Italie Pasta & risotto Plats Recettes de cuisine Recettes de fêtes Viandes

Les véritables lasagne à la bolognaise italiennes et 4 astuces pour les réussir

Les véritables lasagnes à la bolognaise italiennes et 4 astuces pour les réussir
Lasagne à la bolognaise
Peut-être encore plus que la carbonara et la salade caprese (tomate-mozza) les lasagne à la bolognaise (lasagne verdi alla bolognese) sont devenues un plat mythique et emblématique de la cuisine italienne dans le monde. Et comme toujours pour le meilleur et pour le pire ;-). Les vraies sont juste divines !
Je vous avais déjà parlé de la sauce à la bolognaise (ragù alla bolognese) de son histoire et ses secrets et, aujourd’hui, à la grande demande de beaucoup d’entre vous voici la vraie recette des lasagne (oui c’est sans s car déjà au pluriel en italien) comme on les déguste à Bologne et 4 conseils pour les réussir. Je reçois régulièrement des mails à ce sujet et vous avez raison, ça manquait.
Je vous suggère vraiment de tester cette version, le vrai goût de l’Italie et en tous cas celui qui a bercé mon enfance et que je retrouve encore aujourd’hui à chaque fois que je vais là-bas notamment les dimanches et jours de fêtes. Et c’est ma belle-famille notamment ma belle-maman qui prépare les meilleures lasagnes du monde (si je trouve le temps je vous livrerai sa recette secrète un peu différente de la classique).

Les lasagnes sont un plat riche, de fête qui demande du temps et une belle tablée joyeuse (bon le soir en rentrant après une longue journée ça fait du bien aussi ;-). Autrefois et quelques fois encore aujourd’hui elles étaient servies même lors des mariages. Le grand avantage c’est que vous pouvez les préparer à l’avance. C’est un plat au four, fondant et crémeux (pas de pâtes al dente ;-). Une sorte de pasticcio
Saviez-vous que le concept de lasagne est l’approche la plus ancienne des pâtes italiennes ? Déjà à l’époque des romains on mangeaient des lasagnes les laganà (des couches de pâtes souvent à base d’épeautre ou de millet et une sauce blanche, le tout très moelleux voire une sorte de bouillie ;-).
Et pourtant dans la cuisine traditionnelle italienne, il existe peu de recettes de lasagnes typiques contrairement à ce qu’on pourrait croire. Ceci dit, vue le magie de ce plat et qu’il s’agit de pâtes, le tout est déclinable à l’infini…
Pour revenir à la recette, je vous donne l’authentique avec des ingrédients typiques de l’Émilie-Romagne (pas d’Emmental, de mozzarella ou autre…) et comme on les déguste là-bas et dans de nombreux foyers tout le long de la botte.
Tout d’abord il faut bien sûr un bon ragù à la bolognese, avec un mélange de viandes, une cuisson douce… Ensuite ces lasagne ont la particularité de se préparer avec des pâtes fraîches à l’oeuf vertes (si si) d’ailleurs on les appelle à Bologne tout simplement les lasagne verdi (lasagnes vertes).
De plus il y a de la béchamel, indispensable pour équilibre le tout, apporter de la douceur et du crémeux. Sans, ce ne seront plus elles (et plus sèches). Vous verrez le tout fond ensemble.
Et enfin bien sûr, le fameux parmesan en abondance ! Il va donner une belle saveur, un côté salé et une magnifique croûte.
Voici donc la recette très détaillée avec à la fin du billet des conseils et des secrets pour les réussir, les cuire, les conserver…
Régalez-vous !
Sauce bolognaise pour les véritables lasagne à la bolognaise italiennes. Sauce
Sauce à la bolognaise

Lasagnes à la bolognaise ou lasagne verdi alla bolognese comme à Bologne (pour 10 personnes)

Préparation : 1h30
Cuisson : 3h
Pour les pâtes fraîches à l’oeuf vertes :
  • 400 g de farine
  • 300 g de pousses d’épinards
  • 3 oeufs entiers (180 g)
  • 700 g de tomates en boîte (de bonne qualité) ou 70 cl de coulis de tomate
  • 500 g de viande de boeuf ou veau haché (ou un mélange de porc et boeuf)
  • 150 g de chair à saucisse (du boucher) (ou échine de porc hachée)
  • 80-100 g g de pancetta longue coupée en dés (ou, à défaut, des lardons de qualité)
  • 50 g de beurre
  • 1 carotte en dés
  • 2 branches de céleri en dés
  • 1 oignon jaune émincé
  • 1 verre de vin rouge
  • 2 verres de lait frais entier
  • 2 feuilles de laurier, sel et poivre
Pour la béchamel et la finition :
  • 1 l de lait frais entier
  • 80 g de beurre
  • 70 g de farine
  • noix de muscade, sel et poivre
  • 200 g de parmesan fraîchement râpé
  • quelques noix de beurre
1. Préparer le ragù la veille ou l’avant-veille. Éplucher et couper la carotte et le céleri en dés. Émincer l’oignon. Dans une grande casserole un peu haute faire revenir la pancetta à feu vif le temps qu’elle colore. Ajouter le beurre puis la carotte, le céleri et l’oignon. Baisser le feu et faire rissoler quelques minutes. Ajouter ensuite la chair à saucisse et la faire colorer en remuant avec une cuillère en bois. Ajouter enfin la viande et laisser colorer également en ayant soin de remuer afin d’éviter que la viande fasse des masses (il faut qu’elle reste hachée). 
2. Verser le vin et laisser évaporer. Verser ensuite la sauce tomate, ajouter le laurier, saler et laisser mijoter à feu très doux pendant au moins deux heures (si pas trois), le temps que la viande absorbe doucement la sauce et devienne plus dense. Si besoin ajouter un peu d’eau en cours de cuisson. Ajouter le lait, mélanger et laisser frémir encore quelques minutes. Retirer le laurier, saler et poivrer. La sauce doit rester bien crémeuse/fluide car elle va cuire à nouveau. Laisser tiédir et garder de côté (voir plus bas comment le conserver) ou utiliser tout de suite.
3. Préparer la pâte fraîche à lasagne (même la veille). Dans une poêle sans matière grasse, faire cuire les pousse d’épinard quelques minutes, le temps qu’elles retombent et perdent une grande partie de leur eau. Les presser puis les hacher au couteau (il faut vraiment qu’il y très peu d’eau autrement la pâte sera trop humide et collante. 
4. Verser la farine dans un saladier, former un puits au centre et ajouter les oeufs avec les épinards. À l’aide d’une fourchette mélanger puis incorporer peu à peu la farine. Au début la pâte sera peu homogène et un peu collante c’est normal. Travailler la pâte (si besoin ajouter un tout petit peu de farine) à la main en la repliant sur elle-même de manière à ce qu’elle devienne lisse, souple et homogène. S’il reste des rayures d’épinards ce n’est pas grave, elles vont partir (et en tous cas c’est joli) une fois que la pâte sera étalée. Former une boule, fariner à peine, couvrir la de film alimentaire et laisser reposer au frais au moins une heure.
5. Préparer la béchamel : faire fondre le beurre dans une casserole à fond épais puis ajouter la farine, mélanger avec une cuillère en bois et faire colorer légèrement (il doit se former une sorte de pâte : roux). Verser ensuite le lait en trois fois (pour qu’il soit absorbé peu à peu) tout en mélangeant pour éviter la formation de grumeaux. Laisser cuire à frémissement pendant 8 minutes environ, le temps que la crème épaississe et nappe la cuillère. Elle doit quand même rester bien fluide car elle cuira à nouveau au four. Éteindre, saler, poivrez et ajouter une grosse pincée de noix de muscade. Couvrir de film alimentaire et garder de côté ou bien utiliser de suite.
6. Étalez la pâte à lasagne (un quart de pâte à la fois comme indiqué dans cet article sur les pâtes fraîches maison), dans tous les crans jusqu’à l’avant-dernier cran, en ayant soin de bien fariné la pâte à lasagne (elle est plus humide qu’une pâte classique. Couper chaque ruban en rectangles de 12 cm et le poser sur un linge fariné (ou du papier cuisson fariné). Procéder de même avec le reste de pâte.
7. Faire cuire les pâtes. Portez à ébullition de l’eau et salez-la. Faire cuire 3 lasagne à la fois pendant 30 s puis égoutter et poser sur un torchon propre. Procédez de même avec le reste de pâte.
8. Préchauffez le four à 180°C. Procéder au montage des lasagne dans un récipient en métal, pyrex ou en céramique dans cet ordre : une fine couche de sauce, une couche de pâtes, une couche de béchamel, une couche de sauce puis une fine couche de parmesan et ainsi de suite en terminant avec le parmesan. Il faudra en tout entre 5 et 7 couches de pâtes selon la dimension du moule. Certains finissent la couche avec une couche de pâtes et de parmesan qui deviendra donc bien croustillante (donc plus sèche que le reste) se séparera et pourra être dégustée séparément. Comme dans ma belle famille et selon nos goûts à la maison, je préfère faire comme je vous ai indiqué : toutes les lasagnes sont ainsi homogènes et bien assaisonnées. Parsemer de quelques touches de beurre
9. Enfourner pendant 30 minutes environ, le temps que la sauce prenne et qu’il se forme une croûte. Si les lasagne sèchent trop vite, couvrir d’une feuille d’aluminium. Servir chaud-tiède.
Béchamel pour les véritables lasagne à la bolognaise italiennes.
Sauce béchamel
4 CONSEILS POUR LES RÉUSSIR
1. PÂTES
L’idéal serait de faire les pâtes soi-même, c’est plus long mais le résultat et la texture sont superbes. Faites-le en compagnie en papotant c’est plus rigolo et prévoyez de la place pour poser les rubans de lasagnes au fur et à mesure que vous les étaler.
  • Pâtes vertes :
Traditionnellement et pour un résultat parfait je vous conseille vivement de préparer les pâtes vous-même. Certes c’est plus long mais la texture, le fondant et le goût seront au rendez-vous. De plus la cuisson est plus rapide.
Les pâtes vertes à base d’épinards sont plus humides que les pâtes fraîches aux oeufs classiques (forcément) vous aurez donc besoin de farine pour le plan de travail ou la machine à pâte. La bonne nouvelle c’est qu’elles sont plus faciles à étaler à la main au rouleau (car elle sèchent moins vite) mais plus fragiles car moins souples que des pâtes à l’oeuf.
Ne vous inquiétez pas pour les épinards, il n’apportent pas de goût 🙂
  • Pâtes à l’oeuf classiques maison :
Pour faire plus simple, vous pouvez opter pour des pâtes à l’oeuf classiques, comme expliqué dans ce billet sur les pâtes fraîches à l’oeuf. Le procédé sera toujours le même mais elles sont plus faciles à travailler. Là aussi leur fraîcheur donnera un beau fondant aux lasagnes et permettra une cuisson rapide
  • Pâtes à l’oeuf à lasagne déjà prêtes
Si vous n’avez pas le temps ou l’envie (je le fais aussi comme beaucoup d’italiens y compris ma belle-maman qui prépare des lasagne magnifiques), vous pouvez acheter la pâte à l’oeuf toute prête.
Je vous conseille vivement si vous pouvez, de l’acheter chez un traiteur italien (en demandant bien quand elle a été préparée, elle doit être fraîche). Cela vous garantira un bon résultat et pas de soucis de cuisson.
Si vraiment vous êtes pressé les pâtes sèches à l’oeuf de grande surface peuvent dépanner. Toutefois elles sont moins goûteuses et il faudra bien veiller à la faire cuire à préalable (pas comme indiqué sur le paquet) pour qu’elles puissent bien se fondre avec le reste… dans les lasagnes pas de pâtes al dente !
2. SAUCES
Soyez généreux avec les sauces ! Généralement je mets plus de ragù et moins de béchamel (qui reste indispensable hein 🙂 mais à vous de faire comme vous aimez avec par exemple la même quantité des deux.
Dans le ragù alla bolognese, il y a de béchamel (si si) pas de mozzarella ou autre. Elle est très importante car reste légère en donnant du corps et apporte de la douceur qui atténue la saveur de la viande.
Sans béchamel ce n’est plus des lasagnes à la bolognaise. Vous verrez même si vous ne l’aimez pas, elle fondera avec le reste 😉
Les pâtes vont s’imprégner des sauces qui vont lui apporter de l’humidité, du goût, du crémeux…. Quand vous ferez le montage vous aurez l’impression que le tout est assez liquide-fluide (c’est ainsi que ça doit être). Avec la cuisson, les sauces deviendront plus denses et vont empêcher aux lasagnes de sécher (rien de tel que des lasagnes sèches, un défaut impardonnable 😉
3. CUISSON
La cuisson au four est importante pour créer un tout, que les différents éléments puissent fondre et pour qu’il se forme une belle croûte sur le dessus.
Je vous conseille de bien la surveiller, les lasagnes doivent rester crémeuses. De plus si vous les réchauffez par la suite (par exemple le lendemain), je vous conseille d’ajouter un verre de lait avant la cuisson. Il va apporter de nouveau de l’humidité.
4. ORGANISATION
Bon vous l’aurez compris c’est un plat long à préparer mais sans aucune difficulté technique. Pour vous organiser et de ne pas passer l’après-midi en cuisine, je vous suggère de vous organiser comme suit :
– préparez la ragù la veille ou l’avant-veille. Il suffira juste de le surveiller le soir pendant que vous faites autre chose. Conservez le ragù refroidi, recouvert de film alimentaire, au frais. Réchauffez-le un peu avant de l’utiliser
– Préparez la béchamel aussi la veille ou en tous cas quelques heures à l’avance (cela prend 10 min)
– Si vous réalisez la pâte à l’oeuf, préparez-la la veille et conservez-la dans du film alimentaire au frais.
Ainsi vous aurez à étaler la pâte et la cuire puis de procéder au montage le jour J si pas la veille. Les lasagnes sont très bonnes réchauffées le lendemain.
5. CONSERVATION
Bonne nouvelle (vu le travail que cela demande 🙂 : les lasagnes se conservent très bien ! Vous pouvez (comme ma belle-maman) préparer plusieurs moules de plus petites dimensions (comme des barquettes d’aluminium) ainsi vous pourrez gérer si vous avez moins de 12 invités 🙂
Voici comment les conserver :
Crues :
Les lasagnes crues et assaisonnées se conservent un jour au frais, recouvertes de film alimenatire.
Ou bien (comme fait ma belle-famille) vous pouvez les congeler jusqu’à 3 semaines. Dans ce dernier cas, il suffira de les faire décongeler au frais une nuit et puis de les cuire.
Cuites (option que je préfère moins):
Une fois cuites, les lasagne se conservent bien un jour au frais ou bien vous pouvez les congeler une semaine environ. Dans ce dernier cas faire décongeler au frais puis réchauffer.
Les véritables lasagne à la bolognaise italiennes et quatre astuces pour les réussir

120 Commentaires

  • Merci pour cette belle recette ! C'est un plat que j'adore mangé depuis tout jeune, mon père me le fait depuis tout petit (à la différence qu'il utilise des pâtes à lasagne sèches) , mais depuis j'ai repris le flambeau sur les pâtes et j'essaie au maximum de préparer la pâte fraiche (pas toujours verdi cependant) ! Je ne suis pas un fan de béchamel, mais c'est vrai que dans les lasagne, ça va très bien ! (Même si j'aime sans aussi, juste recouverte de tomate)

    Toujours un plaisir de voir cette magnifique emblème de la cuisine italienne mise en avant, merci beaucoup !

    Romain. B

  • Salve ,
    Vorrei sapere se si puo fare la "bechamel" con il latte d'avena ?
    Giovedi un amico allergico al latte di mucca viene a cena e vorrei prepararli queste lasagne favolose.
    Grazie .

  • Adolescente, j'ai mangé cette recette chez une amie Italienne. Chez moi, personne ne me croyait quand je disais qu'il fallait du vin rouge. Qu'est ce que j'ai pu m'énervé. Enfin je la retrouve, merci ! Carole

  • Bonjour,
    Merci pour cette magnifique recette! Je souhaite acheter une machine à pâte manuelle mais j'hésite et ne sais laquelle acheter…Pouvez-vous me conseiller?
    Merci par avance,
    Andrée

  • Ciao Edda…une recette que je fais souvent..en revanche, ma maman originaire d' Emilie Romagne, mettait de la sauce blanche + muscade bien sur, à la place de la béchamel.J ' ai suivi la tradition …Buona giornata

    • Ciao Sylvie,
      Oui on peut aussi utiliser une sauce blanche, en même temps le principe est le même que la béchamel mais avec de l'eau ou du bouillon 😉
      Buona serata!

  • Bonjour Edda, j'aimerais savoir quelle est la dimension de votre plat pour 12 personnes. Je souhaite faire cette recette pour une cousinade (ce plat sera à multiplier par 2 !). Bonne journée et à bientôt

    • Bonjour Marion,
      Oui vous avez raison, je suis allée mesurer : mon moule fait 38×30. Sachant que je n'utilise pas toujours le même, s'il est plus petit il y a aura un peu plus de couches. Vous pouvez aussi utiliser plusieurs barquettes en aluminium (plus petit et pratique pour le transport).
      Tenez-moi au courant et bonne soirée !

  • Toujours des explications fabuleuses et précises, moi je prépare les pâtes avec:
    400 g semoule fine classique à la place de la farine,
    deux œufs entiers, un jaune + une demi-coquille d’œuf d'eau fraîche.
    200 g d'épinards surgelés (cuits à la vapeur 10 minutes) bien égouttés.
    Tout ce petit monde dans le robot pétrisseur, 5 mn, quand la boule est bien faite, qu'elle se détache bien des bords. Laisser reposer, puis laminer à la machine à pâte comme vous l'expliquez.
    Dans le ragù, je mets du vin blanc (au lieu de vin rouge traditionnel) souvenir de voyage à Rappallo (à côté de Gênes) en Ligurie, où j'avais réussi, après moultes séductions à obtenir la recette de la cuisinière
    Bonne soirée.
    Cécile.

  • Un grand merci pour cette recette et vos précieux conseils.
    En ce qui concerne les épinards, j’ai l’habitude d’extraire de la chlorophylle, cela marche aussi bien avec des orties, des fanes de radis etc. L’adjonction de ce concentré permet d’avoir une consistance qui n’est guère altérée au niveau du liquide, donc très facile à travailler. L’extrait d’environ 300 g permet de colorer de 500 g à 2 kg de pâtes, suivant la profondeur du ton souhaitée.
    Le procédé est très bien documenté dans mon blog préféré (à part le vôtre bien-sûr) – malheureusement en allemand:
    https://lamiacucina.wordpress.com/2008/09/23/es-grunt-so-grun/
    voici une vidéo montrant le procédé:
    https://www.youtube.com/watch?v=h_Vhsj_whiQ

  • bonsoir, je suis a la recherche d'une recette Italienne, je ne sais pas du tout de qu'elle région d'Italie, j'ai fais une recherche sur le net mais rien de vraiment intéressant, alors si vous connaissez, vous feriez une heureuse, alors c'est un plat de pâte, tagliatelles apparamment mais pas sur, avec une sauce à la crème et avec de la meule de grana parmigiano flambé au cognac, ça vous parle? merci d'avance

    • Bonsoir Ana,
      Difficile de vous aider avec ces éléments. Qu'entendez-vous par meule ? C'est servi dans la meule ? En tous cas d'après ce que vous m'indiquez, il ne s'agirait pas d'une recette traditionnelle (surtout le côté flambé au cognac) mais plutôt d'une recette créative peut-être inspirée de tagliatelle avec une sauce crème au grana (ou parmesan) un peu comme cette sauce ici (on l'appelle aussi fonduta) https://www.undejeunerdesoleil.com/2012/03/involtini-de-chou-et-pomme-de-terre.html
      Bonne soirée à vous

    • oui je pense que c'est une recette créative car j'ai beau chercher….. oui ça ressemble a ce que vous dites je vais regarder votre lien merci beaucoup

  • MERCI pour la recette ,mais dit moi il me reste de la pate si je fait des lasagnes avec je peu les congelé ou si tu as une autre idée je suis preneuse ,pour l'instant elle attend au frigo dans un papier étirable .
    Dommage on ne peu pas mettre de photos

    ciao
    cannelles

    • Bonsoir Cannelle,
      De rien ! Tu peux congeler la pâte crue en boule dans le film alimentaire sans soucis. Il suffira de la décongeler avant utilisation. Par contre je te déconseille de congeler la pâte étirée, dans ce cas mieux vaut la couper et la cuire assez rapidement.
      Ou bien bien sûr tu peux refaire des lasagnes ou, encore plus rapide, des tagliatelle.
      Bonne soirée !

  • Bonjour
    Un grand Merci pour ta réponse ,mais trop tard ,j'ai fait des tagliatelles semi sèches et hop congèle verdict la semaine prochaine ,habituellement il ne reste pas de pate ,mais là j'avais forcée la dose hi hi
    bonne journée a toutes celles qui passera pas ici
    Cannelles

  • Bonsoir Edda
    Je me souviens t'avoir posée des questions, il y a quelques années sur ces lasagnes et le "comment faire " pour 40 personnes…
    Ton billet répond à tout, merci!!
    Alors je me suis lancée en doublant toutes les quantités pour faire deux plats de 30*40. Tout à l'air délicieux, la pâte, la farce. Mais hélas, le double de farce n'a pas suffit : 4.900kg à diviser en deux, soit 2.450kg pour chaque plat, avec 6 ou 7 couches de sauce, cela fait très peu pour chaque couche, donc j'ai augmenté la dose sans être trop généreuse. Il me restait à peine 900g pour faire un tout petit plat à côté du premier.
    Compte tenu du travail, c'est frustrant de manquer d'un des éléments de la recette, mais je n'avais plus le temps de refaire un ragù…
    En revanche j'ai de la pâte en abondance, donc j'ai pu tester tes magnifiques lasagnes artichauts burrata ; des pâtes natures en découpant les bandes façon tagliatelles et en les réchauffant… et j'ai le reste des bandes cuites au congélateur, je verrais bien comment elles se comporteront!!
    Une idée de l'erreur que j'ai pu commettre? J'ai lu dans un des commentaires que ton plat faisait 30*38, est-ce la bonne taille?
    J'ai eu un doute également sur la quantité d'épinards pour la pâte, donc j'en ai mis 300g net crus pour 800g de farine et 360g d'oeufs, c'était parfait (elle fond en bouche..)
    Bref, verdict des lasagnes dans une dizaine de jours..
    Merci beaucoup pour toutes ces informations et le travail incroyable que tu fournis pour faciliter notre vie
    Très bonne soirée

    • Bonsoir Danielle,
      Un grand merci pour ton message et et tes mots !
      Désolée pour la farce. Il est vrai (et les restaurateurs le savent) que des fois pour les grandes quantités ce n'est pas simplement mathématique. Je ne saurais donc te dire. En général quand j'en fais beaucoup (je suis arrivée à 25 pas 40 comme toi que j'admire toujours) je prépare plus de farce pour être sûre.
      Contente en tout cas pour la pâte. Oui le moule était de ces dimensions, après tout dépend aussi de l'épaisseur des couches et du nombre de couches.
      Pour les épinards, oui c'est bien la quantité crue, après on peut un peu diminuer en effet, ça marche aussi.
      Très bonne soirée et encore merci comme toujours

    • Bonjour Edda,
      Un délice, des lasagnes moelleuses avec une pâte fondante et une farce pleine de saveurs, merci!!
      La congélation n'a pas altéré le goût et c'est un vrai plus en terme d'organisation..
      Bref retour très positif.
      Pour palier à l'absence du deuxième plat de lasagnes (!), nous avions fait des "pâtes à la sauce" : des pâtes cuites comme un risotto dans un fond de concentré de tomates et d'ail revenus et de l'eau, avec des gros fusilloni de Garofalo. La sauce, assez fluide, est très onctueuse grâce à l'amidon des pâtes avec lesquelles elle cuit. J'imagine que tu connais ce procédé de cuisson.
      Encore et toujours merci
      Bon week end
      Danielle

  • Bonjour

    verdict apres cuisson des pates" tagliatelles" fraiches congelé cuisson direct du congel a la casserole d'eau bouillante EXCELLANT .

    Je ne dit pas que j'en mettrais systématiquement au congel ,mais je suis contente que sa fonctionne ,si on a été trop généreuse en faisant sa pâte .
    MERCI
    Cannelles

  • Très bonne recette. Au montage des lasagnes, vers la fin du 2ième tour, il me manquait de la sauce. J'ai dû terminer de la façon suivante: parmesan, 3 ième étage, pâte, béchamel et parmesan restant. C'est une recette plus longue, mais les pâtes aux épinards sont excellentes.
    Merci pour cette recette,
    Au revoir,
    Diane

    • Bonjour Diane,
      Merci beaucoup pour le retour et bravo pour la réussite (et le courage 😉
      S'il manquait un peu de sauce à la fin, c'est qu'on a été un peu généreux avec les couches précédentes. Il faut vraiment qu'elles soient fines et homogènes.
      Très contente que vous ayez fait et aimé ces pâtes, je les trouve aussi très bonnes, fondantes et parfaites pour des lasagne.
      Bon dimanche !

  • Bonjour,

    J'écris très peu de commentaires sur les recettes internet mais là… c'était un devoir car ces lasagnes étaient comment dire… DIVINE!!!!!!!!!!!!!!!!! Un pur bonheur gustatif ! Cette sauce bolognaise est une tuerie !!!!! MERCI Merci merci …
    Juste une question, j'ai utilisé du coulis de tomate et j'ai cuit à découvert, j'avais un doute mais je pense que j'aurais dû les cuire à couvert car il a fallu que je rajoute de l'eau et malgré cela ma sauce n'était pas liquide du tout… Me suis-je trompé ?

    Merci par avance

    • Un grand grand merci à vous pour l'enthousiasme (et la fidélité !) Très heureuse que vous vous soyez régalés !
      Concernant la sauce, en fait cela dépend aussi du feu, de la casserole, de la qualité de la sauce tomate et des goûts personnels : elle doit rester fluide (glisser) mais c'est quand même une sauce un peu dense, pas liquide (comme simple sauce tomate). Un ragù quoi 😉 En général je cuis à découvert à feu très doux mais on peut aussi dans un premier temps cuire couvert puis découvrir vers la fin. Il faut un peu s'adapter et il m'arrive aussi parfois d'ajouter un peu d'eau.
      Bonne journée et à bientôt !

  • Super, j'ai suivi la recette à la lettre, sauf pour les lasagnes (j'en avais en boite pré-cuites, j’essaierai des fraîches la prochaine fois !!)
    j'étais assez intrigué par la sauce céleri, carottes oignons et pas d'ail pour de la cuisine méditerranéenne ! Au vu du résultat je m'incline, c'est délicieux !
    Merci beaucoup

    • Merci Philippe pour l'enthousiasme, ravie du régal !!!
      Concernant le trio oignons, carotte et céleri c'est un grand classique en Italie (même au Sud), surtout pour préparer des sauce avec de la viande (ragù) ou certaines viandes mijotées. On l'appelle soffritto.
      Et l'ail c'est pour d'autres préparations… 😉
      Bonne soirée !

  • Bonjour,
    C'est la première fois que je fais des lasagne, votre recette m'a donné envie de m'y mettre !
    Une petite question néanmoins : n'ayant pas eu le courage de faire ma pâte moi-même, j'ai acheté des pâtes sèches, sans pré-cuisson (Barilla). Est-ce que je peux quand même congeler le pat de lasagne monté cru ? Ou est-il préférable dans ce cas là de les cuire avant ?
    Je vous remercie
    Camille

    • Bonjour Camille,
      Ravie de vous avoir donné envie ! Concernant les lasagnes, comme indiqué je vous suggère vivement de les précuire (et ne pas vous fier aux paquets 😉 cela fait la différence. Autrement vous devrez hydrater beaucoup plus vos lasagnes (plus de liquide) et la cuisson ne sera pas impeccable.
      En tous cas, je vous suggère dans votre cas, de cuire d'abord les lasagne puis de les congeler. Autrement vous risquez d'avoir une préparation qui sèche trop au congélateur.
      Bonne journée et tenez-moi au courant !

    • Bonsoir,
      Un grand merci pour votre recette et vos indications. Les lasagne étaient vraiment délicieuses et ma Maman m'a même demandé la recette, elle qui cuisine déjà si bien ! Avec la pré-cuisson, les pâtes étaient effectivement bien fondantes. Un régal !

  • Salut ! C'est la première fois que je cuisinais des lasagnes et se sont les meilleurs que j'ai mangé !! Vraiment excellente recette merci !
    Je reçois des amis marocains ce weekend et ils ne mangent pas de porc. Puis-je le remplacer par de l'agneau ?

    Merci !!

    Marie

  • Bonjour,

    Mon "ragu" cuit doucètement. Pour casser l'acidité des tomates, je rajoute une bonne cuillerée à soupe de miel. J'ai également mis un bouquet garni, un bouillon Kub vert et un bouillon de rôti plus sel et poivre. Ça sent très bon et ça semble bien goûteux.

    Bonne soirée

  • J'ai mangé pour la 1 ère fois des lasagnes préparées de la sorte, il y a bien longtemps, en Côte d'Ivoire!! Je me suis tellement régalée que mon amie a dû me donner la recette qu'elle gardait jalousement!! La seule différence, on ne trouvait pas de pancetta, on la remplaçait par du jambon cru.
    Merci pour ce bon souvenir et pour vos recettes toujours délicieuses et si bien expliquées.

    • Bonsoir Martine,
      Ravie d'avoir ravivé de beaux souvenirs ! Et merci beaucoup pour vos mots et votre fidélité.
      Oui pour la base, comme indiqué, il peut y avoir des variantes, questions de goûts, d'habitudes de famille… c'est toujours bon.
      Belle soirée !

  • Merci pour tous ces secrets ! Ta sauce bolo est prête, elle sent terriblement bon. Légèrement adaptée car je reçois un couple d'ami musulman, donc pas de cochon ! 😀

    Mon gros dilemme quand je fais les lasagnes, c'est la taille du plat ! Je ne sais jamais lequel prendre. Tu pourrais nous donner une idée de la taille de ton plat, pour ces quantités ?

    A bientôt, et encore merci !

    • Bonjour Glassy,
      Merci pour le retour enthousiaste !
      Concernant le moule j'utilise un moule rectangulaire 40×30. Cela étant dit des moules en aluminium jetables plus petits sont très pratiques aussi.
      À bientôt et bonne dégustation !

  • Bonsoir Edda,

    Votre blog est génial, et votre écriture est très agréable.
    De plus votre recette de la Bolognaise est parfaite, je la maîtrise bien désormais !
    Y a t-il quelque part dans votre blog la recette secrète de la Bolognaise de votre belle-maman ? J'aimerais savoir en quoi elle diffère de la classique.
    Et puis j'ai trouvé du lait cru chez mon crémier ! Je vais en mettre un verre en fin de cuisson 🙂

    Merci à vous, bonne soirée

    • Bonsoir Ava,
      Merci beaucoup pour le message, heureuse que vous vous régalez !
      Non je n'ai pas encore publié la recette de la belle-maman (je dois lui redemander, elle fait tout un peu à l'oeil, il faut que je formalise tout ça et trouve le temps de la réaliser). C'est une bolognaise personalisée (elle est plus riche) mais elle est divine.
      Je vous tiens au courant en tous cas…
      Belle soirée !

  • Bonjour,
    Recette suivie presque à la lettre pour 18 personnes hier. J'ai juste ajouté au ragu un reste de ratatouille et un demi coeur de veau (haché au robot) qui criaient misère dans le frigo. La cocotte a trainé dans un coin de la cheminée toute la journée. Un régal ! Une amie a même réclamé un chéri-bag pour son Homme. En dessert, 2 panna cotta sorties également de votre blog. Un grand merci Ada pour toutes vos recettes.

  • Bonjour edda,
    Tout d'abord merci de partager votre passion de la cuisine Italienne car c'est pour moi aussi une vraie passion! Tout est gourmand et généreux comme j'aime. J'ai une question concernant la sauce tomate: Puis-je utiliser les tomates de mon jardin qui sont mures a point plutot que de mettre des tomates en boite ou du coulis? Comme des tomates coupées en cubes avec leur jus. Merci de votre réponse.

    • Bonsoir Valérie,
      Un grand merci à vous pour le message adorable et l'enthousiasme ! Ravie que le blog vous plaise.
      Concernant cette sauce, sachant que c'est une sauce d'hiver et qu'à l'origine il y a avait très peu de tomate (plutôt en concentré) traditionnellement on utilise des conserve. Mais bien sûr que vous pouvez utilisez les tomates de votre jardin (quelle chance), dans ce cas je vous conseille de les cuire un peu avant de manière à rendre la sauce plus dense (moins d'eau) un peu comme un coulis https://www.undejeunerdesoleil.com/2013/08/coulis-tomates-maison-passata-deux-methodes.html.
      Bonne cuisine et tenez-moi au courant !

    • Bonjour Edda,
      Ce fut toute une aventure de cuisiner cette recette O combien délicieuse! Tout d'abord, je n'ai pas utilisé les tomates de mon jardin… mais grâce a votre réponse ( dont je vous remercie) je sais que c'est possible. J'ai utilisé de la passata que j'affectionne tout particulièrement. J'ai bien failli tout gâcher avec le sel que je n'ai pas bien mesuré. J'avais oublié que les lardons étaient déjà salés! Heureusement l'ajout de lait a rectifié un peu. Que ça sentait bon dans la cuisine pendant la cuisson de la sauce!
      J'ai suivi la recette a la lettre, cependant pas facile pour moi de doser la quantité de sauce entre les couches de pâtes.. premier plat, portion pas du tout présentable car ça dégoulinait de sauce. Euh, ce n'est pas pour me déplaire hihi!! 2eme plat, mieux mais cette fois ci trop le gout du parmesan qui a emporté un peu le plat. Au final, il me restait un peu de béchamel. Ceci dit, ce sont les meilleurs lasagnes que j'ai mangé. Je referai cette recette certes longue pour un repas de fêtes, car c'est absolument un plat a partager tellement c'est bon! Merci pour cette super recette Edda.

    • Un grand grand merci à vous Valérie, pour l'enthousiasme, la persévérance et tous les détails ! Heureuse du régal et c'est vrai c'est un plat/plaisir à partager absolument.
      Belle soirée et à bientôt

  • Encore une fois, mes lasagnes sont loupées ! Au goût, ça va, mais ma sauce tomate doit être trop liquide, ou alors j'en mets trop … si bien que le lasagnes ne se tiennent pas du tout ; le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas appétissant !Quelle consistance et quelle épaisseur de sauce entre les pâtes ? Merci beaucoup

    • Bonjour Monette,
      Désolée mais difficile de vous aider à distance, surtout si vous avez suivi à la lettre la recette. Je n'ai jamais eu de soucis, au contraire des fois je devais rajouter un peu de sauce ou de lait en réchauffant.
      La sauce doit être un peu consistante (vous avez la photo plus haut et toutes les explications détaillées dans la recette) mais pas trop non plus car elle va hydrater les lasagne.
      Le problème peut donc venir de la sauce ou bien tout simplement d'un manque de cuisson au four du plat. Essayez de cuire un peu plus longtemps de manière à faire évaporer l'eau et que le tout soit plus ferme après.
      Tenez-moi au courant et bon courage !

  • bonsoir Edda
    Je me nourris de votre blog (si si! lire et regarder les photos me donne tant de plaisir que j'ai l'impression quelques fois d'être nourrie!! Mais aujourd'hui j'ai décidé de "fare la pasta". J'ai préparé ma pâte, je l'ai laissée reposer, j'ai sorti ma machine flambant neuve et j'ai réalisé mes premières tagliatelles. Avec une petite sauce tomate maison. Hummm C'était délicieux. Et c'est avec reconnaissance que je vous dis MERCI!!

    • Merci infiniment Edith pour vos mots qui me touchent beaucoup ! Si je vous pouvais, je vous inviterais volontiers à ma table pour vous nourrir mais surtout pour la compagnie.
      Très heureuse du succès pasta !
      À bientôt

    • Merci infiniment Edith pour vos mots qui me touchent beaucoup ! Si je vous pouvais, je vous inviterais volontiers à ma table pour vous nourrir mais surtout pour la compagnie.
      Très heureuse du succès pasta !
      À bientôt

  • Bonjour Edda,
    Superbe recette, je me lance ce soir pour le ragù 🙂 !

    Je suis étonné de voir que vous n'utilisez pas de thym pour la sauce.

    Je suppose que ça ne dérange pas d'en mettre un peu…
    Mais je m'interroge tout de même, est-ce qu'il y a une raison de ne pas en utiliser ?

    Merci pour votre blog et le partage de votre connaissance.

    En référence au commentaire précédent, c'est vrai que vos articles sont délicieux à lire, mais pour ma part ils me donnent faim 🙂 tout est tellement appétissant !

    Thibaud

    • Bonjour Thibaud,
      Un grand grand merci pour vos mots, ravie que le blog vous donne faim !
      Pour le thym, dans la véritable bolognaise il n'y a jamais de thym (après bien sûr on peut en mettre si on aime). Tout d'abord parce que c'est une recette d'hiver et costaud (d'ailleurs en principe pas vraiment d'herbes aromatiques) mais aussi car ce n'est pas une herbe de la région, vous ne trouverez pratiquement pas de recettes de cette zone avec (ni avec l'origan d'ailleurs, plus du sud). Par ailleurs, en général, le thym est beaucoup plus utilisé en France qu'en Italie.
      Voilà pour le grain de sel
      Belle soirée et surtout bon appétit !

  • Madre Mia … Que dire de plus ces lasagnes ont été une explosion de saveurs en bouche. J'ai suivi cette recette a la lettre à part la pâte que j'ai acheté fraîches. Un délice plus que plus. Moi qui devait le faire canard rôti aux épices. Je ne suis pas déçu est garde la recette bien précieusement….������

  • Bonsoir,
    Je vous écris ce message pour vous dire que cest la 4eme fois que je réalise votre recette de lasagnes et elles sont vraiment très bonnes. Toutes les personnes auxquelles je les ai servies les ont adorées et je les trouve meme meilleures que dans certains restaurants italiens ! La recette est assez simple et pourtant longue mais cela en vaut la peine. Actuellement j'utilise des pâtes fraîches lasagnes mais j'ai envie de fabriquer ma propre pâte à l'avenir.
    Mon ragù repose dans le frigo, j'espère que les lasagnes de demain seront aussi bonnes que les précédentes !
    Merci !!!!

    Camille

  • Bonjour, je suis en train de faire votre recette. Merci! Petite question concernant la sauce une fois la sauce tomate introduite, faut-il couvrir ou non pendant les 2 heures de cuisson? Belle journée à vous.

    • Bonjour Lucie,
      Non pas besoin (vous pouvez si vous voulez au début la première heure mais ce n'est pas indispensable). L'important est le feu très bas/doux et il faut que ce soit quand même découvert du moins après pour faire évaporer l'eau.
      Tenez-moi au courant !

  • Bonjour Edda, j'ai été charmée par vos recettes et j'ai testé aujourd'hui les lasagnes à la bolognaise… un régal ! Merci. J'ai cependant une petite question : j'ai fait-maison hier la pâte à lasagnes et j'ai utilisé un laminoir. Je me suis arrêtée à 3 sur une molette de 7 à 1 ? ça ne vous parait pas un peu fin ? Je ne les ai pas cuites avant montage du plat. Les sauces ont fait le travail ! Merci encore pour ce partage

    • Bonjour Sylviane,
      Merci beaucoup pour le message et le retour, ravie que vous vous soyez régalés !
      En principe la pâte est très fine on dit même qu'il faut que ce soit presque un voile (c'est le signe que c'est bien fait). C'est toujours ainsi depuis des générations et je les prépare fines depuis presque 20 ans. En Italie, on arrive pratiquement toujours au dernier ou avant-dernier cran, les pâtes doivent être fondantes ensuite… rien à voir avec les pâtes sèches. Les crans servent en fait aussi à travailler la pâte mais pas vraiment pour choisir toutes les épaisseurs 😉
      Bonne journée !

  • Bonjour,
    Tester ce jour mais à 12 000 km de la France, soit aux Philippine. Il y a quelques mois j'avais trouver un laminoir pour environ 20 € avec coupupe pour tagliatelle et spaguetti. Vos recettes me faisant envie, j'ai dabord tester vendredi dernier des tagliatelles pour maitriser la pate et le laminoir. Ok donc je décide de tester vos lasagnes et votre ragout bolognaise. Oui c'est long. Donc dimanche je me lance, ici les marchand se déplacent en tricycle pour vendre du poisson, du porc du boeuf, des legumes et autre. Comme dans mon enfance le boucher passait dans le village mais avec une camionette.
    Retour en enfance donc ici.
    Donc achat du porc por réaliser la chair à saucisse puis le boeuf la carotte et autre.
    Passage au hachoir des viande et préparation de votre ragout, oui deux heures de cuisson dimanche.

    Ce lundi préparation de la pâte pour les lasagnes, sauce béchamel puis montage.

    La différence je n'ai pas précuite les pates, donc la plaque finale était croustillantes et non fondante.

    Donc la prochaine fois je précuirait la plque finale.

    Mais à part ce détail mes convives Filippins on adorés eux qui ne connaisent que des lasagnes avec une sauce tomates sucrée. Ici bonjour les soft drink, coca, et autre, voir le nombre de diabétistes, et d'infractus suite au gras ingéré tout au loong de leur vie.

    Pour finir un grand merci pour cette recette et votre site. Maintenant que je maitrise la pate et l'appareil je vais tester d'autre recettes.

    Dernier point je n'ai pas mis d'épinard car très difficile à trouver ici. Bo je suis à 200 km de Manille, donc de temps en temps à 8 km de chez moi en surgelé mais pas tout le temps, et pas envie de bouger ce matin, une autre fois peut être.

    En tout cas merci et grosses bises des Philippines.

    Désolé pour ce pavé.

    Daniel

    Je n'ai pas trouvé ou créer un profil.

    • Mille merci Daniel pour le retour et tous les détails ! Ravie que les lasagne soient arrivées jusqu'aux Philippines et bravo à vous pour la persévérance (pas facile quand tout n'est pas si accessible qu'ici).
      Mais surtout je suis si contente que vous vous soyez régalés avec ce plat authentique 🙂
      Belle journée et grosses bises parisiennes !

  • Bonjour, j'ai fait la recette cette semaine et c'était un régal.
    Par contre j'ai eût un doute concernant le montage .
    Je n'ai pas bien compris s'il fallait mettre :

    – la sauce puis des pates, la béchamel puis des pates, le parmesan puis des pâtes ou

    – la sauce puis des pâtes, de la béchamel de la sauce par dessus et du parmesan puis seulement ensuite des pâtes.

    Merci par avance
    Elodie

    • Bonsoir Elodie,
      Ravie du succès ! Pour le montage, comme indiqué c'est sauce (sur la bas du moule), pâtes, béchamel, encore sauce, parmesan (la sauce et la béchamel ne sont pas séparées par les pâtes mais s'amalgament ensemble en formant une seule couche).
      Belle soirée et à bientôt !

  • Merci pour la réponse, et pourtant je le sais que vous donné tout les détails pour que les recettes soient réussies a la maison.

  • Bonjour, j'ai sûrement pris un moule trop grand mais je n'ai pas eu assez de sauce tomates, beaucoup de béchamel par contre et beaucoup de pâtes.
    J'ai pu faire que 3 étages de pâtes avec ma sauce tomates ��.

    • Bonsoir,
      Oui c'est possible mais difficile de dire à distance, en principe les quantités de chaque élément sont bien réparties. Peut-être que la cuisson de la sauce était trop longue donc a trop réduit. Dans ce cas, la diluer avec de l'eau ou ajouter du coulis. Bonne soirée !

  • Bonjour, merci pour votre recette qui semble excellente. Je comptais la faire ce week end cependant j hesiatiat pour la sauce bolognaise, en effte vous indiquez qu il faut 700gde tomates en boite, il faut alors du concentre de tomate et pas de la sauce tomate ni de la puple de tomates on est d accord ? Je comptais acheter le concentre de tomate de Mutti quand penser vous, que prenez vous ?

    • De rien, ravie de vous donner envie ! Comme indiqué il faut bien de la sauce tomate, entière ou en pulpe concassée ou en coulis comme sur la recette (et pas du concentré, je l'aurais précisé,ce n'est pas de la sauce tomate et de plus 700 g de concentré c'est énorme, il faut très peu)
      Bonne cuisine !
      Prenez donc de la sauce pulpe ou coulis de Mutti ça va très bien.

  • Bonjour, je comptais faire votre recette mais j hesitais : est ce de la sauce tomate, du coulis de tomate du concentre de tpmate ou de la pulpe de tomate car je sais que niveau texture ce ne sera pas la meme chose.
    Merci d avance mme chen

    • Bonjour,
      C'est précisé dans la recette : des tomates en boîte (entières ou concassées) ou bien du coulis. Le concentré (je l'aurai indiqué) s'utilise de manière différente (il faut de l'eau en plus) dans ce cas. Faites-moi savoir

  • Bonjour Edda et merci pour cette bien jolie recette qui me fait de l’oeil. Est-il possible de congeler seulement le ragù ?
    Merci
    Jean-Marc

    • Merci Edda 😉
      Finalement j’en ai utilisé plus que prévu et il n’en est pas resté beaucoup à congeler.
      Les lasagnes étaient très bonnes et ont eu beaucoup de succès.
      Je les ai faites cuire la veille du repas et réchauffer ensuite en ajoutant un peu de lait, elles étaient bien moelleuses et pas sèches du tout 🙂
      A refaire !

  • Bonjour!
    Je suis novice en cuisine mais d'origine italienne, alors je me devais d'impressionner mes beaux-parents Hongrois par un bon plat familiale!
    J 'ai donc suivie à la lettre votre recette, et j'ai fait grande sensation!
    Merci beaucoup de votre investissement dans le blog et le partage.
    Passez une bonne journée.
    Rachel

  • Bonsoir, j'ai des racines italienne et ma grand-mère m'a appris à faire des lasagnes et il n'y a pas de béchamel, sachant que la béchamel est une sauce blanche française pourquoi en mettre dans un plat traditionnel italienne ?

    • Bonjour (votre nom ?),
      Je vous confirme à 100% (avec les bolognais 😉 que les lasagne à la bolognaise traditionnelles contiennent bien de la béchamel (ce n'est pas une invention personnelle 😉 Cette sauce d'origine française (bien que certains racontent qu'elle soit d'abord toscane puis importée en France) fait partie de nombre de plats traditionnels italiens (dont beaucoup napolitains et siciliens par exemple) depuis le 18ème siècle ! Et les italiens ne sauraient concevoir certains plats icône sans elle dont ces lasagne (après vous pouvez aussi ne pas en mettre même si vraiment bon avec). Après il se peut qu'avec l'immigration à l'étranger des éléments se perdent.
      D'ailleurs ce n'est pas que le cas de l'Italie, pensez aux croquetas espagnoles ou à la moussaka où la béchamel est un des éléments indispensables et pourtant la sauce est d'origine française. C'est ça aussi la cuisine, fruit des croisements continus.

  • Bonjour Edda,

    Je veux faire votre recette dans quelques jours et je me demandais quelle était la quantité exacte d’un verre de vin ou de lait en ml (150-200ml?).
    Merci d’avance!

  • Bonjour Edda,
    J’ai suivi la recette à la lettre…. beaucoup de travail mais cela en vaut vraiment la peine !
    J’avoue…. j’ai pris des pâtes sèches que je n’ai pas faites précuire mais c’était quand même très fondant !
    Merci encore pour toutes ces recettes.
    Je ne suis jamais déçue.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur pour 2018
    Marie

  • Bonjour Eda
    Merci pour toutes ces supers recettes.
    Une petite question pour les lasagnes, est-il possible de preparer les « rectangles de pates fraiches » la veille et de les laisser sécher sur un torchon afin de juste devoir les cuire le jour J`? Merci d’avance 🙂

  • Bonjour Edda, je suit votre blog depuis quelque temps maintenant. Et je vais préparer votre recette de lasagne qui me fait tellement envie. J’ai une question (bête peut-être) et je préfère être sure. Concernant la conservation, quand vous dites « crues », c’est une fois le montage des lasagnes fait, mais avant le cuisson au four ? Et le soir du repas, il me faudra simplement les cuire au four comme indiquer dans votre recette ? C’est pour samedi soir, je voulais donc les attaquer dans la journée de vendredi !

    • Bonjour Alexia,
      Merci pour la fidélité et ravie de vous donner envie ! Ou, vous avez bien compris, il s’agit des lasagnes déjà montées (bien sûr tous les éléments sont déjà cuits séparément) mais avant le passage au four. Pour la cuisson il suffira de les mettre au four, les temps seront plus longs forcément vu que c’est froid voire gelé (à moins de les avoir décongelées au frais) et il faudra peut-être ajouter un peu de lait.
      Si vous les faites vendredi pour samedi, vous pouvez aussi éviter de congeler, les cuire et les réchauffer ensuite peu avant de servir (ça reste bon 🙂
      Tenez-moi au courant et bonnes lasagne !

  • Bonsoir EDDA, je viens régulièrement regarder sur votre blog les recettes que vous postez. Déjà je tiens à vous dire que je suis impressionnée par la régularité dont vous faites preuve pour nous présenter toutes vos recettes. Votre site est super, vos photos sont superbes. Que d’énergie et de temps passé pour nous faire partager vos passions. De temps en temps je cuisine vos recettes imprégnées de jolis souvenirs et j’apprécie les détails de vos explications.
    c’est la première fois que je laisse un commentaire sur un site, mais je prends le temps de le faire car je trouve que vous méritez amplement ce petit « effort ». Alors donc je me suis attelée ce week-end aux lasagnes en faisant de « la pasta classique », ce fut vraiment un délice, quelle merveille ce plat avec ces pâtes si fondantes et ce ragù si gouteux.
    Merci beaucoup EDDA.

    • Bonsoir Fabienne,
      Merci infiniment pour le long message et le retour sur les recettes, je suis touchée que vous appréciez autant mon travail (oui un travail immense et on ne voit pas tout 😉 mais surtout que vous vous régalez !
      Et vive les bons moments gourmands
      Bonne nuit et à bientôt !

  • Bonjour Edda
    Cela fait déjà pas mal de temps que je fais le ragu selon votre recette, c’est une merveille, avant cela je ne mettrai ni vin ni lait et j’ai donc suivi votre recette et j’avoue que cela change tout. Seule entorse j’utilise du vin blanc et de la crème liquide entière ainsi que thym et laurier. J’ai préparé notre ration pour l’hiver (environ 7/8 litres avec des tomates fraîches bio « Cœur de bœuf, dûment emondées et épépinées (j’ai horreur des tomates en conserve) tout ça portionné en pots et mis au congélateur.
    Maintenant que j’ai raconté ma vie !J’ai une question concernant la pré-cuisson des lasagnes sèches, combien de temps de cuisson faut il prévoir ?
    Bravo pour votre blog et merci de cette précision.
    Très cordialement
    Bernard

    • Un grand merci Bernard pour le message et la fidélité ! Si contente que vous vous soyez régalés.
      Pour ce qui est de la cuisson, c’est très rapide : une petite minute, juste plongées et puis posées sur un linge comme indiqué.
      Bonne soirée à vous

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer