Apéritif & antipasti Bases Italie Pasta & risotto Pizza Recettes de cuisine Végétarien Viandes

Que faire avec de la mozzarella ? Quarante recettes

Que faire avec mozzarella quarante recettes

Que faire avec de la mozzarella ? Quarante recettes

La mozzarella est non seulement un des emblèmes des ingrédients italiens mais aussi un incontournable du frigo qui accompagne je ne sais combien de recettes. Si, comme moi, vous en avez toujours sous la main ou en achetez au cas où et des fois ne savez pas trop comment l’accommoder, voici plus de quarante recettes italiennes (ou plus créatives) pour lui trouver un délicieux destin : entrées, pâtes, gnocchi, pizza, viande, légumes… Tout lui sied ! Vous me direz quelle est votre préférée ?

Et en passant pour ce qui est de la qualité de la mozzarella, quand j’aurais le temps (un peu dur en ce moment avec deux enfants petits, le travail freelance et la vie…) je vous parlerai d’elle de manière plus approfondie (fabrication, conservation..). Hélas, la vraie bonne est rare et ne se trouve que sur place ;-). En tous cas, sachez qu’une fois cuite, on n’a plus cette exigence de goût exquis hi hi

Quarante recettes avec la mozzarella antipasti pates viande legumes

Que faire avec de la mozzarella ? Quarante recettes

ANTIPASTI, ENTRÉES, SALADES, PIZZA

Recettes mozzarella : entrees, plats, pates, pizza, legumes, gratins

Que faire avec de la mozzarella ? Quarante recettes

PASTA, GNOCCHI, RIZ

PLAT : VIANDE OU LÉGUMES

15 Commentaires

  • Très bel article, moi qui adore la mozza et en mange tout au long de l’année et surtout de l’été, je me mets ton article de côté pour m’inspirer des prochaines recettes 😉
    Merci pour ce beau partage gourmand
    bise

  • Très belles recettes : nous adorons, quant à nous, le gâteau mozza + rucola hachée aux ciseaux, avec du parmesan râpé, de la chapelure et 3 oeufs battus. Je t’enverrai la recette complète…

  • Gâteau de mozzarella et roquette : on mélange 6 œufs battus à 125g de roquette ciselée grossièrement, puis on ajoute environ 200g de mozzarella coupée en morceaux, 20g de parmesan râpé, une pincée de noix muscade et on mélange bien le tout.
    On transvase dans un moule à tourte (à bords hauts), préalablement huilé, on saupoudre de chapelure et on fait cuire 30 mn environ à 180° dans un four préchauffé.
    On démoule et c’est prêt. (Aussi bon tiède que froid…)
    Une recette trouvée dans « Sale e Pepe », il y a une quinzaine d’années…

  • s’il te plait Edda , est ce que tu pourrais mettre à côté de la photo le nom du plat représenté , c’est bien alléchant mais alors il faut chercher dans ta longue liste de recettes Merci d’avance

  • Bonjour Edda,
    Je fais partie de ces français qui n’ont jamais mangé de bonne mozzarella. J’en ai mangé des plus ou moins bonnes. J’ai bien senti la différence entre la mozzarella industrielle de vache et la mozzarella industrielle de bufflonne. Mais, même de bufflonne, la mozzarella industrielle n’est vraiment pas terrible. As-tu une suggestion de remplacement de la mozzarella dans les recettes, quand on n’en trouve pas de qualité autour de chez soi, s’il te plaît ?

    • Merci Marion pour le message ! Malheureusement la bonne mozzarella ne se déguste en pureté que sur place (c’est la faute à personne et c’ets ce qui fait son charme).
      En tous cas si vous devez la cuire (gratin ou autre) ou mélanger à une salade, prenez juste de la bonne mozzarella de grande surface (et pas besoin forcément de la bufflonne).
      Si à déguster crue, en grande héroïne, vous pouvez prendre la mozzarella de bufflonne, la plus fraîche possible (demandez les arrivages au traiteur) puis laissez-la à température ambiante au moins deux heures ou encore mieux, trempez le sachet dans de l’eau tiède chaude (autour de 30°C) une dizaine de minutes. Elle va reprendre un peu ses esprits.
      Sinon remplacez par la burrata moins fragile et moins sensible au froid, c’est un peu différent mais ça fait l’affaire.

      • Merci beaucoup Edda pour ces conseils détaillés et très appréciés !
        C’est vrai que les fromages ne sont vraiment bons que dans leur région d’origine. Je l’ai noté avec les fromages français : le Munster, le Maroilles, le Langres, le Morbier … Sauf exception chez de très bons fromagers !
        C’est pour cette raison certainement que les français aiment particulièrement les fromages de leur propre région et les trouvent meilleurs que les autres ! 🙂

Commenter

Partagez
Tweetez
Enregistrer