mardi 27 octobre 2015

Gratin de pâtes à la courge butternut et mozzarella

Gratin de pâtes à la courge butternut et mozzarella
Gratin de pâtes à la courge butternut et mozzarella
Voici un gratin très automnal, parfumé, réconfortant, coloré et qui nous a régalé : un gratin de pâtes à la courge butternut et à la mozzarella. Des pâtes douces avec la texture gentille de la courge, le fondant de la mozzarella et enfin la sauge qui vient réhausser le tout avec son parfum, son côté herbacé...
Un plat profondément italien (pasta al forno con zucca e mozzarella) dans son approche, son mélange de saveurs, plutôt du Nord vu la présence de la crème, du beurre, du parmesan et de la sauge mais avec la touche passe-partout du Sud : la fameuse mozzarella (votre alliée dans tous les gratins d'ailleurs). J'adore quand elle se mêle aux pâtes, juste à peine fondue et, par sa discrétion, adoucit les autres saveurs.

Pour avoir une texture idéale, j'ai d'abord opté pour une courge butternut qui a un côté fondant et peu aqueux et pas fibreux (mais vous pouvez très bien aussi remplacer par du potimarron) et surtout je l'ai rôtie au four de manière à garder sa saveur et sa tenue.
Pour le côté crémeux, j'ai assaisonné les pâtes avec du beurre, de la crème et du parmesan (si si c'est aussi italien tout ce blanc et c'est délicieux), c'est important. La touche de la noix de muscade est également typique et vous rappelle la béchamel n'est-ce pas ? D'ailleurs, vous pouvez aussi assaisonner les pâtes avec de la sauce béchamel agrémentée de parmesan et un peu liquide, si vous préférez.
Un plat gentil, végétal, laiteux et complet, qui réchauffe le coeur...
Gratin de pâtes à la courge butternut et mozzarella
Gratin de pâtes à la courge butternut, mozzarella, parmesan et sauge
Gratin de pâtes à la courge butternut, mozzarella et sauge (pour 4 personnes)
  • 600 g de chair de courge butternut (doubeurre) coupée en dés et sans la peau (ou bien, à défaut de potimarron ou de potiron)
  • 320 g de pâtes courtes types mezze penne, pennette, maccheroni...
  • 180 g de mozzarella fraîche (de vache ou de bufflone) bien égouttée (ou un mélange de mozzarella et de scamorza pour une saveur plus typée)
  • 30 g de beurre doux + un peu
  • 8 càs de crème fleurette
  • 6 belles càs de parmesan fraîchement râpé (ou un mélange avec du pecorino)
  • 6 feuilles de sauge fraîche
  • 2 branches de thym frais
  • une pincée de noix de muscade
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Préchauffer le four à 200°C. Poser les morceaux de courge sur une plaque recouverte de papier cuisson, les huiler légèrement, saler et ajouter un peu de thym. Enfourner pendant une vingtaine de minutes, le temps que les morceaux deviennent plus fondants sans pour autant se défaire.
2. Peu avant la fin de cuisson de la courge, porter à ébullition une grande quantité d'eau dans une grande casserole. La saler puis y plonger les pâtes et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet moins une minute.
3. Pendant ce temps, préparer un saladier avec le beurre, la moitié de feuilles de sauge ciselées. Egoutter les pâtes et les verser dans le saladier. Mélanger et ajouter la crème, 4 càs de parmesan, du sel, la noix de muscade et un peu de poivre. Mélanger à nouveau de manière à assaisonner les pâtes. Ajouter ensuite 2/3 de la courge cuite.
4. Transférer le tout dans un moule à gratin, ajouter le reste de courge et les dés de mozzarella. Parsemer du reste de parmesan, ajouter le reste de sauge, saler et parsemer d'un peu de beurre.
5. Enfourner et laisser gratiner 10 à 20 minutes (selon que le moule est individuel ou pas), juste le temps que le parmesan forme une petite croûte et que la mozzarella fonde.
Déguster de suite, chaud.

25 commentaires:

  1. Il me donne faim ton gratin de mon matin...

    RépondreSupprimer
  2. Si appétissant! Un beau gratin automnal.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. En voilà une bonne idée ! Merci pour la recette. Je vais vite essayer de la tester

    RépondreSupprimer
  4. J'avais tout ce qu'il fallait sous la main, et ce fut donc le repas de ce midi : une merveille de douceur, bien contrebalancée par les herbes. Et puis ça m'a donné l'idée de faire des gnocchi au beure et à la sauge un de ces jours...
    Merci pour cette belle recette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super Caroline, merci à vous, je vous ravie !!

      Supprimer
  5. Ça m'a l'air si bon ! Que je vais prendre note ;)

    RépondreSupprimer
  6. Hé bien !! Cette recette est très tentante je dois dire ! J'ai mangé quelque chose de quasi similaire aujourd'hui, la recette sera en ligne dans la semaine ! L'automne c'est juste merveilleux. <3
    Au passage, je découvre tout juste ton joli blog, je vais m'abonner un peu partout, il me plaît beaucoup ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Ca a l'air délicieux, du coup je garde ma butternut pour demain et je met mon potimaron dans la soupe de ce soir !

    RépondreSupprimer
  8. Hum ! Mais j'ai tout ce qu'il faut dans le frigo moi aussi et une réserve impressionnante de courges !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  9. Miam ! ce plat sent bon la cuisine italienne , pleine de saveurs chaudes au palais.
    Par contre, désolée, mais je vais remplacer la crème fleurette (que je ne supporte pas (intestins) par de la crème de riz onctueuse.
    merci encore pour ton joli blog qui fourmille aussi bien de recettes que de découvertes italiennes et ton livre "un déjeuner de Soleil" est tout simplement magnifique !

    Buena notte Laurence

    RépondreSupprimer
  10. Ca a l'air trop bon, j'ai bien envie de tester cette recette !
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
  11. Super bonne idée recette !

    Madame Maurice
    http://mmemaurice.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  12. Je viens de finir mon assiette et c'était incroyable. Merci pour cette super recette !

    RépondreSupprimer
  13. Le nom français du butternut n'est pas babeurre mais doubeurre (rarement employé...). Peu importe, ça semble bien bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dalva oups merci, en effet erreur de frappe ou lapsus avec un autre produit que j'aime beaucoup :-) Oui c'est vrai, très rarement employé

      Supprimer
  14. Tout juste testé, c'est très bon !! Merci :)

    RépondreSupprimer
  15. Fait et dévoré ! C'est trop bon et simple à faire. Et pour le repas de midi au boulot, j'ai juste rajouter 3 tranches de magret séché et voilà l'affaire ! Merci pour la recette ;)

    RépondreSupprimer