mercredi 25 janvier 2017

Ciambellone à l'orange et à l'huile d'olive (sans laitages)

Ciambellone à l'orange et à l'huile d'olive (sans laitages)
Ciambellone à l'orange et à l'huile d'olive 
Aujourd'hui je vous propose un gâteau simple et incontournable italien : le ciambellone (qui signifie gros gâteau rond avec un trou au milieu, en forme de bouée...). Ici il est parfumé à l'orange et à l'huile d'olive (sans laitages). Merveilleusement léger en bouche, moelleux, gorgé de soleil, il a été dévoré à la maison.
Un gâteau gentil, tout doux, même dans sa texture très souple, opposée au fondant du quatre quarts à l'orange que j'aime énormément aussi.

Le ciambellone ou la ciambella (mais c'est moins courant comme désignation) est le cake classique, le dessert que toutes les femmes italiennes doivent savoir faire (enfin ça, c'était plutôt avant ;-). Typique notamment du centre de l'Italie (dans d'autres régions, ce type de gâteau porte d'autre noms) et des zones de campagne, c'est un gâteau très simple, humble, avec des ingrédients du placard qui était un des seul qu'on pouvait déguster pendant l'année (le gâteau est un luxe !), à l'occasion des fêtes, mariages, baptêmes...

Le ciambellone est devenu une icône, le gâteau réconfortant du petit déjeuner des enfants ou des grands, celui qu'on offre aux voisins et aux amis. Et la madeleine de tous les italiens... ou presque.

Dans ma belle famille, saufs quelques exceptions (et ceci vaut aussi pour ma grand-mère napolitaine par exemple), ils sont plus doués pour la cuisine que la pâtisserie mais le ciambellone reste à la première place des gâteaux point de repère. Comme pourrait être le quatre quart en France par exemple.
Mon mari, qui a grandi avec, a été "traumatisé" par ces ciambelle trop cuites (voire à moitié brûlées sur les bords) de sa maman (qui en passant est une fine cuisinière). Du coup, pendant longtemps, il n'en a pas voulu, m'indiquant qu'après il aurait fallu un litre de lait pour pouvoir l'accompagner (lire avaler) décemment.
Mais, vous me connaissez, pour moi, si bien fait (sauf goûts personnels) rien ne peut être vraiment mauvais. Et personnellement durant mon enfance j'ai goûté à de très bons ciambelloni moelleux et parfumés préparés par des amis de mes parents. Ma maman étant plutôt du côté du quatre quart.
Du coup, j'en refais et j'ai enfin réussi à réconcilier mon mari avec ce gâteau parfait pour le petit déjeuner et le goûter.
Ciambellone cake italien à l'orange et à l'huile d'olive
Ciambellone, cake italien à l'orange et à l'huile d'olive
Ciambellone à l'orange et à l'huile d'olive (sans laitages) pour 6 personnes, un moule rond avec trou de 22 cm (ou un moule à gâteau de 20-22 cm de diamètre)

Préparation : 15 min
Cuisson : 40 min
  • 230 g de farine ordinaire (T55 ou, éventuellement T65)
  • 3 gros oeufs entiers (170-180 g sans la coque)
  • 120 g de sucre
  • 12 cl d'huile d'olive vierge extra délicate et parfumée (ou bien une huile plus neutre comme l'huile de pépins de raisins par exemple)
  • 3 grandes oranges non traitée et à la peau épaisse (on doit prélever le zeste et obtenir entre 13 et 15 cl de jus)
  • 8 g de levure chimique (un peu moins qu'un petit paquet de 11 g)
  • une pincée de sel 
  • le zeste d'un petit citron jaune
  • sucre glace pour la finition

1. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante) ou 180°C (chaleur statique). Tamiser la farine avec la levure.
2. Laver les oranges et le citron, les essuyer et prélever le zeste à l'aide d'un zesteur fin (type microplane. Les mettre immédiatement dans un saladier (ou la cuve d'un robot) avec le sucre et mélanger. Presser les oranges afin d'obtenir 13-15 cl de jus. Mélanger ce dernier à l'huile.
3. Ajouter les oeufs, le sel et fouetter à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'ils deviennent plus clairs et mousseux (il faudra 3 minutes environ).
4. Incorporer le mélange d'huile/jus d'oranger et fouetter encore légèrement 30 secondes (juste le temps que ça s'amalgame) puis ajouter la farine et mélanger à l'aide d'une spatule afin d'obtenir une pâte homogène et fluide. Ne pas trop travailler (s'il devait rester 2-3 mini grumeaux ce n'est pas grave).
5. Verser la pâte dans un moule rond avec trou au centre, recouvert de papier cuisson légèrement humidifié ou bien en silicone ou bien en métal bien beurré et fariné (c'est mieux mais ce n'est plus sans laitages (quelques mg) ou bien on peut remplacer le beurre par de l'huile de noix de coco).
6. Enfourner dans la partie un peu basse (2/3) du four et laisser cuire 40 à 50 minutes selon les fours et le type de moule. Le gâteau doit gonfler, dorer et en enfilant un cure-dent ou la pointe d'un couteau dans la pâte, ils doivent ressortir sec. Faire attention à ne pas trop cuire.
Laisser reposer dans le moule une dizaine de minutes puis démouler et saupoudrer de sucre glace.

Conseils :
- Conservation : le gâteau se conserve bien 2 à 3 jours bien recouvert de film alimentaire. Je pense qu'on peut aussi le congeler une fois parfaitement refroidi. Dans ce cas le faire décongeler quelques heures à température ambiante.
- Ciambella ou ciambellone classique italien : le ciambellone varie aussi de famille en famille. La version classique qu'on retrouve le plus souvent est composée de farine, d'oeuf, de sucre, d'un peu de liqueur pour l'arôme, de levure chimique, d'huile végétale (huile d'olive mais le plus souvent une huile de graines comme le tournesol, le maïs...), de zeste de citron et de lait. Désormais souvent l'huile est remplacée par le beurre mais c'est moins traditionnel. C'est un cake moelleux, à la texture vraiment souple.
- La recette que je vous donne ici est une variante très parfumée (grâce au jus d'orange qui remplace le lait et à l'huile d'olive qui s'utilise uniquement dans certaines régions). Le jus d'orange va donner une légère note fraîche et acidulée et permettre encore une meilleure levée. Si vous souhaitez rester plus classiques et avoir un peu plus de douceur, utilisez le lait.
- Temps de cuisson : comme toujours il est indicatif, voir mon billet sur comment cuire les gâteaux. Il dépend du four (ils sont tous différents !), du moule, son matériel qui conduit plus ou moins bien la chaleur... C'est pourquoi je donne toujours d'autres éléments et dans ce type de gâteau le test du cure-dent est le plus sûr.
- Sur cette base vous pouvez bien sûr varier les plaisirs : d'autres agrumes, un yaourt à la place du lait ou du jus d'orange, des épices, une liqueur pour aromatiser...
- La recette est inspirée avec quelques modifications (dont le jus d'orange) à un livre italien charmant dont je vous ai souvent parlé Fragole a merenda de Sabrine d'Aubergine.
- Le moule (que j'adore !) est de la marque de grande qualité Nordicware (je vous mets le lien)
 

41 commentaires:

  1. Ce ciambellone titille ma gourmandise! Il est magnifique et facile à faire, ce qui ne gâte rien ;-) et il faudra que j'investisse dans un moule de cette marque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Recette réalisée dans un moule à savarin pour de bons petits déjeuners... dégustée avec un bon jus d'oranges... Mmmm !

      Supprimer
  2. un delicieux gateau à l'huile d'olive, une belle présentation avec ce moule. bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  3. J'ai testé pour les quatre heures, super bon! C'était très parfumé, vite préparé, mes enfants ont adoré!
    Comme à chaque fois que je cherche une idée de recette j'ai consulté votre blog et là, une nouvelle recette, juste ce qu'il me fallait! ;-)
    Encore merci pour ce blog magnifique!
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Sophie, heureuse d'être un peu avec vous avec mes recettes ;-)
      Belle fin de journée !

      Supprimer
  4. Merci beaucoup, voici une super recette que je partagerai en. Famille, ma fille étant allergique au lait, cette recette ravira tout le monde

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai plus le droit aux produits laitiers, alors ce gâteau tombe à point nommé ! Me manque juste le moule, tant pis, je testerai dans un moule moins adapté. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Tous les moules conviennent ;-) Tenez-moi au courant

      Supprimer
  6. Recette vraiment tentante....pour des problèmes de santé, je suis obligée, le plus possible, de manger sans gluten. Pourriez vous me dire par quelle farine de préférence et si c'est envisageable je pourrai remplacer la farine de blé.
    Merci par avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Difficile de faire la même chose avec une farine sans gluten, surtout ce côté moelleux et aérien.
      Vous pouvez tenter de remplacer par un mélange de : farine de riz (120), amidon de maïs ou fécule de pommes de terre (40 g), farine de millet (40 g) et un peu de poudre d'amandes (30 g). Je vous suggère aussi d'augmenter un peu la quantité de levure (1 à 2 g)
      Ou bien, optez pour un gâteau sans gluten, très parfumé et plus dense comme ce gâteau à l'orange et à la polenta (ainsi pas de problèmes de substitution) http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/11/gateau-orange-polenta-sans-gluten.html ou bien plus arien aux amandes et au citron http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/05/gateau-amandes-citron-sans-beurre-sans-gluten.html

      Tenez-moi au courant !

      Supprimer
    2. Je vous remercie beaucoup pour vos suggestions. J'essaie au plus vite. Je vous tiendrai au courant de mes expérimentations.
      Bonne journée.

      Supprimer
  7. Bonjour Edda,

    Je souhaiterais tenter cette recette pour le dessert de ce soir : puis-je, comme je l'avais fait avec succès pour le cake au citron et à l'huile d'olive, remplacer une petite portion de farine par de la poudre d'amande, disons 40 ou 50g ? Bien sûr la texture sera un peu modifiée et la recette un peu moins traditionnelle...
    Merci d'avance pour votre réponse et pour toutes ses belles recettes que vous partagez avec nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui bien sûr ça marche bien (et comme vous j'aime aussi cette touche d'amandes).
      Merci à vous pour vos mots adorables !

      Supprimer
    2. Recette très appréciée ici, avec 50g de poudre d'amandes et une toute petite pointe de rhum. Merci encore !
      (Et j'en profite pour dire que je suis très tentée par la recette de curry publiée aujourd'hui :))

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Recette testée et approuvée telle quelle. Je l'ai fait dans un moule à cake pour 40 minutes de cuisson. Le goût de l'orange est tout doux dans ce gâteau moelleux et léger.
    Merci !

    RépondreSupprimer
  9. Testé hier et délicieux !
    j'ai mis moins de sucre et ajouté de la confiture d'orange maison dans la pâte, seules modifications, en plus du moule à manqué tout simple, mais ça fonctionne quand même très bien !
    MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le retour ravie ! Très bonne idée la confiture d'orange, je l'avais fait d'ailleurs pour le quatre quarts à l'orange http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/12/quatre-quarts-orange-cake.html
      Belle fin de journée

      Supprimer
  10. Celui-ci me tente beaucoup mais aujourd'hui j'ai suivi la recette de votre pain de Gênes, délicieux aussi pour qui aime le goût de l'amande !
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
  11. Je ne me ferais pas prier pour en prendre un bout.

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour cette recette qui va devenir l'un de mes classiques. Je l'ai fait dimanche et c'est le meilleur gâteau à l'orange que j'aie jamais fait. Mon mari suggère un glaçage au chocolat noir :-) mais je crains un peu d'écraser le goût d'agrume. Un glaçage très fin alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, heureuse du succès !
      Oui le chocolat aura toujours tendance à dominer c'est normal, ce sera un gâteau un peu différent et encore plus gourmand.
      À bientôt !

      Supprimer
  13. Je viens de me faire livrer 20kg de légumes et d'oranges de Sicile alors ce soir c'est moussaka avec les aubergines et cambellone avec les oranges! (et depuis que je l'ai testé il y a 2 ans, le risotto à l'orange et pesto d'herbe est devenu une de mes recette préférée de l'hiver!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le retour sur le risotto, très très contente ! Et je vois que nous aimons toutes deux ce qui est parfumé :-)

      Supprimer
  14. Bonjour Edda
    Une jolie découverte une fois de plus, appréciée à l'unanimité!
    J'ai mis de la fleur d'oranger à la place du citron, de l'huile neutre (mes huiles d'olive sont trop intenses pour la pâtisserie). Pour le procédé, j'ai battu les oeufs pendant 15mn, puis rajouter les liquides en filet en continuant à fouetter doucement, puis fait cuire à 160°.
    Une merveille tiède avec le côté croustillant des bords et le nuage moelleux de l'intérieur. Le lendemain, plus de contraste de textures mais un gâteau moelleux-fondant avec un délicieux gout d'orange (plus prononcé que la veille). Très peu sucré (en bouche du moins), bref à faire et refaire.
    Merci encore et bonne journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci à toi pour l'enthousiasme et tous les détails ! Oui le contraste croûte/mie (et ceci vaut pour beaucoup de gâteau de ce genre) s'évanoui ensuite.
      Belle soirée et bon week-end !

      Supprimer
  15. Me revoilà après ma question de tout à l'heure sur le canard rôti aux épices. Je pense que ton dessert ira parfaitement avec celui-ci .
    J’espère le réussir vu que je reçois demain. Je n'ai pas encore d'idée par quoi accompagner le canard. As tu des suggestions?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait !
      Je l'avais servi avec de la purée de topinambours http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/12/puree-topinambours.html ou de carottes http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/12/puree-carottes-orange.html.
      Autrement des pommes de terre rôties à la graisse de canard http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/12/pommes-de-terre-roties-graisse-canard.html ou de la purée classique ou de chou-fleur http://www.undejeunerdesoleil.com/2011/03/poulet-roti-puree-de-chou-fleur-lorange.html iraient bien. Sinon, il y a aussi les endives braisées à l'orange http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/11/endives-braisees-orange.html ou une salade comme celle-ci http://www.undejeunerdesoleil.com/2010/01/salade-de-broccoli-chou-fleur-et-huile.html.
      Bon dîner et à bientôt !

      Supprimer
  16. Une grande reussite! Merci pour votre recette. J'ai fait ce petit gateau ce matin pour mes amis allergiques au lait. Ils ont (et moi aussi) adores.
    Merci!

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Edda ! superbe recette que je pense tester dès demain !
    Pourrais tu nous dire si tu as chemisé ton moule avec du papier sulfurisé, ou est ce que tu l'as simplement beurré pour obtenir un démoulage aussi parfait ?! Malheureusement lorsque j'utilise ce genre de moule, j'ai souvent une partie du gateau qui reste "accrochée" au fond ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marion,
      Contente de te donner envie !
      Je beurre et je farine (à l'ancienne) soigneusement (surtout le beurrage). Tu peux aussi utiliser du papier cuisson mais le moule doit avoir une forme régulière type cake ou parois toutes lisses.
      Bonne soirée et tiens-moi au courant !

      Supprimer
  18. Juste divin !!!
    Je l'ai fait avec moitié moins d'orange (le stock était vide!), moitié moins de sucre et deux grosses cuillères de marmelade de clémentines et d'orange (on s'arrange avec ce que l'on a) et c'était divin.
    D'un moelleux incomparable et plein de saveur.
    J'ai hâte de prendre mon petit-déjeuner... Le vice!
    Merci pour cette recette Edda !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand grand merci Lucie, très très contente du succès !
      À bientôt

      Supprimer
  19. Cette recette m'a donné une occasion de tester un moule à trou dont je ne m'étais jamais servi depuis des années...
    Finalement le plus difficile dans la recette a été de presser les oranges (une fois le zeste enlevé à la microplane, elles avaient tendance à être un peu molles et collantes...)

    J'ai beaucoup aimé la texture très moëlleuse (et le gâteau s'est bien gardé quelques jours). Le goût est assez peu sucré mais ça ne me gênait pas, et mes filles l'ont dévoré servi avec de la crème anglaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Estelle très contente du succès ! Pour les oranges je vous suggère de râper le zeste avant de les presser (je fais toujours ainsi avec les agrumes) ainsi pas de problèmes après. Et s'il y en a un peu plus pas grave.
      Oui avec une crème anglaise cela fait un dessert de fin de repas à part entière, plus élégant encore.
      À très bientôt !

      Supprimer