Angleterre Italie Plats Recettes de cuisine Recettes de fêtes Recettes du monde Régimes & occasions Sans gluten Viandes

Poitrine de porc rôtie aux herbes

Poitrine porc croustillante rotie herbes
Poitrine de porc rôtie aux herbes super croustillante

Oui j’ai récidivé, plusieurs fois d’ailleurs, surtout si j’ai des invités, avec cette merveille de gourmandise, essentielle et la plus simple au monde (et même bon marché !). Je parle de la poitrine de porc rôtie au four avec cette croûte super croustillante (à tomber) et la viande fondante… Cette fois-ci je vous propose une recette avec un morceau plus grand (très pratique puisque cela se conserve plusieurs jours et vous n’aurez plus à y penser) et surtout parfumé aux herbes de Provence. Succès fou à la maison et je l’ai servir avec ma confiture de tomates de l’autre jour.

Comment obtenir une peau super croustillante qui tient ?

Je vous en ai déjà parlé à propos de l’autre recette de poitrine de porc rôtie, cela se fait tout seul. C’est une question de :

  • températures : d’abord à 180°C (voire 160°C si votre four chauffe beaucoup) puis à 200°C
  • cuire d’abord côté peau en dessous avec le sel et ensuite au-dessus
  • et, enfin je vous livre une nouvelle astuce si vous avez un peu de temps : faites sécher la peau/couenne au frais avec le sel quatre heures avant de cuire

Quels accompagnement pour la poitrine de porc : fruits pour un sucré-salé et des légumes

Oui les fruits se marient à merveille : une compote de prunes, une confiture de tomates ou une confiture de tomates vertes, une compote de pommes…

Côté légumes, servez avec des légumes rôtis comme ces poivrons rôtis et mariné ou ces aubergines rôties au zaatar, des épinards sautés à l’indienne, ce caviar de courgettes à l’indienne ou cette purée de courge butternut au chèvre. Et bien sûr ne renoncez pas à une salade verte ou une salade de tomates en plus des légumes cuits.

Poitrine porc rotie recette astuces
Poitrine de porc rôtie aux herbes recette facile et astuces
Poitrine porc rotie recette astuces

Poitrine de porc rôtie aux herbes de Provence

Type de plat: Viande
Cuisine: Française
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 3 heures
Portions: 8 personnes
Auteur: Edda Onorato

Une poitrine de porc fondante avec une croûte super croustillante et le parfum des herbes. Une recette ultra simple et un régal !

Imprimer

Ingrédients

  • 2 kg porc poitrine, entière avec la couenne
  • 4 càs gros sel ou fleur de sel
  • 2 càs herbes de Provence

Instructions

  1. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante ou, encore mieux grill avec vapeur). Inciser en traits horizontaux (ou faire inciser par le boucher mais il aura tendance à faire des grilles comme dans mon cas ;-(. Cela va faciliter la découpe.

  2. Poser une feuille de papier sulfurisé sur une plaque. Mélanger le sel avec les herbes les mettre sur la plaque sur une surface équivalente à celle de la poitrine de porc. Y poser dessus la poitrine de porc côté couenne sur le sel.

  3. Enfourner pendant 1h30-1h40 puis retourner la viande, augmenter la température à 200°C et enfourner pendant une heure environ le temps que la peau devienne dorée et bien croustillante.

  4. Laisser à peine tiédir, découper et déguster.

Notes

Conseils :

Conservation : une fois cuite, cette poitrine de porc se conserve trois jours (mieux vaut mettre au frais). Pensez à la réchauffer au four (même découpée) à très haute température (220-250°) afin d’avoir une peau croustillante. Normalement elle le reste deux jours mais après elle a tendance à devenir plus souple.

S’il vous en reste une petite quantité, découpez-la finement encore bien froide puis faites-la mariner dans un peu de sauce soja et eau et puis utilisez-la dans un ramen.

17 Commentaires

  • La précédente étant excellente, celle-ci ne peut qu’etre succulente avec le gout des herbes de provence. Toujours de très bonne recettes de » derrière les fagots » qui nous régalent. Merci pour tous ces régals. Bon week-end.

  • Bonjour Edda,

    Y a-t-il un hiatus ou pas quand aux températures?
    D’abord 200°C puis 180°C dans cette recette ici;
    Dans la précédente du mois d’août c’était l’inverse (ce qui avait créer le débat d’ailleurs)?

    Je vais essayer cette recette au plus vite.
    Merci pour la qualité de vos parutions
    Bruno

    • Bonjour Bruno,
      Merci pour le message et l’attention et vos compliments !
      Oui en effet ce qui est exact c’est ce qui est écrit dans la recette et pas l’introduction (rectifiée) : d’abord température plus basse puis plus haute. Sachant qu’en vrai (pour avoir testé) il n’y a pas vraiment de grande différence dans le résultat et surtout si la pièce est grande comme ici mieux vaut ne pas trop chauffer dans un second temps.
      Bonne soirée

  • Bonjour Edda,

    Merci pour vos merveilleuses recettes qui enchantent ma cuisine et ma famille depuis plusieurs années déjà ! Je n’ai jamais été déçue 🙂
    J’ai une petite question avant d’aller chez mon boucher : le morceau utilisé ici est-il l’équivalent de la ventrèche fraiche et si oui, faut-il enlever la couche de couenne « dure » avant de mettre en cuisson ?
    Merci d’avance pour votre réponse,
    Bonne soirée
    Violaine

    • Bonsoir Violaine,
      Un grand merci à vous pour la fidélité et l’enthousiasme !!
      Oui je pense qu’on l’appelle aussi ventrèche (la poitrine) et il ne faut pas retirer la couenne, c’est elle qui va fondre en grande partie gardant une couche croustillante. En tous cas, en général le boucher vous la vend ainsi et propose juste de faire des incisions si vous voulez.
      Tenez-moi au courant !

  • 5 stars
    Grand succès pour ce rôti, que nous avons savouré en famille, accompagné d’une cianfotta. Il est aussi bon chaud que froid le lendemain et il n’est même pas difficile à faire. Merci, Edda.

  • Cette recette …. une vraie tuerie !!! une viande savoureuse, juteuse … et une couenne bien croustillante !!!
    C’est en plus une recette assez simple, qui peut finir de cuire pendant qu’on prend l’apéro avec les copains

    Merci Edda ! je la referai encore et encore, et je compte bien en faire ma spécialité 😀

  • 5 stars
    Merci pour cette recette nous nous sommes régalés. Servie avec une purée de potimarron au curry et du riz.

    La viande est à la fois fondante et croustillante.j’avais cuit 1 morceau de 1,4 kg (1h côté peau, et 50 mn côté chair)

    Encore merci.

  • Super bonne recette.
    Cependant la prochaine fois je prendrai la peine de me déplacer chez l’éleveur pas très loin de chez moi, ses porcs sont élevés en liberté, la viande est plus goûteuse et un moins grasse.
    Avec ce confinement, je ne voulais pas sortir que pour ça, mais la recette en vaut vraiment le coup autant par sa simplicité que par ses sauveurs.
    Tres bon plat, comme d’habitude, même si habituellement je ne laisse pas de commentaire !

    • Merci beaucoup Caro pour le retour, si contente qu’elle vous ait plu ! C’est ma recette fétiche 2020 que je fais plusieurs fois par mois et que tout le monde adore. Oui avec de la bonne viande ça change encore plus 😉
      Et merci beaucoup pour la fidélité !

Commenter

Evaluation de la recette




Partagez
Tweetez
Enregistrer