samedi 9 septembre 2017

Quarante recettes avec le poivron

Quarante recettes avec le poivron
Quarante recettes avec le poivron
Si vous aimez les poivrons comme moi (ou votre potager en regorge) et cherchez plein plein d'idées pour les accommoder, voici plus de quarante recettes avec les poivrons. De l'entrée au plat en passant par les pâtes, soupes, accompagnements et, pour les téméraires, même un dessert. Des recettes italiennes mais aussi de plein d'autres pays. Vous trouverez forcément votre bonheur poivronesque.
Un article dans la même lignée que les quarante recettes avec les aubergines, les trente recettes avec les courgettes, les vingt recettes avec les asperges ou avec les petits pois. C'est un peu grâce à vous que ces listes sont nées et je vois que vous les appréciez beaucoup.

J'aurais voulu vous proposer ce billet au début de l'été mais bon, entre le déménagement, le travail, les minis vacances (absolument nécessaires après 8 mois de boulot) et ma distraction, il est là aujourd'hui. Heureusement le poivrons sont encore en pleine saison (comme les tomates) jusqu'à fin octobre (oui oui même en île de France, je me souviens d'un agriculteur de l'AMAP qui nous en avais fourni des délicieux). On peut encore en profiter.
Bonne cuisine !

Et vous quelles sont vos recettes préférées avec les poivrons ?
Quarante recettes avec le poivron. Caviar de poivrons rôtis
Quarante recettes avec le poivron. Caviar de poivrons rôtis
APÉRITIFS, ENTRÉES


Quarante recettes avec le poivron. Pizza aux poivrons
Quarante recettes avec le poivron. Pizza aux poivrons
PÂTES, PIZZA, SOUPES


Quarante recettes avec le poivron. Poulet aux poivrons thaïlandais
Quarante recettes avec le poivron. Poulet aux poivrons thaïlandais
PLATS et ACCOMPAGNEMENTS


DESSERT

Entremets au chocolat, framboises et poivron
Quarante recettes avec le poivron. Peperonata
Quarante recettes avec le poivron. Peperonata

5 commentaires:

  1. Ça ne pouvait pas mieux tomber je viens d'acheter des poivrons il ne me reste plus qu'à choisir la recette ,merci

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Edda,

    je suis votre blog depuis plusieurs années et je l'adore. J'y puise régulièrement des recettes qui régalent toute la famille. Un grand merci à vous! J'ai un conseil de lecture à vous demander pour un boulanger maison autodidacte qui fait son propre levain et qui expérimente le pétrissage à la main et des pains avec toute sorte de farine. Auriez-vous de bons livres à lui conseiller pour comprendre le levain (comment faire pour que ça ait du goût mais que ça ne soit pas trop acide en fonction de la chaleur et de l'humidité), pour savoir comment combiner les farines... Mais aussi sur la pâte à pizza, les brioches au levain (il nous régale à Noël avec votre recette de panettone) etc...
    Je vous remercie par avance,

    Chloé (qui fût de Pise pour un an et reste toujours amoureuse de l'Italie et ses saveurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chloé,

      Merci pour le message ! Malheureusement je n'ai pas encore trouvé de graal concernant les livres sur le pain (il y a je crois des bons livres américains que j'a failli acheter plusieurs fois mais que je n'ai pas, vu que j'utilise très peu le levain). Après il y aussi 1001 sites internet.

      Je sais que c'est surtout beaucoup d'expérience personnelle (j'ai des amis fous de levain qui en gros tirent des conclusions seuls sans vraiment de règles rigides). Chaque levain est différent car il dépend de son environnement (à la campagne, dans de l'air bon, un environnement peu 'propre' il se développe mieux). Pour l'acidité cela dépend de sa maturation, du soin qu'il a eu, de l'eau mais aussi des farines utilisées. Souvent au Nord on utilise le seigle et je trouve qu'il donne un peu ce résultat. Pour le goût là aussi personnellement je trouve que ça dépend de la qualité de la farine, de la maturation (quand il vit depuis plusieurs moins voire au moins un an c'est meilleur qu'après quelques semaines) mais aussi du type de levain.
      On a tendance à faire beaucoup du levain liquide (en partie aussi pour l'influence d'outre-atlantique et il est pus facile) alors que dans les pays plus chauds (dont l'Italie) le levain est vraiment une pâte (avec la moitié de d'eau). Moins facile à faire bien démarrer mais il a plus de goût après. C'est des subtilités de passionnés en tous cas.
      Il y a ici un billet très détaillé (en italien) sur comment gérer le levain http://profumodilievito.blogspot.fr/2013/04/gestione-del-lievito-madre.html

      Pour la pizza ou les brioches, si on a un bon levain, ça marche sans problèmes. Et pour les farines il y en a qui sont plus panifiables que d'autres (mieux vaut ne pas mettre celles trop complètes, sans gluten...). Pour un résultat parfait niveau texture et levée il faudrait une farine riche en gluten et de grande qualité (celles des moulins à pierre par exemple). Après on peut panacher un peu avec de l'épeautre (ou même des blés anciens) par exemple pour encore plus de goût.

      Voilà pour le grain de levain sachant que je ne suis pas une grande experte non plus, j'observe je lis juste beaucoup ;-)
      Si j'approfondi mon expérience (mais il faut du temps et avec un enfant en bas âge pas évident) je la partagerais ici avec plaisir

      Belle journée et à bientôt !

      Supprimer
  3. Merci beaucoup Edda pour cette réponse détaillée!!! :o) :o)

    Chloé

    RépondreSupprimer