dimanche 3 avril 2016

Pesto rouge de tomates séchées

Pesto rouge de tomates séchées
Pesto rouge de tomates séchées
Le pesto du placard qui donne un goût d'été même si la saison n'est pas vraiment là : un pesto rouge de tomates séchées. Prêt en quelques minutes il fait merveille avec plein de choses (voir mes conseils) mais surtout avec des pâtes ou des gnocchi de ricotta par exemple. On peut se régaler avec très peu n'est-ce pas ?
Je vous a déjà proposé plusieurs pesto rouges : un pesto rouge de tomates séchées et olives, un pesto rouge de poivrons et un pesto aux deux tomates et pistaches. J'adore ces préparations simples, parfumées et pleines de goût.

Cette version est intense en saveur et se rapproche du pesto classique au basilic du fait des pignons de pin et du basilic mais il y a bien sûr la grande présence de la tomate avec son côté doux et acidulé à la fois.
Toujours pratique à avoir sous la main ou à préparer à la dernière minute (la solution que je préfère).

Pesto rouge de tomates séchées (pour un pot de 250 g environ, pour 4 personnes si sauce pour des pâtes)

  • 150 g de tomates séchées* à l'huile d'olive vierge extra (ou, à défaut de tournesol mais de qualité) ciselées
  • 50 g de parmesan râpé ou de pecorino
  • 20 g de pignons de méditerranée
  • une vingtaine de feuilles de basilic ou une quinzaine de persil, lavées et séchées
  • 4 à 5 cl d'huile d'olive vierge extra
  • 1 gousse d'ail
  • gros sel et poivre

1. Poser une pincée de gros sel sur le fond d'un bol de mixeur puis ajouter l'ail, les tomates et le basilic. Commencer à mixer par à coups et rapidement (pour éviter de chauffer la préparation) puis ajouter les pignons et le fromage. 
2. Verser l'huile en deux ou trois fois. On doit obtenir une pâte un peu grossière mais assez homogène. On peut aussi procéder au mortier dans le même ordre mais il faut de l'huile de coude car les tomates sont souples. Si besoin ajouter encore un peu d'huile d'olive. 
3. Poivrer et utiliser de suite ou bien le mettre dans un bocal propre, recouvert de film alimentaire au contact et garder au frais.

Conseils :
- Conservation : ce pesto se conserve deux jours au frais, bien recouvert
- Utilisation : vous pouvez l'utiliser sur des tartines, pour farcir une viande, garnir des feuilletés  (genre escargot) pour l'apéritif ou un pain, accompagner du poisson et bien sûr pour assaisonner des pâtes (ma version préférée vous imaginez). 
- Sachez que la saveur est plutôt intense, puissante, c'est pourquoi je trouve que dans le pain elle va très bien, si vous souhaitez en faire une sauce (pour les pâtes, viande etc) ou bien des tartines je vous conseille de la mélanger ou la marier avec un ingrédient doux et laiteux tel que la ricotta (dans une tartine ou des pâtes) ou même la crème fraîche (pour les pâtes). Ou en tous cas, dans ce dernier cas de diluer avec de l'eau de cuisson.
- Variantes : vous pouvez bien sûr diminuer la quantité de tomates et ajouter des olives ou des câpres, vous pouvez remplacer les pignons par des amandes, des pistaches ou même des noix de cajou ou des cacahouètes... Vous pouvez diluer la texture et l'intensité en goût du pesto avec un peu d'eau, de la ricotta ou même quelques tomates cerises.
- *Vous pouvez utiliser des tomates séchées tout court (je préfère moins car elles sont plus sèches et cela demande plus de temps). Dans ce cas faites-les tremper une nuit dans de l'eau puis égouttez, séchez-les et trempez-les deux heures dans de la bonne huile d'olive que vous pouvez utiliser pour le pesto.

6 commentaires:

  1. J'adooooore ce pesto, j'en raffole même !

    RépondreSupprimer
  2. bjr

    comme je n'ai pas de basilic et que le persil n'a pas gelé MERCI je fait ta recette des demain MERCI

    Cannelles

    RépondreSupprimer
  3. Recette a essayer, ca m'a l'air délicieux

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai fais, il est fantastique, et je l'ai mis aussi dans un soleil feuilleté pour l'apéro, cela a été une tuerie.

    RépondreSupprimer