dimanche 26 juin 2016

Ktipiti, crème de poivrons à la feta

Ktipiti, crème de poivrons à la feta
Ktipiti, crème de poivrons à la feta
Dans la famille des mezzés ou des tartinades grecques, le ktipiti figure parmi mes préférés. Une délicieuse crème de poivrons à la feta et au yaourt qui me renvoie aux beaux séjours là-bas.
Et vous pouvez même utiliser la feta marinée proposée hier.
C'est très simple à réaliser avec pratiquement trois ingrédients, idéal pour l'apéritif mais elle peut aussi faire office de sauce d'accompagnement d'une viande grillée ou de boulettes par exemple.

Pour la cuisson des poivrons, il y a différentes méthodes. 
La plus ancestrale est celle de la cuisson sur la flamme (à l'époque du feu et aujourd'hui du gaz) mais je la trouve un peu fastidieuse (même si la saveur sera plus prononcée) et je n'ai pas de gazinière chez moi. 
Celle plus classique utilisée dans toute la Méditerranée depuis longtemps est celle au four,  comme dans ces poivrons rôtis et marinés.
Et puis j'ai découvert, il y a un an, encore une autre façon qui marche très bien et qui permet d'aromatiser les poivrons en cuisson comme dans ce caviar de poivrons rôtis. Je vous donne ces deux dernière dans la recette, à vous de choisir.
Donc à part cuire les poivrons (cela les rend plus moelleux et digestes), il n'y a pas grand chose à faire à part se régaler !

Quelques autres idées de mezzés pour accompagner la ktipiti ?

Ktipiti, crème de poivrons à la feta (mezzé grec) (pour 4 personnes)
  • 2 poivrons rouges moyens ou un gros poivron rouge (fermes)
  • 150 g de yaourt grec (plus ferme, égoutté comme celui de ma marque Fage : Total) ou à défaut, 180 g de yaourt à la grecque égoutté 30 minutes avant
  • 100 à 150 g de feta (on peut utiliser de la feta marinée recette ICI)
  • 2 gousses d'ail nouveau coupées en deux (ou d'ail sec classique)
  • herbes aromatiques (facultatif) : 4 à 5 feuilles de menthe ciselée ou 2 belles pincées d'origan ou quelques brins d'aneth ciselé... ou à défaut un peu de thym
  • 2 pincées de paprika
  • 2 càs de pignons de pin (pour servir, facultatif)
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Préchauffer le four à 220°C. Couper les poivrons en deux dans le sens de la longueur et les poser sur la plaque du four recouverte de papier cuisson côté ouvert en haut. Poser dedans la moitié de l'ail, un peu d'origan et saler. Laisser cuire une vingtaine de minutes le temps que les poivrons cuisent et surtout la peau brunisse et se flétrisse. Éteindre et conserver les poivrons dans le four (sans ouvrir pour garder la vapeur) une quarantaine de minutes. Les sortir, retirer le peau, l'ail et ne garder que la chair (opération qui sera très facile).
2. On peut aussi procéder de manière classique comme dans ce poivrons rôtis et marinés en grillant les poivrons entiers à 200°C pendant 30 min au moins. Les garder dans une boîte hermétique ou un sachet en papier ou de congélation pendant une vingtaine de minutes. Cette opération permet de peler ensuite très facilement les poivrons.
3. Couper le poivrons ainsi que la feta en tout petits morceaux. Mettre le tout dans un bol puis ajouter l'ail émincé, une des herbes, le paprika, 2 càs d'huile et le yaourt. Mélanger le tout, saler à peine et poivrer. Si l'on souhaite une texture plus onctueuse crémeuse (comme sur la photo, je la préfère et c'est plus pratique en tartinade), passer le tout dans le bol du mixer.
4. Servir avec des pignons de pin et un peu d'huile d'olive accompagné de pain pita.

Conseils :
- Cette crème/tartinade se conserve bien, recouverte au contact de papier film, trois jours au frais.
- Les ingrédients de base sont toujours le poivron et la feta et la plupart du temps le yaourt (je trouve qu'il équilibre très bien de tous points de vue) mais il existe différentes variantes et subtilités selon les familles, les habitudes... : il peut y avoir plus ou moins de feta, de yaourt, d'huile, ou d'ail des herbes ou pas. 
- La texture peut aussi changer (comme beaucoup de mets de ce type, modernisés ou pas il suffit de penser à l'houmous ou au caviar d'aubergine ;-) selon que l'on procède à la main ou avec un mixeur. Je vous ai donné les proportions et ma texture préférés qui rend ce mezzé délicat et raffiné tout en restant très simple mais à vous d'adapter. Ici c'est bien crémeux mais si vous souhaitez quelque chose de plus consistant vous pouvez diminuer la quantité de yaourt et augmenter un peu celle de la feta
- Découvrez d'autres recettes avec des poivrons ou de mezzés ou, en tous cas, ensoleillées, sucrées ou salées (plus de 130) des conseils et des astuces dans mon livre Cuisine du soleil autour de 40 produits de Méditerranée

6 commentaires:

  1. Ça a l'air délicieux! Je connaissais le Tzatsiki (j'en ai d'ailleurs fait ce matin en revenant du marché), mais là ça me donne envie.
    Avec le caviar d'aubergines, je vais en avoir des choses à gouter!

    RépondreSupprimer
  2. Une crème pleine de saveurs comme j'aime.

    RépondreSupprimer
  3. Super recette, j'en ai fait l'adaptation suivante pour faire une sauce pour pâtes et sans attente :
    j'ai remplacé le yaourt par un tout petit chou-fleur que j'ai fait cuire à l'eau avec du cumin et du paprika. J'ai aussi fait cuite les gousses d'ail avec.
    Ensuite j'ai mixé : l'ail, le chou-fleur, du poivron grillé artisanal, du thym, la feta.
    Une tuerie.

    RépondreSupprimer
  4. j'adore ça ! il faut absolument que j'essaye d'en faire :) !

    RépondreSupprimer
  5. Mmmhhh j'adore les tartinades et autres mezzé ! Merci pour cette belle recette
    bises

    RépondreSupprimer