile d'olive et quelques dés de concombre et poivron.

Conseils :
- Le vrai gaspacho se prépare en pillant le tout graduellement dans un mortier (en commençant par l'ail et le pain), cela va lui donner une texture particulière, très agréable, plus rustique et authentique ;-)
- Pour plus de finesse, passez la soupe au tamis
- Utilisez les meilleures tomates que vous trouvez (même d'autres variétés comme celles allongées), bien mûres et parfumées. Certaines les pèlent (en les plongeant 30 s dans de l'eau chaude au préalable ou bien avec un couteau spécial). Certains pèlent aussi les poivrons. Personnellement je ne le fais pas et je trouve le résultat très bien.
- La texture plus ou moins liquide et la quantité d'ail dépend de la matière première et varie selon les famille.
- Vous pouvez servir le gaspacho avec des dés de melon (orange ou blanc), c'est très bon.

10 commentaires:

  1. Ca fait bien longtemps que je n'ai pas eu le courage de faire un gaspacho ... le votre est très appétissant en tout cas ! Je note la recette pour quand le courage me reviendra :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par simple curiosité, pourquoi faut-il du courage? J'ai jamais fait de gaspacho mais ça me paraît relativement facile comme recette.... o.O

      Supprimer
    2. C'est juste la partie "blender" qui en général me fait perdre patience car pour l'instant je n'ai pas l'ustensile approprié, du coup j'utilise un mixer qui en projette un peu partout :D mais oui la recette est facile sinon !

      Supprimer
  2. Bonjour Edda, en temps que andalouse je me permets rajouter que normalement le gazpacho se fait sans pain... C'est le salmorejo qui en a. Effectivement on peut rajouter des poivrons et concombres mais c'est optionnel, mais le soir souvant on le fait sans, pour mieux le digérer. Chez ma grand mère on avait tous les soirs d'été dans une grande bassine en terre cuite. Elle rajoutait de glaçons, c'était bien rafraîchissante !
    Une autre version differente plus chic c'est le gaspacho blanc o ajo blanco fait à base d'amandes.
    Voilà ma petite aportation. De toute façon, on dit qu'i ls existent autant gazpachos à de manières de le faire !
    Bon été et merci pour toutes tes rrecettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée de contredire Myriam mais il suffit de consulter le site http://www.spanish-food.org/cuisine-espagnole/gazpacho.html pour voir que les 2 recettes comportent du
      pain ! Il n'y a que les tomates qui ne sont présentes que depuis leur découverte. Merci Edda pour la varièté de tes recettes. Filomène

      Supprimer
  3. Ma maman l'a découvert aux années soixante parmi un cousin sien et desormais c'est notre plat préfèré de l'été!

    RépondreSupprimer
  4. Recette testée et unanimement approuvée ! Un régal de saveurs et de fraîcheur ! Une recette rapide et techniquement très facile ! Le top du top ! merciiiiiiiiiiii Edda
    Kizette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui exactement ! Merci beaucoup pour le retour et très contente du succès :-)

      Supprimer
  5. ma grand mère andalouse, faisait cette recette aussi avec de la mie de pain imbibée de vinaigre de xéres, elle faisait aussi celle aux amandes....je préfère nettement celui aux tomates et concombres!!! merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Adry pour les souvenirs ! Ah oui l'ajo blanco, j'aime beaucoup et c'est très différent (la version tomate est plus dans l'air du temps ;-) J'ai d'ailleurs publié la recette dans mon livre Cuisine du Soleil.
      Bonne soirée

      Supprimer