Apéritif & antipasti Entrées Italie Light Ligurie Plats Poisson Recettes de cuisine Régimes & occasions Sicile

Boulettes de poisson à l’italienne

boulettes poisson legeres italiennes recette facile
Boulettes de poisson à l’italienne, une recette légère et gourmande

Toutes rondes, crousti-moelleuses, iodées et super parfumées, ces boulettes de poisson à l’italienne vous séduiront à coup sûr ! Servez-les comme plat ludique et léger (elles sont en plus cuites au four !) ou même à l’apéro, elles vont vous faire voyager dans l’air marin avec grande gourmandise (oui parce qu’on peut manger sain et savoureux n’est-ce pas ?). Nous les avons dévorées en deux temps trois mouvements en souriant à chaque bouchée. La passion italienne pour les boulettes de toutes sortes perdure toujours hi hi et personnellement j’ai un faible pour les versions au poisson : cela permet de déguster le poisson différemment et de le rendre absolument charmant.

Pourquoi à l’italienne ? Tout d’abord car il y a du poisson, ensuite pour ses parfums (persil et citron le binôme fou) et enfin car il y a la petit touche de ricotta (et oui !) qui va les rendre encore plus moelleuses. En plus elles sont très faciles à réussir et encore plus rigolotes si on les réalise avec les enfants.

Pour rester dans le thème marin et léger j’ai aussi utilisé un sel spécial qui est rentré dans ma cuisine depuis un bout de temps… 😉

Le Sel Essentiel La Baleine*

Vous connaissez probablement la marque La Baleine (j’adore le nom très évocateur ;-), grande icône du sel qui existe depuis 1934. Elle trône toujours dans ma cuisine depuis que je vis en France et j’utilise aussi beaucoup son bicarbonate. Et d’ailleurs en passant, cet été j’ai eu la chance d’aller visiter les Salins d’Aigues-Mortes (magique), vous avez mon mini reportage sur mon Instagram. Ils ont lancé une nouvelle gamme de sel dont je vous parle aujourd’hui et qui est un bel ami : le Sel Essentiel.

Quelle est sa particularité ?

Il contient 50% de moins de sodium remplacé par des sels minéraux de mer précieux comme le potassium, le magnésium et le calcium. Grâce à cette formule unique le goût salé est préservé. Oui oui j’ai testé à plusieurs reprises sur plusieurs mets et même simplement sur une salade c’est agréable.

Qu’apporte-t-il à cette recette de boulettes de poisson ?

Je trouve qu’à part saler bien sûr, il apporte une note en plus, subtile, iodée, minérale très harmonieuse avec le reste, surtout en touche finale après cuisson.

boulettes poisson legere cuites four
Boulettes de poisson à l’italienne, gourmandes et légères

Quels sont les ingrédients des boulettes de poisson à l’italienne ? Des variantes ?

Il y a bien sûr du poisson. J’ai utilisé du blanc, du filet ou dos de cabillaud car très simple d’utilisation et de repérage mais de la dorade, du bar, de la sole iront très bien aussi. Vous pouvez aussi tester avec du saumon, c’est très bon. 

Vous trouvez ensuite :

  • de l’oeuf
  • du pain sous forme de chapelure ou de panko (que je vous recommande)
  • de la ricotta (toujours pour la consistance)
  • du persil
  • du zeste de citron (la petite touche italienne !)
  • du Sel Essentiel La Baleine (à l’intérieur et en touche finale)

Vous pouvez remplacer le citron jaune par du citron vert et le persil par de la coriandre pour une touche plus exotique. Vous pouvez enrober les boulettes de farine mais également de fruits secs comme de la poudre grossière de pistaches par exemple.

*Article sponsorisé

(Comme toujours le contenu et les propos m’appartiennent)

boulettes poisson legeres italiennes recette facile

Boulettes de poisson à l’italienne (cuites au four)

Type de plat: Poisson
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Portions: 6 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une recette de boulettes super parfumée, gourmande et légère. Parfaite comme plat mais aussi à l'apéro ou pour les enfants.

Imprimer

Ingrédients

  • 400 g cabillaud filet ou dos, frais ou décongelé
  • 100 g ricotta brousse ou brocciu
  • 1 oeuf
  • 1 zeste citron jaune non traité
  • 10 feuilles persil plat
  • 2 càs parmesan
  • chapelure ou panko : chapelure de pain de mie
  • Sel Essentiel La Baleine
  • Poivre
  • Huile d’olive vierge extra

Instructions

  1. Préchauffer le four à 200°C. Tapisser une plaque de papier cuisson. Mettre la chapelure sur une assiette plate.
  2. Couper le poisson en morceaux et mettre dans un saladier ou le bol du mixeur. Ajouter le persil ciselé, le zeste finement resté du citron, le parmesan, la ricotta, l’oeuf et 1 cuillère à café de Sel Essentiel. Poivrer.

  3. Mixer le tout, ajouter deux cuillères à soupe de chapelure ou de panko afin d’obtenir une de pâte un peu molle mais qui se tient (si besoin ajouter encore un peu de pain).
  4. À l’aide des mains humides, former de boulettes de cabillaud de la taille d’une noix en faisant bien rouler dans la paume. Les passer dans la chapelure de manière à bien les enrober.
  5. Poser les boulettes sur la plaque du four.
  6. Saler, verser un filet d’huile d’olive et enfourner pendant une quinzaine de minutes, voire un peu plus (les boulettes doivent légèrement dorer et devenir croustillantes sur le dessus). On peut aussi les retourner à mi-cuisson (elles seront un peu plus dorées mais moins rondes).
  7. Servir les boulettes chaudes ou tièdes saupoudrées de Sel Essentiel avec, par exemple, une petite salade de mâche, raisin et grenade.

Notes

Conseils :

Conservation : ces boulettes sont délicieuses chaudes pour le contraste crousti-moelleux mais elles se conservent plusieurs heures (voire jusqu’au lendemain si on utilise du panko qui reste croustillant). On peut les déguster à température ambiante.

Qu’est-ce que le panko ? : Le panko est une chapelure japonaise à base de pain de mie. Elle a la caractéristique de se présente en flocons mais surtout de rester croustillante longtemps (elle absorbe moins l’humidité). Du coup vous aurez encore la croûte pailletée croustillante plusieurs heures après cuisson.

Qu’est-ce que apporte la ricotta ? : la ricotta va contribuer à la légèreté et du moelleux (encore plus important vu que la cuisson se fait au four). Elle est imperceptible mais c’est la touche en plus.

30 Commentaires

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer